Surface Mini : processeur Qualcomm, support du stylet,
Microsoft pourrait également présenter la troisième génération de Surface

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Microsoft a convié la presse le 20 mai prochain à New York : « rejoignez-nous pour un petit rassemblement ». Même si le texte ne mentionne pas explicitement un évènement consacré à Surface Mini, la formule employée par Microsoft a laissé peu de place au doute. Pour rappel, la Surface mini serait une version plus petite de la gamme de tablettes Surface de Microsoft.

De plus, comme pour confirmer cette rumeur, une coque de protection dédiée à cette tablette a été disponible pendant quelques heures sur le site de vente en ligne Amazon. En dehors du fait qu'il devrait offrir une diagonale d'écran plus petite que les tablettes Surface déjà lancées par Microsoft, les caractéristiques du terminal restent incertaines.

Des sources qui connaissent les feuilles de route de l’entreprise ont affirmé que, pour la première fois, la tablette de Microsoft sera propulsée par un processeur Qualcomm et tournera sur Windows RT 8.1. Si cette information est confirmée, elle représenterait un coup dur pour Nvidia et ses ventes difficiles de la famille de processeurs mobiles Tegra sur appareils mobiles ; l’entreprise se recentre d’ailleurs sur l'informatique embarquée dans les véhicules. Les traditionnels claviers seraient remplacés par une « protection-clavier » comme sur le Lumia 2520 de Nokia. L’appareil devrait également être livré avec OneNote et un stylet numérique afin d’offrir l’outillage complet pour la prise de notes.


De plus, les sources confient que Microsoft profiterait de son événement du 20 mai pour présenter un autre modèle de Surface, grand format cette fois-ci, tournant cette fois avec un processeur d’Intel au détriment de la puce Tegra 4 de la Surface 2. Intel, qui équipe les Surface Pro, a fait de gros progrès avec ses puces dédiées aux tablettes depuis le premier modèle pour combler le retard sur les puces ARM au niveau de l’autonomie par exemple. De plus, ses puces ont l’avantage d’offrir une architecture x86. Concrètement, cela qui signifie que, en plus de nouvelles applications Windows disponibles depuis le Windows Store, vous pouvez exécuter des applications dites « classiques » qui vont pouvoir s’exécuter sur un ordinateur de bureau Windows.

Rendez-vous le 20 mai prochain pour en savoir plus.

Source : Bloomberg


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil