La National Science Foundation prépare le futur d'Internet
à travers le développement de futures architectures adaptées à son évolution

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
Guidée par la volonté de faire évoluer Internet, l'institution américaine NSF (National Science Foundation) vient d'annoncer le financement de trois projets à hauteur de 15 millions de dollars pour leur permettre de développer, de déployer et de tester de futures architectures Internet plus robustes, sécurisées et agiles.

Pour ce faire, la fondation américaine s'est basée sur le succès d'un précédent projet dénommé FIA (Future Internet Architecture) lancé en 2010 et sur trois de ses projets : eXpressive Internet Architecture (XIA), Named Data Networking (NDN) et MobilityFirst Project (MobilityFirst).

L'objectif visé par ce financement est de faire passer ces trois projets d'une phase de conception à celle de test à échelle réelle, sous un environnement réaliste, ce qui permettra la maturation des projets ainsi que l'avènement d'une nouvelle architecture d'Internet. « Internet a été incroyable en terme d’habilité, à évoluer pour satisfaire les différents besoins, allant du relais de l'information à la collaboration professionnelle. Toutefois, nous pourrions peut-être atteindre un degré où l'élaboration de nouvelles solutions et infrastructures sera nécessaire », s'est exprimé à ce sujet Darleen Fisher, superviseur du projet FIA. Il n'est donc nullement question de remplacer Internet comme certains pourraient le croire.

Outre ces précisions, la NSF a déjà mis en place une feuille de route pour les tests pilotes en spécifiant les villes où seront déployés les trois projets. Ainsi, l'architecture XIA sera testée sur deux environnements distincts : un réseau véhiculaire de la ville de Pittsburgh et sur un environnement de diffusion vidéo à grande échelle. Quant au projet NDN, ses performances seront mesurées et éprouvées à travers la collaboration avec Open mHealth une organisation médicale à but non lucratif et UCLA Facilities Management spécialisé dans les systèmes de monitoring.

Enfin, MobilityFirst sera évalué sur trois réseaux différents : un service destiné au mobile et testé via un FAI spécialisé dans les connexions sans fil, un système de distribution de contenu via des stations radios et enfin un service de notifications météorologiques.


Source : nsf.gov

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur Développement Logiciel (H/F)
Meetic - Ile de France - Paris
Ingénieur développement web dynamique h/f
Sogeti - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Intégrateur d'applications h/f
Worldline - Centre - Blois (41000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil