Trend Micro : « le cyber-crime frappe là où on ne l'attend pas »
Le rapport de sécurité de l'éditeur montre une mutation des cybercriminels

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Le cabinet de sécurité Trend Micro vient de publier son traditionnel rapport de sécurité pour le compte du premier trimestre 2014.

Incités par l’appât du gain, les cybercriminels auraient développé de nouvelles techniques avancées et diversifié leurs cibles. Le rapport intitulé « Cybercrime Hits the Unexpected » (Le cyber-crime frappe là où on ne l’attend pas), met en exergue une métamorphose des cybercriminels, qui s’orientent désormais vers des cibles inhabituelles : développement de techniques avancées pour attaquer des terminaux de paiement ou encore exploitation de catastrophes naturelles et humaines.

Selon les chercheurs en sécurité de Trend Micro, les cas de piratage de terminaux de paiement rapportés aux États-Unis, notamment dans les secteurs de la grande distribution et de l’hôtellerie (Target par exemple), ou encore les attaques menées de l’intérieur ayant touché des sociétés de cartes de crédit sud-coréennes, démontrent l’urgence de déployer des stratégies de défense sur mesure.

En ce qui concerne les malwares, le cabinet de sécurité a constaté une prolifération des malwares bancaires, avec de nouvelles familles de malwares et la multiplication des techniques permettant de ne pas les détecter. Néanmoins, le nombre de malwares bancaires recensés en début 2014 est légèrement inférieur à celui de fin 2013, ou la recrudescence des malwares bancaires pouvait s’expliquer par l’augmentation du volume des achats en ligne pendant la période des fêtes de fin d’années.

Le secteur de mobile, qui est en plein essor actuellement, enregistre également un bond des menaces. Trend Micro a constaté que les menaces mobiles se multiplient à un rythme encore plus rapide que l'année dernière, avec le nombre total de malwares mobiles et d’applications à risque ayant atteint les 2 millions ce trimestre. L'explosion des applications re-packagées (modifiées dans le but de contourner les fonctions de sécurité d'Android) a contribué à cette augmentation (Flappy Birds par exemple).

Par ailleurs, le cabinet de sécurité met en garde contre la naissance d’une nouvelle génération de malwares, ciblant les objets connectés, dont les chercheurs auraient découvert des vulnérabilités importantes sur plusieurs.

Source : Le rapport de sécurité de Trend Micro

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de bytecode bytecode - Membre habitué https://www.developpez.com
le 17/05/2014 à 18:43
De nouvelle vm incluse aux système d'exploitation sont une bonne réponse.
Offres d'emploi IT
Consultant SI cash management - f/h
AXA - Ile de France - Nanterre - Les Terrasses
Experts outillage de test H/F
Sogeti France - Bourgogne - Dijon (21000)
Ingénieur études et développement sharepoint H/F
Solutec - Rhône Alpes - Lyon (69000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil