L'IEEE place une plaque de bronze en Californie pour rendre hommage à Gary Kildall
Le créateur du BIOS et de l'OS CP/M

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
À la manière des papes Jean Paul II et Jean XXIII qui viennent d'être canonisés, l'IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) donne les honneurs à titre posthume à un grand homme dont l'imagination et le génie ont laissé des marques indélébiles dans le domaine de l’informatique. Une plaque de bronze gravée a été placée en Californie (Avenue Lighthouse 801 Pacific Grove) en souvenir de ce grand homme.

Qui est-il ? Et qu'a-t-il fait pour mériter de tels éloges ? Gary Kildall descend d'une lignée de Scandinaves qui ont migré aux États-Unis. Il est né en 1942 à Washington. Son génie a commencé à s'exprimer dans la réparation des automobiles.


Élève plutôt moyen, il a été admis en master informatique en 1963 à l'université de Washington, à cause de son expérience en tant qu'enseignant à l'école Kildall Nautical School tenue par sa famille.

Après son PHD, Kildall fait son service militaire en tant qu'enseignant dans une école de l'armée : la Navy Postgraduate School en Californie. Après son service en 1972, il tombe amoureux des microprocesseurs d'Intel. Débute alors l'aventure passionnante de l'homme.

Kildall a pour ambition de développer des logiciels pour l'architecture 8080 d'Intel. À cette fin, il veut connecter la micropuce à un lecteur de disquettes de marque Memorex.

En quelques semaines à peine, il parvient à créer en langage PL/M son système d'exploitation CP/M. Cependant, la partie matérielle de son dispositif lui résiste au point ou il fait appel à une de ses vieilles connaissances de faculté : John Torode.

L'association des deux hommes est fructueuse. En effet, ils ont réussi à faire démarrer le CP/M à partir du lecteur de disquettes. Ils venaient là de créer le premier micro-ordinateur. Après avoir reçu le prompt du CP/M, ils se seraient exclamés en disant : « Voilà que l'on a au bout des doigts, la puissance d'un mainframe d'IBM. C'est quelque chose de costaud qu'on tient là ». S'ils savaient combien ils avaient raison !

En 1975, Kildall commercialise CP/M et en 1976, il fonde Digital Research INC (DRI) avec son épouse. Son talent va continuer à s'exprimer. Kildall crée par la suite le BIOS. Une grande première pour l'époque qui reste toujours d'actualité aujourd'hui.

Kildall c'est aussi l'affaire polémique qui le lie à IBM et Microsoft. En effet, le PC DOS que Microsoft revend à IBM est un clone de CP/M. Rien de surprenant, puisque c'est un employé de DRI qui l'a créé pour l’entreprise Seattle Computer Product.

Seattle Computer Product revend l'OS à Microsoft, qui par la suite revend aussi à IBM. Les procès n'ont rien donné de bon. Microsoft et IBM vont s'engraisser, et DRI ne pourra pas faire la concurrence face à ces deux poids lourds. Par conséquent, la firme est revendue à Novell. « Les affaires demeurent les affaires ».

Kildall décède en 1994 de suite d'un accident. Une vraie perte pour la communauté informatique. Qui sait ce qu'il aurait pu apporter de plus à ce domaine? On retiendra tout de même de l'homme que c’était un passionné et un visionnaire.

Source: Computer History

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Ptigrouick Ptigrouick - Membre actif https://www.developpez.com
le 30/04/2014 à 15:22
Ce que j'en pense ? Qu'un parasite comme Bill Gates passe pour un génie de l'informatique dans l'esprit du grand public alors qu'il n'arrive pas à la cheville de quelqu'un comme Kildall. Qui malheureusement demeure un parfait inconnu en dehors de la sphère des informaticiens. Dans ce monde il n'y a de reconnaissance que pour ceux qui savent bien vendre la soupe et que l'on qualifie innoportunément de "génie". Une simple plaque de bronze pour Kildall c'est bien peu de choses par rapport à ce que ce grand homme a accompli !
Avatar de Olfredos6 Olfredos6 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 30/04/2014 à 18:14
Qu'en pensez-vous ?
C'est déjà bon mais il mérite bien plusque cela.
Offres d'emploi IT
Senior developpeur full stack H/F
Platinium Group - Provence Alpes Côte d'Azur - MONACO
Un(e) Technicien en Support Informatique (H/F)
AGENCE SUPPLAY - Midi Pyrénées - Blagnac (31700)
Développeur frontend H/F
Alaloop - Ile de France - Bidart (64210)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil