Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Verify apps : Google étend les capacités de son scanner d'applications malveillantes
En provenance des vitrines alternatives d'applications

Le , par Stéphane le calme

6PARTAGES

3  0 
En février dernier, Google annonçait Verify apps, une fonctionnalité intégrée à Google Play Services qui scannait les applications installées à partir d’autres sources que celle de sa vitrine Play Store pour vérifier si elles contenaient des malwares. Cependant, la vérification n’était effectuée qu’au moment de l’installation de l’application.

Google présente donc une mise à jour de sa fonctionnalité qui désormais peut scanner les applications après installation. Les terminaux mobiles Android pris en charge devront tourner à partir d’Android 2.3. De plus, Google précise que les applications déjà installées sur votre appareil seront également scannées en permanence. Verify apps pourra également alerter l’utilisateur dans le cas où il rencontre une application potentiellement dangereuse et dans certains cas il les bloquera tout simplement.


Google estime à plus de 4 milliards le nombre de fois où sa fonctionnalité a été utilisée pour vérifier les applications au moment de l’installation. Mountain View précise tout de même que les applications potentiellement dangereuses sont rares : « même si les risques sont minimes, nous voulons nous assurer d’offrir aux utilisateurs Android la meilleure protection en matière de sécurité. Ceci inclue des services de protection comme Verify apps ainsi que d’autres fonctionnalités sur la plateforme elle-même. »

Pour rappel, bien que Android soit la plateforme mobile la plus largement ciblée par les malwares (à 98% selon Symantec et à 97% selon F-Secure), un rapport de F-Secure précise que seulement 0.1% des logiciels malveillants proviennent du Play Store.

Source : blog Google

Et vous ?

Que pensez-vous de ces mesures ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !