W4 présente BPMN+ à la conférence bpmNEXT
La puissance de la suite BPM mise en avant à travers plusieurs démonstrations

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
W4 a profité de la conférence bpmNEXT, la grand-messe du BPM qui s’est tenu à Pacific Grove, près de Monterey en Californie du 25 au 27 Mars, pour présenter sa solution BPMN+,

La conférence bpmNEXT a ressemblé le gratin du monde du BPM. 40% des participants étaient, comme W4, des éditeurs hors-USA, et les 60% de public américain était composé d’analystes, experts des processus, blogueurs, consultants et de gros éditeurs: IBM, Oracle , Tibco, Pegasystems, Appian, Lombardi, Fujitsu, SAP… On y a parlé tendances technologiques, produits et cas clients.

En introduction, Jim Sinur (ex-analyste Gartner, une référence mondiale) a indiqué que le marché du BPM se développait vers les « agents intelligents », composants logiciels spécialisés, autonomes et « goal-driven ». Les processus d’entreprise étant mis en œuvre dans un environnement où mobilité, Cloud, Big Data et « The Internet of Things » tiennent une place grandissante, la gestion de la complexité devient insurmontable. Les systèmes centralisés arrivent à leurs limites. Selon Jim, le BPM orienté agents (ou « aoBPM ») offrira la meilleure alternative pour permettre aux solutions BPM de rendre le service qui est attendu d’elles. Ce thème est ensuite resté omniprésent pendant la conférence.

Ensuite, ce fut le tour de W4, qui a présenté une démo « live » de son nouveau produit W4 BPMN+, l’illustrant par la conception d’un processus BPMN2.0 exécutable (le traditionnel cas d’école de la demande d’achat), d’un diagramme de classes UML et des aspects interface utilisateur, suivie de l’invocation de son moteur BPMN pour exécuter le modèle ainsi bâti.




La rapidité des résultats et les questions suivant la présentation ont confirmé que l’assistance ne s’attendait pas à ce qu’un éditeur de la taille de W4 soit capable de proposer un outil aussi puissant, comme l’a indiqué l’analyste canadienne Sandy Kemsley. L’approche moteur, ainsi que les différentes dimensions applicatives propres à la technologie W4 (processus, données, IHM) ont séduit les auditeurs, comme en a témoigné Jim Sinur.

W4 a ensuite participé, dans la foulée de sa présentation, à la démo MIWG (groupe de travail de l’OMG) sur l’interopérabilité BPMN, conduite par Denis Gagné (de Trisotech). Il s’agissait, lors de cette session d’une heure, de créer un modèle de processus en mode collaboratif, exploitant le standard BPMN2.0. Le modèle a été ainsi élaboré au fur-et-à mesure, grâce à des tâches complémentaires menées dans différents outils, dont W4 BPMN+, s’échangeant des fichiers normés. Cette démonstration a mis en valeur l’importance des standards. La faculté de W4 BPMN+ à pouvoir exécuter le modèle final « tel quel » a alors pris tout son sens.

Découvrez et testez la suite BPMN+


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil