Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les médias, une cible de choix pour les hackers ?
Plus de 80% des sites de news les plus populaires aux USA victimes de cyberattaques selon Google

Le , par Stéphane le calme

41PARTAGES

1  0 
Durant la conférence Black Hat Asia 2014 qui s’est déroulée à Singapore, deux ingénieurs sécurité de Google ont présenté les résultats d’une étude menée par Mountain View qui suggère que plus de 80% des sites d’informations (21 sur 25) les plus populaires ont déjà été la cible de cyberattaques de malware sponsorisés par les Etats au courant de l’année dernière. Google a également indiqué que le nombre de journalistes qui ont subi des tentatives de piratage est anormalement élevé en comparaison aux personnes appartenant à d’autres corps de métier.

Depuis près de deux ans déjà Google traque les malware sponsorisés par les Etats ou au moins ceux qui leur profitent. Cette étude arrive après que l’Armée Electronique Syrienne ait récemment mené des attaques contre des sites appartenant à Forbes et au NYT. Google prévenait les victimes présumées en affichant une bannière sur la page de connexion.


Google a donné quelques consignes aux potentiels victimes de hack « soyez prudents lorsque vous vous connectez à Google, utilisez toujours un logiciel mis-à-jour et activez l’authentification à deux facteurs dans Gmail ».

Source : support Google , Business Standard

Et vous ?

Qu'est ce qui peut, selon vous, expliquer cette observation ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !