Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les États-Unis attaquent la Chine en justice pour cyberespionnage
Pékin proteste et note « l'hypocrisie » de Washington

Le , par Hinault Romaric

62PARTAGES

11  0 
Les autorités américaines ont porté formellement des accusations criminelles (une première) contre l’armée chinoise pour cyberespionnage économique et vol des propriétés intellectuelles américaines.

Le département américain de la justice a inculpé cinq officiers de l’armée de libération du peuple chinois (ALP) qui auraient mené une campagne de piratage depuis huit ans contre certaines entreprises américaines pour voler des secrets commerciaux. Ceux-ci risquent jusqu’à 15 ans de prison pour « espionnage économique » et « cambriolage du 21e siècle. »

« Le piratage présumé semble avoir été mené pour rien d’autre qu’offrir un avantage concurrentiel aux entreprises publiques chinoises, au détriment des entreprises américaines. C’est une pratique que le gouvernement américain dénonce fermement », a affirmé le ministre américain de la justice.

Les personnes indexées seraient des agents de l’unité 61398 du troisième département de l’ALP, qui serait experte dans le piratage. Six grandes entreprises américaines des secteurs du nucléaire, des métaux et de l'énergie solaire auraient été les principales cibles de cette unité.

C’est la première fois que les États-Unis poursuivent en justice des employés gouvernementaux étrangers pour cyberespionnage. « Dans le passé, lorsque nous avions des préoccupations comme celles-ci avec des représentants du gouvernement chinois, ils nous défiaient publiquement en nous demandant d’apporter des preuves tangibles devant la Cour. Aujourd’hui, nous sommes prêts. Pour la première fois, nous exposons les visages et les noms derrière les claviers utilisés à Shanghai pour voler les entreprises américaines », a affirmé la justice américaine.

La Chine est considérée par les États-Unis comme le pays ayant le plus recours à l’espionnage à son encontre. Les estimations vont de 24 milliards de dollars à 120 milliards perdus chaque année en raison de l’espionnage industriel de la Chine.

Le ministère chinois de la Défense a riposté et a accusé mardi les États-Unis d' « hypocrisie » après avoir convoqué l’ambassadeur des États-Unis en fonction dans le pays. « De WikiLeaks à l'affaire Snowden, l'hypocrisie des États-Unis et son recours à deux poids deux mesures en matière de sécurité informatique ont depuis longtemps été clairement mis en évidence », a déclaré la Chine.

Source : la justice américaine

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 12:38
On devrait demander à un modo de déplacer cette new dans le forum Humour

Steph
17  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 13:01
Mais comment les Etats-Unis ont-ils autant de détails sur le fonctionnement interne de l'armée chinoise ?
15  0 
Avatar de Simara1170
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 12:21
Ca serait pas un l’hôpital qui se fout de la charité là?
C'est vrai que les écoutes de la NSA n'ont pas servis à obtenir un avantage économique sur l'Allemagne notamment, ni diplomatique en écoutant les ressortissants de l'UE qui travaillent à la Commission...

Franchement, avant d'aller chercher des noises à la Chine, il ferais bien de nettoyer la merde chez eux...
Si la Chine est condamnée, et pas les USA, ça va être une preuve irréfutable de la justice à deux vitesses dont bénéficie les US. S'il veulent que les chinois inculpés soient condamnés, alors il faut que les types qui ont et font encore du cyber-espionnage soient eux aussi condamnés...
Sans ça, je comprendrais parfaitement que la Chine refuse d'appliquer la sanction sur ses citoyens
12  0 
Avatar de ScriptorTux
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 12:21
C'est à peine l'hopital qui se fout de la charité


La Chine est considérée par les États-Unis comme le pays ayant le plus recours à l’espionnage à son encontre. Les estimations vont de 24 milliards de dollars à 120 milliards perdus chaque année en raison de l’espionnage industriel de la Chine.
Bien sur
11  0 
Avatar de mapmip
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 12:37
les USA = faites ce que je dis pas ce que je fais !
mais quelle bande d'hypocrites
11  0 
Avatar de Grabeuh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 12:40
J'ai d'abord cru à un poisson d'avril.

Et puis j'ai vu qu'on était le 20 mai...
10  0 
Avatar de Kearz
Membre expert https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 13:37
[Troll (pourquoi cette news tombe pas un vendredi? :D)]
C'pas pareil vous voyez, les états-unis surveillent juste les terroristes. Ils utiliseraient jamais les informations trouvés pour augmenter leur business, ah non, c'est le pays les plus éthique du monde.
[/Troll]

Je vois même pas pourquoi les chinois espionnerait les US, 80% des produits sont toppés "Made In China"...
Donc c'est bon, c'est carrément les US qui donnent les process industrielles aux chinois.

"Tenez, ça c'est le plan de la machine, ça c'est la machine, ça c'est ce qu'il faut faire le produit, ça c'est ce que vos employés doivent faire. Par contre interdit de le retenir!"
11  1 
Avatar de LSMetag
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/05/2014 à 13:40
Vu le développement fulgurant de la Chine, l'existence de cellules gouvernementales de piratage et sa réputation de reine de la contrefaçon, ce genre de nouvelle est guère étonnant.

Mais il est vrai que ça fait sourire venant des USA. J'attends toujours leur mea culpa et une indulgence pour Snowden et Assange. Car aux USA, il y a fort à parier qu'ils risquent la peine de mort ou la réclusion à vie ou la "disparition" pour "trahison".

Edit : Pour répondre à la question de l'article, pour moi c'est du pareil au même. Ca reste de l'espionnage. Dans les deux cas, il fait fi des lois internationales. Pour se justifier d'un espionnage et d'actions illégales, on invoque toujours la sécurité nationale.

Si les services secrets appliquent réellement le texte stipulant qu'il faut obtenir un mandat d'un juge pour espionner quelqu'un en cas de soupçons raisonnables, là je réviserai ma position.
10  1 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/05/2014 à 14:19
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Si les USA avaient volé on le saurait grâce a Snowden et Wikileaks. Finalement ces affaires servent les intérêt des USA
Je suis désolé, mais vu ce qu'enregistre la NSA et les 15-16 autres services d'espionnages, ça m'étonnerait que ça se limite à ça.
7  0 
Avatar de LSMetag
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/05/2014 à 0:32
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Wikileaks tout comme Snowden démontrent que tous les agissement des USA en matière d'espionnage visent a surveiller les terroriste et les gouvernement pas a voler les secrets industriels. D'après les conventions de Genèves : l'espionnage et la traitrise est "légal" en cas de guerre mais le vol ne l'est pas même en cas de guerre. S'il y a eu vol pendant la guerre, il sera jugé et rendu après, pas les meurtres qui sont "légaux". Si les USA avaient volé on le saurait grâce a Snowden et Wikileaks. Finalement ces affaires servent les intérêt des USA
Quand j'ai lu ça, j'ai bien rigolé. Je peux pas m'empêcher de commenter ^^. Je sens le point Godwin (peut-être de la part de la Convention de Genêve).

Donc si je comprends bien, selon la convention de Genève, on a le droit de tuer mais pas de voler (en temps de Guerre). Ben dis-donc, qu'est-ce qu'ils devaient prendre ceux qui interceptaient les communications de l'armée ennemie. Ben oui, ils leur volent leurs stratégies, ils vont saboter leurs installations, ils récupèrent les armes des morts,... Ca aurait été beaucoup moins dommageable de lancer directement une bombe atomique.

Et sinon, on est en guerre là ?

L'espionnage, c'est du vol d'information. Et sinon, Snowden devrait ne pas être poursuivi puisqu'il est coupable de "traitrise" non ?
On peut donc espionner un gouvernement pour voler ses secrets militaires, économiques, législatifs, exécutifs, financiers,... mais pas industriels ?
7  0