Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

Quelle gouvernance pour Internet ?
La Présidente du Brésil veut instaurer le respect de la vie privée des internautes

Le , par Francis Walter, Expert éminent sénior
Il y a plus d’une décennie, plusieurs acteurs politiques ses sont interrogés à propos de la gouvernance de l’Internet. Actuellement se tient à Sao Paolo, une « réunion multipartite mondiale sur l’avenir de la gouvernance de l’Internet ». Nommée « Netmundial », elle a pour objectif de trouver une entente unanime à propos de la gouvernance d’Internet. Elle réunit les dirigeants internationaux avec environ 700 participants et prendra fin le 24 Avril.

Disons que les révélations d’Edward Snowden à propos de la façon dont la NSA emploie Internet pour faire de l‘espionnage de masse ont suscité à organiser Netmundial, Internet ne serait plus digne de confiance. Rappelons que la NSA aurait mis sur écoute les appels téléphoniques de la Chancelière Allemande, Angela Merkel de même que ceux de Dilma Rousseff, la Présidente du Brésil. Cette dernière ayant marre du monopole d’Internet que possède les Etats-Unis avait demandé à avoir un réseau propre au brésil auquel le gouvernement Américain ne pourra pas avoir accès.

Pour mieux réfléchir sur la gouvernance d’Internet, elle a donc organisé le sommet NETmundial. Dilma Rousseff se bat pour avoir un Internet ouvert avec une gouvernance purement démocratique. L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisme à but non lucratif en charge de la gestion des noms de domaines a proposé à Rousseff de co-organiser le sommet. En co-organisant NETmundial, l’ICANN envisage démontrer au monde entier qu’il fonctionne indépendamment de la mauvaise gestion d’Internet par le gouvernement des USA et de corroborer son désir d’être beaucoup plus ouvert à la communauté d’Internet.

En effet, pour ne pas paraître comme le criminel dans cette histoire, le gouvernement américain a annoncé qu’il abandonnerait la gestion de l’ICANN d’ici 2015. Mais Rousseff, tout comme la France et bien d’autres stipulent que les USA ont perdu leur « magistère moral » à cause des révélations de Snowden à propos de la NSA. Les USA ne pourraient donc plus demander aux autres gouvernements de faire confiance à la gestion faite par l’ICANN.

Pour rappel, des débats se font depuis longtemps à propos du monopole de la gérance des noms de domaines par l’ICANN. Depuis 2006, la Chine a cessé d’utiliser les serveurs d’ICANN puis la Russie a suivi. Le Brésil a déjà aussi énoncé son ambition de suivre l’exemple de la Chine et de la Russie. Il n’y pas longtemps, l’Union Européenne s’est aussi prononcé sur le sujet, elle veut désormais participer à la gérance d’Internet qui a jusqu’à là été sous le contrôle des USA par le biais de l’ICANN. Par ailleurs, la Présidente Brésilienne a également reçu des soutiens de la part de la France et de l’Allemagne.

Et vous ?
Que pensez-vous de la gouvernance actuelle d'Internet ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/04/2014 à 11:02
Je pense qu'Internet est pour l'heure bien structuré et bien gouverné, je pense plutôt que le réel problème vient principalement des pressions qu’exercent les autorités sur les sociétés pour laisser le moyen si un jours ils en ont besoin de prendre le contrôle de l'outil / systeme.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/04/2014 à 11:19
L'idée n'est pas de savoir si le web est bien géré ou non.
Le but est de savoir si les USA sont mandatés pour effectuer cette gestion au niveau mondial
La réponse est NON !!

Bien au delà des révélations de Snowden, les USA représentent les citoyens américains (et ses entreprises) et rien que cela
Autrement dit, en cas d'arbitrage, les intérêts des USA seront toujours primés aux détriments des autres

Les USA ne sont pas les gendarmes du monde ni les représentants de l'humanité
Internet est mondial et se doit d'avoir une gouvernance mondiale

Est-ce qu'on laisserai l'ONU être intégralement gouverné par les USA ?
Alors pourquoi en serait il autrement pour Internet ?
Avatar de bruneltouopi bruneltouopi - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/04/2014 à 13:31
C'est tout à fait d'accord d'avoir un consortium pour la politique gouvernementale d'internet entre les pays.Maintenant que les européens se sentent l'aisés par les attitudes des Americains? je trouve que c'est une très bonne solution
Avatar de guillaumd guillaumd - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/04/2014 à 17:34
le problème d'internet n'est pas structurelle. l'ICAN fait sont bouleau. c'est vrais que le gouvernement US a une main dedans. mais l'ICAN est avant tout gérer par des techniciens. il n'y a pas de gouvernance d'internet. pour se qui est du pouvoir de l'ican il ne faut pas oublier qu'il n'est pas indispensable. si il se met a faire des conneries il peut se faire court-circuiter en moins d'une semaine. ca foutrais le bordelle pendant quelle que mois avant que tout le monde comprenne que c'était mieux avant qu'il face les con.
a l'inverse une gouvernance mondial de l'ICAN pourrais servir à justifier un utilisation politique genre "... fait chier on le déconnecte"
le problème de la surveillance de masse n'est pas lier au cœur du réseau (ICAN) mais au usage qu'en font les gens et qui crée des point de centralisation (google, facbook..).
pour mettre fin a la surveillances de masse il y a deux solution: la solution démocratique: les gouvernement arrêteront de flic leur citoyenne quand il leur diront d'arrêter. et la solution révolutionnaire: les gouvernement arrêteront quand il auront perdu la guerre contre leur citoyenne. les armes de cybergeurre existe la question est de savoir si il faut les prendre.
Avatar de ghost-404 ghost-404 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 25/04/2014 à 19:01
Le problème est très loin d'être les états unis; n'importe quel état et même n'importe quel personne aurais fait la même chose si elle en avais le pouvoir. Penser que internet appartiens au USA est une abération, certes ils ont un grosse influence sur le web, mais sur internet ce n'est pas autant le cas.
Exemple: Rayez les usa de la carte, internet fonctionnera EXACTEMMENT comme avant. Le web un peu moins (google/facebook/twitter en moins le tuerais probablement), même si théoriquement il continuera a survivre.

Je trouve sa tellement idiot de croire que c'est une histoire de politique, de pouvoir etc... Ce n'est qu'une histoire de technologie. Il existe de nombreux darknets: i2p; freenet; gnunet; et même les hiddenservices de TOR, qui ne sont pas sous gouvernance des USA. (même si on peux avoir des doutes pour tor). Ces réseaux ont prouvés leurs valeur.. Et même si ceux-ci ne vous correspondent pas rien ne vous empêche de créer votre protocole révolutionnaire autre que le WEB.
Crier au scandale ne sert a rien a ce niveau là; c'est juste une perte de temps pure et simple. De toute manière la majorité des utilisateurs du web adorent exposer leur vie.. Alors ils sont tout SAUF prêt a changer. En espérant qu'un jour ils se rendront compte de leur erreur sans trop en souffrir.

Ce n'est pas au politiques de trouver une solution au problème, mais bien aux développeurs.

PS: Je sais que les range d'ip sous fournies par l'icann... Mais a vrai dire sa fait longtemps que des solutions ont étés trouvées; le NAT sert a sa, et de nombreux protocoles permettent au nat d'avoir les mêmes possibilités qu'une ip fournie par l'icann..

Au plaisir de vous rencontrer sur i2p*!

Edit: Certes le protocole DNS n'est pas que lié au web, mais il reste remplacable sans authoritée centrale (a voir l'implémentation des domaines sur i2p ou une autre totalemment différente: les namecoins).
En d'autres mots: internet n'est plus sous gouvernance de quiconque, les utilisateurs ne font qu'utiliser la langue des USA (le web aka http) et le carnet d'addresse des USA (le protocole dns).
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil