Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Pays-Bas : un crâne remplacé par une impression 3D sur une femme avec succès
Une première mondiale

Le , par Stéphane le calme

43PARTAGES

2  0 
Une Néerlandaise âgée de 22 ans, souffrait d'une maladie qui augmentait l’épaisseur de son crâne. Ce dernier avait déjà atteint les 5 centimètres d'épaisseur (la moyenne étant de 1,5 cm), celui-ci comprimait son cerveau et affectait sa vue et ses capacités motrices, en plus de nombreuses autres fonctions cruciales a expliqué Bon Verweij, un des chirurgiens qui opéré la patiente. Sa vie était alors menacée.

Les chirurgiens Marvick Muradin et Bon Verweij de l’hôpital UMC d'Utrecht ont décidé de remplacer le crâne par un implant fabriqué avec une imprimante 3D. L’opération a duré 23 heures « Cela n'a pas que des avantages cosmétiques, mais les fonctions du cerveau fonctionne mieux qu'avec l'ancienne méthode » a expliqué le chirurgien avant de préciser que c’est la première fois qu'un crâne complet est remplacé.

L’opération a eu lieu il y a trois mois, mais l’hôpital a préféré attendre avant d’annoncer les résultats. « Nous savons maintenant que tout s'est bien passé. La dame a retrouvé la vue et est de retour au travail. On ne voit presque rien de l'opération » a expliqué Bon Verweij.

Ci-dessous une vidéo explicative du processus. Tout d’abord, les chirurgiens ont effectué un scan du crâne pour obtenir une image de sa forme optimale. Ensuite, ils en ont réalisé une copie 3D. Et enfin ils ont enlevé le crâne malade et l’ont remplacé par l’artificiel.


Source : UMC

Et vous ?

Que pensez-vous de cette prouesse technique ? Cette opération a-t-elle une chance de convaincre les détracteurs de l'impression 3D ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 8:26
Le seul argument contre l'impression 3D, c'est que ce n'est pas une technique magique qui résout tous les problèmes de l'industrie. C'est une technique utile, irremplaçable dans certains cas(pièce unitaire de forme complexe, typiquement le cas présenté ici), mais inapplicable dans beaucoup d'autres : le temps de cycle est pourri(ce qui exclut la production de masse), et les propriété mécaniques ne sont pas terribles(ce qui exclut les pièces de structure).

En bref, un outil de plus dans la boite. Toujours bon à prendre. Mais rien de surnaturel non plus.
4  0 
Avatar de MiaowZedong
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 12:32
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Le seul argument contre l'impression 3D, c'est que ce n'est pas une technique magique qui résout tous les problèmes de l'industrie. C'est une technique utile, irremplaçable dans certains cas(pièce unitaire de forme complexe, typiquement le cas présenté ici), mais inapplicable dans beaucoup d'autres : le temps de cycle est pourri(ce qui exclut la production de masse), et les propriété mécaniques ne sont pas terribles(ce qui exclut les pièces de structure).

En bref, un outil de plus dans la boite. Toujours bon à prendre. Mais rien de surnaturel non plus.
Il y a aussi le fait que certains s'enflamment et mélangent tout...la technique de l'impression 3D est très utile. Les imprimantes 3D à bas prix, que le particulier lambda peut s'offrir, sont davantage amusantes qu'utiles (même si elles progressent rapidement).

Ce n'est pas parce que des medecins dans un hôpital à la pointe de la technologie ont pu imprimer une voute crânienne (et non un crâne entier) que Mme Michu peut en faire de même chez elle, avec un materiel à sa bourse.
2  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/04/2014 à 9:49
Pour ma part, je comparerai cela a l'impression classique.
Quand on voulait faire des affiches, en dessous de 50 unités, il était plus intéressant d'utiliser une imprimante classique avec un cout unitaire élevé.
Au dessus, le passage à l'impression de masse devenait économique.

Ici, c'est la même chose, on peut plus facilement tester un concept, le perfectionner petit a petit grâce a des petites séries, cela en diminuant donc la phase d'étude et de conception pour partir sur des méthodes plus proche d'agile (do and try quickly).

Cela peut également permettre a des petites structures de se lancer. Par exemple, si un objet coute 10€ en impression classique, ou 1€ en fabrication normale.
Il faut ajouter les autres contraintes :
- les déplacements en chine
- les risques d'erreur
- la gestion du stock
- la production d'un nombre minimum(10 000 pièces, voir 50 000 parfois)

Au final, un cout initial non négligeable. Dans mon exemple on peut avoir un seuil de rentabilité a plus de 500 pièces, ce qui n'est pas toujours rien. (si on parle de jeux de société par exemple, de petits objets spécifiques, etc... ca peut être la production finale 500 unités.
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 15:16
Citation Envoyé par xelab Voir le message
Ce n'est pas tout à fait exact, certaines industries utilisent l'impression 3D pour remplacer d'anciens procédés industriels car l'impression 3D est plus précise et permet même de réaliser des objets impossibles à faire d'une autre façon. Et à mon avis, cela est amené à se développer rapidement et assez massivement.
Avec 2 limites(toutes deux liées au dépot par couches de la matière) :

(1) Il faut poncer après coup, spécialement pour les pièces métalliques d'écoulement. Bon, c'est pas bien méchant
(2) Il faut mettre plus de matière pour une résistance mécanique identique(par exemple vis-à-vis d'un plastique injecté ou d'un fer moulé ou forgé). Donc ça coute plus cher, et c'est plus lourd. Suivant les applications, c'est acceptable...ou pas.

Oui, c'est amené à évoluer rapidement, là ou ces deux contraintes ne sont pas majeures, et là ou il faut des formes impossibles à usiner(même en electro-érosion). Ce qui m'énèrve, c'est les fan-boys qui s'imaginent que ça peut remplacer toutes les méthodes existantes. On en est très loin. Mais c'est un complément formidable.
1  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 15:26
Au niveau de l'industrie, je ne pense pas que l'impression 3D va servir à l'impression de masse
L'intérêt est surtout au niveau du prototypage

Par contre, dans le milieu médical, ça va tout changer !
Chaque prothèse est un élément unique car fait sur mesure pour chaque patient
Un scan 3D et une impression 3D plus tard, le patient a sa prothèse sur mesure
non seulement il y a un gain de temps énorme (et dans certains cas, cela pourra sauver des vie) mais en plus cela diminue drastiquement les coûts

Pensez un peu aux prothèses dentaires qui peuvent être facturées plus de 1000€ actuellement et dont le prix pourrait tomber à 50€ avec l'impression 3D (et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres)
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 16:35
Moi ce qui m'interroge, c'est la résistance du truc et même sa finalité... Est-ce une coque temporaire destinée à être recolonisée par du vrai os ou est-ce du définitif succeptible d'éclater à la première rencontre avec un placard resté ouvert ?
1  0 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/04/2014 à 11:14
Franchement l'impression 3D et ce qu'on peut en faire me rappelle une petite anecdote.

Il y a quelques années, certains prototypes pour de grosses structures étaient faits en légos! pour vérifier les calculs faits par les logiciels qui étaient utilisés dans la construction. Ils pouvaient voir de manière visuelle les renforts à ajouter très rapidement.

En fait, c'est un peu la même chose au final, ça fait juste moins "gamin qui s'amuse au légos" :p
1  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 5:17
la question qui se pose en suite c'est quel seras l'impact des solvants du plastique dans son crâne au long terme ?
Mais comme cela doit lui donner une grande rallonge de vie on vas pas se plaindre

et se n'est pas le crâne complet mais la partie contenant le cerveau
0  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 10:18
la question qui se pose en suite c'est quel seras l'impact des solvants du plastique dans son crâne au long terme ?
Rien ne dit que c'est du plastique ou que du plastique.

les propriété mécaniques ne sont pas terribles(ce qui exclut les pièces de structure)
On peut imprimer de l'acier, du titane et bien d'autres matériaux (et même des cellules vivantes). De plus des imprimantes de grande taille existent.

Maintenant on est d'accord que ça ne remplace pas tout mais ce n'est pas aussi limité comme on pourrait le penser de prime abord.
0  0 
Avatar de frechnie
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/04/2014 à 10:22
Poisson d'avril ou réalité?
Merci de nous rassurer.
0  0