Dell pourra utiliser les brevets de Microsoft dans ses appareils sous Android et Chrome OS
Les deux entreprises signent un accord de licence

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Dell vient de rejoindre la longue liste des constructeurs qui bénéficient du programme de brevets de Microsoft pour leurs dispositifs sous Android ou Chrome OS.

Ce programme où figurent Samsung, LG, HTC, Acer, ou encore Barnes & Noble, permet à ces entreprises d’exploiter les innovations brevetées de Microsoft dans leurs appareils sous les systèmes d’exploitation de Google, contre le paiement d’une redevance.

Partenaire historique de Microsoft (depuis plus de 30 ans), Dell bénéficie d’un statut particulier. Contrairement aux autres, il s’agit d’un accord de licences croisées qui permet aux deux entreprises « de partager leur technologie et construire sur les innovations de l’autre. »

« Cet accord montre ce qui peut être accompli lorsque des entreprises partagent la propriété intellectuelle (…) au lieu de développer une stratégie de conflit », a déclaré Horacio Guttierez, l’un des avocats de Microsoft.




Bien que les détails sur l’accord n’aient pas été dévoilés, Dell devrait exploiter le portefeuille de brevets de Microsoft dans ses appareils sous Android et Chrome OS, sans payer de redevance à la firme de Redmond.

Par ailleurs, l’accord autorise également Dell à utiliser une licence sur la Xbox.

Source : communiqué de presse Microsoft


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Washmid Washmid - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/03/2014 à 13:41
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
[B][SIZE="4"]

« Cet accord montre ce qui peut être accompli lorsque des entreprises partagent la propriété intellectuelle (…) au lieu de développer une stratégie de conflit », a déclaré Horacio Guttierez, l’un des avocats de Microsoft.

Microsoft menace les constructeurs d'aller devant les tribunaux s'ils paient pas et ils appellent éviter de développer une stratégie de conflit?
Avatar de Xinu2010 Xinu2010 - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/03/2014 à 15:16
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
« Cet accord montre ce qui peut être accompli lorsque des entreprises partagent la propriété intellectuelle (…) au lieu de développer une stratégie de conflit », a déclaré Horacio Guttierez, l’un des avocats de Microsoft.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 22/04/2014 à 11:03
Motorola Solutions signe un accord de licences avec Microsoft
et payera des royalties pour ses appareils sous Android et Chrome OS

Un nouveau constructeur d’appareils sous Android et Chrome OS vient de rejoindre le programme de licences de Microsoft.

Motorola Solutions (à ne pas confondre avec Motorola Mobility, le fabricant de smartphones qui avait été acquis par Google, plus revendu récemment à Lenovo), une entreprise américaine spécialisée dans les services de communications et les terminaux pour les entreprises et le gouvernement, a signé un accord de licences avec Microsoft. Motorola Solutions est né de la scission de Motorola en deux entités distinctes en 2011.

L’accord dont les termes n’ont pas été révélés, permettra à Motorola Solutions d’exploiter le catalogue de brevets de Microsoft dans ses solutions sous Android et Chrome OS, contre le payement des royalties au géant de Redmond.


Motorola Solutions rejoint ainsi une liste de plus d’une vingtaine de constructeurs, avec de grands noms de l’industrie du mobile comme Samsung, HTC, LG, ZTE ou encore Foxconn, qui ont signé un accord avec Microsoft pour être à l’abri des poursuites judiciaires. Cette liste pourrait représenter 80% du marché Android.

Selon Microsoft, Android a été développé par Google en reprenant plusieurs ses technologies propriétaires, sans accord préalable. La liste des technologies incriminées n’a jamais été publiée par Microsoft. Pour Google, il s’agit d’une extorsion de la part de la société : « Faute de succès sur le marché des smartphones, ils ont recours à des mesures légales pour extorquer du profit des réalisations des autres et entraver l’innovation ».

Selon certaines estimations, Microsoft recevrait en moyenne 3,4 milliards de dollars par an sur Android grâce à son programme de brevets.

Source : Annonce de l'accord
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/04/2014 à 15:54
Ce qui est formidable, c'est que si j'ai bien compris, les victimes de Microsoft signent un accord de non-divulgation, et qu'on ne sait toujours pas de quels brevets il s'agit.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 07/03/2015 à 16:13
Microsoft poursuit un équipementier partenaire potentiel,
pour violation de ses brevets Android

Microsoft a déposé une plainte ce vendredi contre le fabricant japonais de smartphones Kyocera suite à la découverte d’une utilisation de sept de ses brevets Android sans autorisation par ses lignes de téléphone Hydro et Brigadier. Parmi ces brevets, on note celui qui protège l’utilisation des services de localisation et la messagerie par texte.

Microsoft a demandé à un juge fédéral de Seattle d'interdire la vente des dispositifs de Kyocera aux États-Unis jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé, expliquant que tous les smartphones qui sont actuellement en vente sur l’étendue du territoire et qui violent ses brevets génèrent des recettes sans que des royalties n’aient été payées.

Cependant, par la voix de son avocat général adjoint qu’est David Howard, l’américain a expliqué, « nous respectons Kyocera mais pensons qu’il devrait obtenir une licence pour la technologie qu’ils utilisent » ajoutant qu’il espère toujours « résoudre ce problème à l'amiable ».

Il faut peut-être noter que Kyocera était l'une des entreprises qui avaient prévu de rejoindre l’étendard Windows Phone et de mettre sur le marché un dispositif tournant sur la plateforme mobile de Microsoft.

D’ailleurs, durant le MWC 2015 à Barcelone, le japonais a présenté le prototype d'un dispositif tournant sur Windows Phone 8.1 Update 2, la nouvelle version de Windows Phone 8.1 disponible pour les nouveaux terminaux. Ce qui peut suggérer que commencer à commercialiser très bientôt un tel dispositif à travers le monde pouvait figurer à l’ordre du jour pour lui, bien sûr après la sortie de Windows 10. Le prototype en question qui a été présenté était en fait une version Windows Phone de son modèle Torque, qui tourne actuellement sur Android et est équipé d’un écran capacitif de 4 pouces, d’un processeur dual-core cadencé à 1,2 GHz, de 1 Go de RAM et d’un appareil photo de 5 mégapixels. Précisons qu’il existe des versions avec des caractéristiques techniques plus avancées comme le Torque KC-S701 qui arbore un écran tactile capacitif de 4,5 pouces, un processeur quadruple-cœur Qualcomm Snapdragon 400 cadencé à 1,4 GHz, 2 Go de mémoire vive et un capteur dorsal de 8 mégapixels.

En ce qui concerne le procès, Microsoft a préféré ne pas divulguer trop de détails sur le sujet, mais c’est à peu près une procédure classique de Redmond lorsqu’il découvre qu’un constructeur/éditeur utilise ses technologies Android sans son accord préalable.

Pour régler le litige, dans la plupart des cas les entreprises se résolvent à signer un accord de brevet. Toutefois, cette action en justice pourrait effectivement mettre les plans de Kyocera quant à sortir un appareil tournant sur Windows Phone en attente et peut-être pour très longtemps.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 07/03/2015 à 17:24
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

En ce qui concerne le procès, Microsoft a préféré ne pas divulguer trop de détails sur le sujet, mais c’est à peu près une procédure classique de Redmond lorsqu’il découvre qu’un constructeur/éditeur utilise ses technologies Android sans son accord préalable.

Qu'en pensez-vous ?
Plusieurs choses:
  • Ce serait bien que Google remettent les points sur les I
  • Toujours étonné de ce traitement au cas par cas de Microsoft


Pour le premier point: un constructeur décide d'utiliser Android de Google et se fait attaquer par Microsoft car ce produit "violerait" un/plusieurs brevet de Microsoft...
C'est comme si lorsque vous achetiez un smartphone android, vous receviez un courrier de Microsoft vous demandant une taxe ...
Les constructeurs, comme les utilisateurs ne sont pas responsables de ces brevets violés, Microsoft devrait plutot voit avec Google, non ?

Pour le point 2, Microsoft demande-t-il des royalties aux FAI fournissant une box sous Android ? même question pour les constructeurs utiilsant cyanogenmod (projet dans lequel ils ont investit recemment)

Et pourquoi, si les brevets sont réellement violés ne pas communiquer un tarif: Android = royalties à Microsoft de N euros/dollars plutot que d'aller négocier avec chaque constructeur un par un

Pour rappel Google qualifiait la démarche d'extorsion
Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 07/03/2015 à 17:47
N'oublions que si cela avait été Apple, ils auraient demandé l'interdiction pur et simple des smartphones Kyocera aux USA voire dans le monde sans chercher un accord.

Microsoft est dans une logique pécuniaire, c'est peut-être détestable pour certain, mais il y a pire.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/03/2015 à 12:32
Citation Envoyé par imikado Voir le message
Plusieurs choses:
  • Ce serait bien que Google remettent les points sur les I
  • Toujours étonné de ce traitement au cas par cas de Microsoft


Les constructeurs, comme les utilisateurs ne sont pas responsables de ces brevets violés, Microsoft devrait plutot voit avec Google, non ?
Oui, mais Google dans ses Condition générales se dégage de toutes responsabilité concernant Android. D'aïlleurs, lors du grand procès Apple/Samsung, même pour les question IHM c'est Samsung qui était attaqué ( de mémoire les ressentis quand on slide une fin de liste, la vitesse de scroll en fonction de mouvement de doigh etc...)
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 09/03/2015 à 13:05
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Oui, mais Google dans ses Condition générales se dégage de toutes responsabilité concernant Android. D'aïlleurs, lors du grand procès Apple/Samsung, même pour les question IHM c'est Samsung qui était attaqué ( de mémoire les ressentis quand on slide une fin de liste, la vitesse de scroll en fonction de mouvement de doigh etc...)
De mémoire: ce n'etait pas Android qui était visé mais bien la surcouche de Samsung qui visait à copier l'interface bien spécifique de l'iphone

pour rappel


voir dans les applications:


jusqu'aux accessoires:


Et ce n'était clairement pas l'interface Android de l'époque mais bien la surcouche de Samsung, donc pour le cas Apple/samsung c'était cohérent
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/03/2015 à 13:08
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
...Pour régler le litige, dans la plupart des cas les entreprises se résolvent à signer un accord de brevet. Toutefois, cette action en justice pourrait effectivement mettre les plans de Kyocera quant à sortir un appareil tournant sur Windows Phone en attente et peut-être pour très longtemps...
Si je comprends bien, Kyocera a tout intérêt à laisser tomber Windows Phone ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil