Chrome Beta 35 redonne la main aux développeurs
Pour la construction de meilleures applications web mobiles

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Après avoir publié la version stable de la 34e mouture de son navigateur, Google a dévoilé Chrome 35 Beta sur les plateformes Windows, Mac, Linux et Android. Bien que de nouvelles fonctionnalités majeures ne soient pas évoquées côté utilisateur final dans le communiqué, Mountain View réserve quelques surprises aux développeurs.

Google promet notamment aux développeurs un plus grand contrôle au niveau des entrées « toucher » et zoom. Avec la propriété CSS touch-action, les développeurs seront capables d’utiliser un mécanisme de déclaration qui leur permet de désactiver de manière sélective des propriétés comme le « toucher pour zoomer », « double-taper pour zoomer », ou encore le « touch scrolling » (dans un axe ou même les deux). Parmi les résultantes, Google cite entre autre un contrôle précis sur les 300 ms de retard qui affectaient le mobile.

Le contenu web sur les ordinateurs de bureau va maintenant recevoir les événements roue de défilement de souris grâce au modificateur d’ensemble ctrlKey. À l'heure actuelle, lorsque vous utilisez la molette de défilement et maintenez la touche Ctrl enfoncée, Chrome effectuera un zoom de la page entière. De nombreux sites à l’instar de Google Maps voudraient proposer quelque chose de plus approprié. Par exemple, un utilisateur préférera sans doute se contenter d’effectuer un zoom sur une carte une fois sur le site Google Maps. Ce changement permettra donc un tel cas d’utilisation.

Cette mouture s’accompagne également du support des Shadow DOM sans préfixes, le support avec préfixes ayant été introduit par Chrome 25. Selon Google, il « apporte une composition fiable des éléments de l'interface utilisateur à la plate-forme web » et permet aux développeurs et frameworks web de « cesser de s'inquiéter au sujet du fait que leurs widgets puissent rompre par inadvertance des pages à cause de l’utilisation de sélecteurs CSS contradictoires, classe ou ID, et commencent à compter sur DOM comme la manière interopérable d'éléments de construction ».


Cette mouture embarque également des fonctionnalités JavaScript définies dans ECMAScript 6 standard parmi lesquelles :

  • Promise (une caractéristique semblable à de JQuery Deferreds ) destiné à aider à écrire du code asynchrone plus propre;
  • WeakMaps et WeakSets pour permettre aux développeurs de créer des structures efficaces de données incorrectes collectées. Les références aux objets dans les deux fonctionnalités sont maintenues faiblement: s'il n'y a pas d'autre référence à un objet stocké dans la WeakSet, il peut être le collecteur de données incorrectes. Cela permet d'éviter les fuites de mémoire;
  • Object.observe pour permettre aux développeurs d'observer les modifications aux objets JavaScript.


Google en a aussi profité pour enlever quelques fonctionnalités parmi lesquelles le constructeur TextTrackCue, isindex, les notifications web Legacy, le support de NPAPI sur Linux et Attr.isId ou encore ownerElement. La raison évoquée est la simplification de son code de base et la réduction des surfaces d’attaque. L’entreprise affirme que ces dépréciations portent principalement sur l'évolution de la surface de l'API Web « pour répondre aux besoins des utilisateurs et les développeurs d'aujourd'hui. ».

En savoir plus sur CSS touch-action

Télécharger Chrome Beta

Source : blog Chromium

Et vous ?

Quelles nouveautés vous intéressent le plus ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 21/05/2014 à 20:56
La version stable Chrome 35 apporte de nombreux outils aux développeurs
mais se débarrasse de la propriété CSS touch-action

Google propose la version stable de Chrome 35 pour les plateformes OS X, Windows, Linux et Android. Cette nouvelle mouture inclut essentiellement des corrections de bugs et des nouveautés pour les développeurs.

Sur les ordinateurs de bureau, les développeurs auront le loisir d’apprécier de nouvelles fonctions Javascript définies par le standard ECMAScript 6, parmi lesquelles Promise (une caractéristique semblable à de JQuery Deferreds ) qui permet de rédiger un code asynchrone plus propre, ou encore WeakSet et WeakMap qui permettent d'optimiser la gestion de la mémoire en collectant des données structurées afin d’éviter les « fuites » de mémoire. Ils y trouveront aussi le support de Shadow DOM mais également celui de CSS Font Loading pour l'allocation dynamique de ressources afin d’obtenir une meilleure gestion du chargement de polices.

De plus, le défilement de la molette en pressant la touche CTRL n’entraînera plus nécessairement un un zoom global à l'écran. En effet, le développeur choisira d'attribuer une fonction précise, par exemple un zoom restreint au sein d'une carte géographique ou encore un changement de vue dans un jeu en ligne.

Notons que la propriété CSS touch-action, qui permet aux développeurs d’utiliser un mécanisme de déclaration pour désactiver de manière sélective des propriétés comme le « toucher pour zoomer », « double-taper pour zoomer », ou encore le défilement (dans un axe ou même les deux), a été retirée. Pour rappel, elle était présente dans la bêta de Chrome 35 mais a été supprimée avant la version finale.

Sur Android , Chrome permet désormais de restaurer un onglet fermer accidentellement comme sur sa version desktop, d’afficher des vidéos en plein écran avec sous-titres et contrôles HTML5 et le navigateur supporte certains périphériques multifenêtre. Chrome permet également la diffusion de vidéo vers Chromecast.

Enfin rappelons que Google a colmaté 23 failles à la sécurité de son navigateur. Chrome 35 est disponible au téléchargement, ou via le mécanisme de mise à jour automatique du logiciel.

Télécharger Chrome 35

Télécharger Chrome 35 pour Android

Source : Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Offres d'emploi IT
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil