À trop vouloir faire du SEO, Google risque de créer une cassure d'Internet,
Affirme un blogueur

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
De nos jours, le SEO est devenu crucial pour toute entreprise souhaitant acquérir plus de visibilité sur le web et Google se positionne comme le leader incontestable en la matière grâce à sa maîtrise du SEO et à son moteur de recherche qui domine le web.

Cette situation pousse de plus en plus les webmasters à suivre les recommandations de Google et à utiliser leurs outils comme l'outil Disavow Links Tool qui permet de désavouer certains liens web.

Aujourd'hui un blogueur répondant au nom de Jeremy Palmer évoque la légitimité et le bien-fondé des recommandations et des outils Google en matière de SEO et s'alarme sur le risque de cassure d'Internet, que peut provoquer cette situation.

Pour Palmer, tout a commencé lorsqu'il a reçu un mail émanant d'une compagnie qui le sollicite pour supprimer les liens web émanant de l'un de ses sites web et pointant sur le site de la compagnie.

Son enquête sur cette requête anodine lui a permis de conclure que « Google a dû convaincre la compagnie via le portail d'outils webmasters que le lien semblait anormal et qu'elle devrait utiliser l'outil Disavow Links Tool pour discréditer le lien. Plus encore, elle a décidé de nous contacter pour supprimer manuellement le lien, chose que je ne ferais pas (contraire à mes principes) ».

Ainsi, il apparaît que Google « a réussi à convaincre les propriétaires de sites web que tout lien pointant sur leurs sites et n'émanant pas d'une autorité reconnue peut être catégorisé comme un mauvais lien et pénalise le référencement du site par le moteur de recherche ». Cette situation fait naître une crainte mutuelle entre les différents acteurs du web pour l'établissement de liens web entre eux, car « ils ne connaissent pas leurs conséquences sur le référencement de leurs sites web. À titre d'exemple, Wikipedia et le New York Times ont rajouté l'attribut Nofollow aux liens qui pointent sur leurs sites web »

Mais Palmer tient à rappeler que cette pratique nuit à lnternet pour deux raisons fondamentales :
  • les auteurs ne sont pas reconnus à leur juste valeur.
  • les webmasters ne se concentrent plus sur leurs tâches et sur le SEO relatif à leurs liens, mais aussi sur le SEO relatif aux autres liens web qui pointent sur leurs sites.


De plus, ces agissements sont contraires aux principes du web et au concept d'hyperlien. Il est donc urgent de réagir et que les webmasters ne s’alignent plus à ses pratiques et à l'utilisation de l'attribut Nofollow.

Source : Blog de Jeremy Palmer

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Muchos Muchos - Membre expert https://www.developpez.com
le 22/05/2014 à 10:41
L'article de Palmer ouvre au débat, mais est excessif. Selon moi, la politique de Google ne casse pas "Internet" (en fait: le Web).

Pour le nofollow :
D'abord, il existait déjà une valeur NOFOLLOW pour META. Ensuite, je n'ose imaginer le niveau de spamming sur les wikis et les forums si le nofollow disparaissait. Enfin, cette valeur est pertinente dans plusieurs situations (liens vers des pages internes sans intérêt, liens "hors contexte", liens vers des sites de mauvaise qualité…). C'est à l'intégrateur·e de bien utiliser NOFOLLOW et de jouer sérieusement le jeu du Web.

Pour le désaveu de lien :
Là encore, ça peut-être pertinent (site douteux, mauvais coup de la concurrence)… ou alors, Google cesse de considérer les backlinks dans son algo, ce qui est inimaginable. En outre, il me semble que Google n'a pas le pouvoir de supprimer le lien de mon site: le désaveu ne concerne que ce moteur et le site demandeur. On est loin de «casser Internet», non?
Avatar de gretro gretro - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/05/2014 à 18:54
Citation Envoyé par Muchos  Voir le message
L'article de Palmer ouvre au débat, mais est excessif. Selon moi, la politique de Google ne casse pas "Internet" (en fait: le Web).

Pour le nofollow :
D'abord, il existait déjà une valeur NOFOLLOW pour META. Ensuite, je n'ose imaginer le niveau de spamming sur les wikis et les forums si le nofollow disparaissait. Enfin, cette valeur est pertinente dans plusieurs situations (liens vers des pages internes sans intérêt, liens "hors contexte", liens vers des sites de mauvaise qualité…). C'est à l'intégrateur·e de bien utiliser NOFOLLOW et de jouer sérieusement le jeu du Web.

Pour le désaveu de lien :
Là encore, ça peut-être pertinent (site douteux, mauvais coup de la concurrence)… ou alors, Google cesse de considérer les backlinks dans son algo, ce qui est inimaginable. En outre, il me semble que Google n'a pas le pouvoir de supprimer le lien de mon site: le désaveu ne concerne que ce moteur et le site demandeur. On est loin de «casser Internet», non?

Ayant lu l'article de blog original, je comprends ce que veut dire l'auteur en écrivant "briser l'Internet". Selon lui (et c'est également mon opinion), le Web est ce qu'il est aujourd'hui grâce aux hyperliens et au références à autrui. L'Internet regorge d'information que l'on peut utiliser afin d'ajouter de la connaissance et du savoir à l'humanité. Cependant, ce que Google fait en terme de classification des liens est un peu contre nature. En effet, parce que mon blog, par exemple, n'aurait pas de grande notoriété sur l'indexation de Google, je deviens néfaste lorsque je cite des sources afin de prouver mon point. Or, c'est ridicule.
Avatar de frfancha frfancha - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/05/2014 à 10:29
SEO = ?
Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/05/2014 à 10:49
Bonjour,

J'évite le débat de fond délibérément sur la cassure du web. Pourtant il existe une méthode en développement transposable aux liens : l'obfuscation. Elle permet de ne pas afficher un processus.

Mon avis est le suivant : seul les créateurs des données mises sur le web devraient avoir le droit d'affichage/retrait(obfuscation) afin d'en préserver la neutralité, l'ouverture et l'accessibilité à tous.

Actuellement sur un debogage, je réfléchis à une mise en palier des accés sur le mode : -18 ans, -21 ans, 21+. Charge au créateur de décider.

Cordialement,
Marsu
Avatar de atman60 atman60 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/05/2014 à 10:52
search engine optimzation
Avatar de ghost-404 ghost-404 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 25/05/2014 à 12:32
C'est effarant de voir des personnes sur un forum d'IT confondre encore web et internet...

Personne ne tuera jamais internet, ce n'est qu'un réseau physique; par contre le web, a force de l'abimer il y a des chances qu'une alternative devienne plus intéressante à l'usage..
Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 26/05/2014 à 21:41
Ce qui me tracasse plus personnellement, c'est de tomber de plus en plus dans mes recherches sur un contenu dont le titre répond parfaitement à ma question mais à la rédaction parfaitement creuse, inintéressante et destiné à renvoyer vers un contenu commercial.
Avatar de rodolphebrd rodolphebrd - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/05/2014 à 22:07
Cet exemple semble être un cas isolé car je vois mal Google partir à la chasse des backlinks sans raison valable.

Le disawow link (qui existe depuis un bout de temps) est utile pour traquer les tricheurs (achat de liens, échange de liens, etc...).

L'article de Jeremy Palmer est un peu alarmiste car il y aura toujours des webmaster et SEO capables d'effectuer un bon travail et d'être récompensés en conséquence.

Google sait parfaitement que le Web ne lui appartient pas et que sa domination est assise sur des bases volatiles.
Avatar de nma nma - Membre régulier https://www.developpez.com
le 30/05/2014 à 10:08
Bonjour @ tous,

Personnellement je penses cela fait longtemps que google fait exactement ce qui lui plait et seulement ce qui lui plait.
Toutes les nouvelles techniques de soi disant pertinence de recherches ne sont pas si efficace que cela. Très facile à prouver.

Quand j'effectue une recherche à des fins personnels. Les trois premières pages de résultats concernent des sites super connu et qui n'ont pas forcement l'info que je recherche. Pour certaine recherche je commence directement à la page 3.

De plus quand on aura le choix de choisir d'afficher ou non dans nos recherches, les ecommerce, les comparateur et tous les autres sites qui vienne polluer les resultats, la google aura vraiment fait un pas en avant.

Nicolas
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil