Windows représente 22% des machines intelligentes
Microsoft reconnait qu'ils ont encore du travail à faire

Le , par Francis Walter, Expert éminent sénior
La dernière étude de bonnet a révélé que la part de marché de l’OS Windows de Microsoft a chuté de 93 % à 58 %. Un véritable effondrement de la part de Microsoft. Quand on prend ensemble toutes les machines intelligentes, PC, smartphones, tablettes et autres, Microsoft n’a que 22 % de part de marché.

Sur le marché des OS mobiles, Microsoft possède seulement 3 % des parts. Phil Sorgen, vice-président du groupe des partenaires mondiaux de Microsoft, s’est prononcé sur ces parts de marché infimes lors d’une interview accordée à nos confrères de The Channel Register. Il a reconnu que Microsoft avait encore du travail à faire et qu’elle continuera à « innover » et à travailler avec les développeurs d’applications afin de pouvoir faire croitre sa part de marché.

Il y a quelques semaines, Steve Ballmer a exprimé ses regrets par rapport au retard de Microsoft sur le marché des mobiles. En dehors des appareils mobiles, Microsoft a connu un retard à se lancer dans la publicité sur Internet comme les géants Apple et Google. Mais Phil Sorgen dit le contraire. « Je ne peux pas dire comment nous nous sommes retrouvés dans cette situation. Je ne peux pas dire que nous n’avions pas assez vite réagi ».

Toutefois, Sorgen est plus ou moins satisfait des efforts de Microsoft : « nous sommes à l'écoute de nos clients et partenaires afin d’innover, nous investissons près de 10 milliards de dollars chaque année dans la recherche et le développement pour nous assurer que nous continuons de faire évoluer la plateforme et nous sommes confiants que nous avons une bonne solution et nous continuons de travailler dur ».

Source : The Channel Register

Et vous ?

Que pensez-vous de l'infime part de marché de Microsoft ?
Que doit-elle faire pour accroître son taux ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 6:35
je me demande dans quelle mesure cette "perte" n'est pas due surtout à un gâteau plus gros.

chez moi, il y a quelques années, avec un PC sous Windows, Microsoft représentait 100% des équipements connectés. Aujourd'hui, à côté du PC Windows j'ai un Mac, un smartphone et une tablette Android, mince ! Microsoft ne représente plus que 25% des appareils connectés ! Sauf que c'est toujours 1 seul PC Windows, mais le gâteau est 4 fois plus gros.

Alors je sais bien que dans notre société capitaliste il n'est pas question de stagner, et Microsoft veux (comme les autres) augmenter la rapidité de sa croissance chaque année, et pour cela il faut toujours plus de Windows (en nombre)...mais il faudra bien un jour que tout cela s'arrête ou que quelqu'un pique les parts de Microsoft pour pouvoir suivre ce modèle avant de se faire bouffer lui même.
Avatar de kaismat kaismat - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 27/03/2014 à 11:21
"According to tech market beanie Canalys, Microsoft operating systems ran 93 per cent of traditional PC clients in 2013, but the share fell to 58 per cent when tabs were rolled into shipments."

Mon anglais n'est pas parfait, donc, si je ne me trompe pas, ils disent que la pdm est de 93 % dans les pc mais de 58 si on ajoute aux PC les tablettes. Je trouve que cet aspect là n'est pas très bien expliqué dans l'article, on a l'impression que MS a perdu presque 40 % de pdm sur les ordi.

Les tablettes MS ne sont pas encore très populaire, je pense que c'est par le manque de communication sur les tablettes autres que Surface qui ont des prix plus abordable (Dell venue pro 8...)

En ce qui concerne WP, c'est un très bon OS qui a eu du mal à se vendre au début, mais qui commence à faire parler de lui. Je suis moi même utilisateur de cet OS et suit son actualité et je peux voir qu'il y a vraiment de plus en plus d'entreprises qui se penche dessus. Certes pour le moment les applications sortent un peu plus tard, mais elles sont présentes, contrairement à ses débuts.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/03/2014 à 13:11
le problème vient certainement du fait que l'article d'origine à été lus de biais ^^
pour les pubs sur les tablettes Win8 autre que la Surface on voit surtout le pubs sur paris mais ailleurs c'est rare ce qui fait que l'on en parle peut
Avatar de robis54 robis54 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 11/04/2014 à 19:15
Paul TOTH a écrit : "je me demande dans quelle mesure cette "perte" n'est pas due surtout à un gâteau plus gros."
Bonjour,
je profite que le dessert est servi pour donner mon sentiment sur le gâteau ! Hier comme aujourd'hui le gâteau est de la même pâte, il y a des appareils, des tablettes, des ordinateurs et ceux-ci ont besoin de systèmes. Souvenons-nous à une certaine époque les contrats univoques que passait la firme à la bannière Windows avec des constructeurs d'ordinateurs permettaient un statut de monopole à celle-ci. Les temps ont changé, preuve en est que vous pouvez aller vous faire monter une tour avec carte et tout ce qui va avec et demander à ce qu'aucun système Microsoft ne soit installé. Non seulement cela permet des économies, mais en plus l'offre système et logicielle actuelle donne un grand coup de canif dans les vieilles habitudes de cette firme qui, avouons-le a mal anticipé l'évolution et le comportement des consommateurs.
On a souvent reproché aux adeptes de la pomme d'avoir les moyens de s'acheter un matériel réputé pour être le haut du panier, consacré à l'élite, mais même la pomme peut désormais fonctionner avec Linux ! Tous les composants fabriqués en Asie ont permis d'engranger de beaux bénéfices, les actions ont grimpé, mais ceux qui tirent le maximum en ces jours sont les distributeurs de services avec leurs réseaux sociaux et autres usines à publicité.
On est saturé de PUB , on ne peut plus télécharger une application quelconque sans être assommé d'encarts de toute sorte, comme disent les amateurs de rugby, "les mouches ont changé d'âne !", l'argent part ailleurs. La production de systèmes et de logiciels a rapidement demandé une conversion et une adaptation de la part des professionnels du développement, apparemment certains n'y étaient pas préparés. Se prépare-t-on à ces nouveaux robots que l'on nous dévoile de plus en plus lesquels pourront embarquer un ordinateur qui remplacera notre tour et la tablette sera en quelque sorte la commande sans fil.
Il y a encore une quinzaine d'années les téléphones étaient faits pour téléphoner, et les portables avaient des tailles encore grossières, maintenant ils tiennent dans une montre, les progrès technologiques vont plus vite que la logistique de son usage, le monde ne prend plus le temps de se poser, tout va trop vite, tout le monde devient trop exigeant et veut du sensationnel tout le temps. L'autre versant du problème est que tous veulent être partout tout le temps car il ne faut rien rater, donc il faut vite s'engouffrer dans les brèches commerciales et être présent, c'est le système des effets d'annonce aussi.
L'entée dans l'ère expérimentale a bousculé également les habitudes. Souvenons-nous de l'époque de MSDOS, le système était vendu avec un label de produit achevé !
De nos jours les distributions sont expérimentées par les utilisateurs qui débogues les systèmes à force de "feedback" (retour), vers les concepteurs et les forums de toute nature. Le gâteau Microsoft a souvent été salé, au début de XP on pouvait encore s'arracher les cheveux avec les écrans bleus et petit-à-petit le produit est devenu un système abouti que nous sommes des millions à avoir utilisé. L'épisode avec la sortie de VISTA, vente prématurée d'un système qui se voulait sensationnel, révolution dans la gestion de l'écran et graphisme accéléré, et c'est là que Bill et ses collègues ont perdu énormément.
Admettons que le gâteau a augmenté en taille, mais c'est surtout la pâte qui a changé, elle n'est plus celle de l'unique fournisseur ! La multiplication des appareils n'explique pas à elle seule les mauvais chiffres des concepteurs historiques, les injonctions permanentes de la barre d'outils Windows en ont lassé plus d'un.Combien de fois avons-nous poireauté devant les messages de mises à jour de toute sorte, et ce conditionnement obligé, ces protocoles obligatoires et fastidieux. J'en veux pour preuve que certains sont si conditionnés par leur XP qu'ils recherchent à tout prix un système presque clone !
Tous doivent évoluer, mais cette capacité qu'ont les hommes à s'affranchir de systèmes contraignants nous étonnera toujours...
Avatar de Miistik Miistik - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 15/04/2014 à 15:42
Sans exprimer le même avis que Paul TOTH avec qui je suis d'accord, j'aimerai rajouter quelque chose.

Je ne m'attendais pas à ce genre de news en lisant le titre de celle-ci.

Seulement 22 % des machines intelligentes exécutent Windows

Cela me fais penser aux super-calculateurs et non au marché global de l'informatique tout public.
Offres d'emploi IT
Analyste Mainframe
Aubay - Ile de France - Boulogne-Blrt
Ingénieur java j2ee h/f
Atos Technology Services - Ile de France - Bezons (95870)
Chef de projet technique mobile passionné h/f
Mobiskill - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil