Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ShakeMaps : le programme des chercheurs de Stanford utilise Twitter
Pour prédire d'éventuels tsunamis et répliques sismiques

Le , par ASTICun

0PARTAGES

0  0 
ShakeMaps : le programme des chercheurs de Stanford utilise Twitter
pour prédire d’éventuels répliques sismiques et tsunamis

Dans le but de prévenir les tremblements de terre, les chercheurs de l’université de Stanford utilisent les informations des utilisateurs de Twitter qui sont présents dans les régions connues de séismes. Une grande innovation grâce au service ShakeMaps, un programme de l'USGS, qui utilise des enregistrements et d'autres informations telles que la prédiction de mouvement de terrain et les données géologiques. Ces informations sont appuyées par des données issues des sondages de témoins en ligne.

Les chercheurs pensent que Twitter peut aider à obtenir rapidement des informations sur plusieurs facteurs clés, dont la détection rapide d'une estimation du séisme et la taille de la zone affectée, puisque grâce au réseau social, les utilisateurs peuvent rapidement créer et partager des idées et informations. Les données recueillies sont par la suite analysées pour avertir à temps les populations d’une éventuelle catastrophe grâce à la création et au partage d’informations sur le réseau social.

Avec ses 255 millions d'abonnés, Twitter est, pour les chercheurs, un outil incontournable dans le processus de sauvetage et de récupération dans les régions susceptibles de tremblements de terre, même si d’autres aspects importants, comme les inspections des ingénieurs et les mesures sur le terrain, interviennent pour confirmer une possibilité de répliques et de tsunamis. Par ailleurs, certaines régions ne sont pas dotées d’un vaste réseau de stations d'enregistrement.

Source : Site du projet ShakeMaps

Et vous ?

Quel est votre avis sur ce sujet ?

Pensez-vous que ce programme sera fiable ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de LapinGarou
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/05/2014 à 10:00
Le temps de poster sur twitter que le sol tremble et je me serai déjà pris la maison sur la tete avant que stanford soit au courant je pense...
1  0