Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IBM veut doper ses semi-conducteurs à l'ADN
Et entend défier la loi de Moore

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

1  0 
Paul Rothemund, du California Institute of Technology, vient d'annoncer dans la revue scientifique Nature qu'il avait entamé une recherche en collaboration avec IBM.

L'objectif : utiliser de l'ADN pour concevoir des semi-conducteurs.

Le procédé, forcément complexe, se résume de la manière suivante : l'ADN est utilisé pour former une sorte "d'échafaudage" qui permet ensuite d'organiser, de manière contrôlée, des millions de nano-tubes de carbone avec des nano-fils ou d'autres formes de nano-particules.

Une fois ces structures créées, elles pourront, d'après les chercheurs de l'équipe de Rothemund, être elles-aussi assemblées pour produire des nano-mécanismes qui permettraient, à leurs tours, une progression significative dans la fabrication des semi-conducteurs.

La Loi de Moore veut que le nombre de transistors sur un microprocesseur double tous les deux ans.

L'industrie du silicium est cependant d'accord pour admettre que cette loi possède une limite (le "Wall".
Il parait en effet illusoire - en tout cas jusqu'à aujourd'hui - d'imaginer pouvoir réaliser à grande échelle des transistors inférieurs à 20 nanomètres.

Le but avoué des recherches de Big Blue est pourtant de dépasser, de manière industrielle, le plancher des 22 nanomètres.

L'ADN permettra-t-il de poursuivre la Loi de Moore au delà des limites connues ?

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Ce genre de progrès vous impressionne-t-il ?

Source : l'annonce dans la revue Nature.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GTSLASH
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 14:12
j'espere que Schwartzy sera encore vivant pour contrer cette machine humaine avant le jugement dernier !!!!!
2  0 
Avatar de GTSLASH
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 14:21
Citation Envoyé par Teocali Voir le message
Sauf que non : ils ne touchent pas a l'ADN, mais au processus qui permet, a partir de l'ADN, de créer des protéines. En gros, les virus ne sont pas mutagènes. Donc là, je doute que ça impact le truc.

Teocali
Je ne doute plus de rien depuis que la theorie de la relativitée a ete prouvée......
2  0 
Avatar de Le Roux B.
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 11:40
C'est tout à fait impressionnant !!!
Cependant, nous savons que dans la Nature, les virus (les vrais) s'intercalent dans l'ADN, a votre connaissance, l'attaque par des virus dans ces circuits à ADN est elle possible ? est il prévu des parades ? quelles pourraient être les répercutions ?
1  0 
Avatar de Floréal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 12:00
Voila une question intéressante! Est-ce ces composants électroniques, du fait de leur ajout de l'ADN auront la faculté de se reproduire, ou d'évoluer à l'image des organismes vivants?
Je me pose aussi la question suivante: Est-ce que ça ne va pas faire un tolet au niveau des commissions éthiques comme pour le clonage?
1  0 
Avatar de yukon_42
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 12:01
Bonjour,

Cela me rappel un documentaire ou des chercheurs avaient construit une roue( rien d'extraordinaire) avec.... des atomes .

La science connait une avancé fulgurante , mais pourquoi la culture diminue a ce point
1  0 
Avatar de argonath
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 12:51
l'ADN ici est uniquement utilisé comme guide et structure... ce ne sera pas un ADN codant, incapable de concevoir des protéines, donc *mort*... rien de miraculeux ni de problématique d'un point de vue éthique là dedans
1  0 
Avatar de Teocali
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 12:56
Citation Envoyé par Le Roux B. Voir le message
C'est tout à fait impressionnant !!!
Cependant, nous savons que dans la Nature, les virus (les vrais) s'intercalent dans l'ADN, a votre connaissance, l'attaque par des virus dans ces circuits à ADN est elle possible ? est il prévu des parades ? quelles pourraient être les répercutions ?
Sauf que non : ils ne touchent pas a l'ADN, mais au processus qui permet, a partir de l'ADN, de créer des protéines. En gros, les virus ne sont pas mutagènes. Donc là, je doute que ça impact le truc.

Teocali
1  0 
Avatar de argonath
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 14:56
Citation Envoyé par GTSLASH Voir le message
Je ne doute plus de rien depuis que la theorie de la relativitée a ete prouvée......
assertion étrange :p

au contraire tu devrais douter de tout sauf de la causalité ^^
1  0 
Avatar de kaymak
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 14:57
Citation Envoyé par Teocali Voir le message
Sauf que non : ils ne touchent pas a l'ADN, mais au processus qui permet, a partir de l'ADN, de créer des protéines. En gros, les virus ne sont pas mutagènes. Donc là, je doute que ça impact le truc.

Teocali
C'est pas plus mal. Sa évitera de voir son pc s'enrhumer arriver l'hiver ^^

Sinon je pensais, mais sans être spécialiste, Ce qu'ils essaient de faire présentement c'est accélérer les changements d'états et la rapidité de circulation des électrons ?
Pour cela ils doivent utiliser les transmetteurs de plus en plus petits, d'où les nano composants ?
Cependant, ils ont bcp de mal à manipuler ces nano composants et utilisent pour ce faire des réactions chimiques.
Et c'est cette réaction chimique qui va organiser les nano composant autour du fil d'ADN ?

Si je ne me trompe pas, ne peut on pas imaginer, dans très longtemps, un ADN informatique à mi chemin entre
la "simple structure" sur laquelle ils travaillent,
et un usineur,
capable d'agencer à la demande tout ou partie des nano composant ?
Cette usineur permettrait de créer une sous structure plus efficace à la réalisation d'un type de calcul, l'expression d'une valeur ect.
(J'échafaude hein.)

Quelles sont les voies explorées pour l'Après nano-production ?
Ils parlent déjà du "wall" qui les empechera de continuer en ce sens un jour, mais la loi de moore, restreinte à une technologie, possèdera toujours une limite physique.
Aussi infinitésimale soit la quantité de matière utilisée.
1  0 
Avatar de Wiz02
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 17/08/2009 à 18:49
Salut, j'avais entendu q'IBM essayait de "répliquer" le cerveau humain (info du SDZ). Savez-vous si leur projet de faire des semi-conducteurs à l'ADN a un lien avec l'autre projet?
1  0