Microsoft publie le code source de MS-DOS 1.1 et 2.0, et de Word pour Windows 1.1a
Sur le site du Computer History Museum

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
À quoi ressemble le code source des premières versions du système d’exploitation de Microsoft (MS-DOS) et de l’application de bureautique Word ? Si vous vous êtes déjà posé cette question, Microsoft vous donne l’occasion d’assouvir votre curiosité.

La société vient de publier le code source de MS DOS 1.1 et 2.0, ainsi que de Word pour Windows 1.1a, qui peut être téléchargé librement.

Pour la petite histoire, MS-DOS (Microsoft Disk Operating System) est une adaptation de QDOS par son développeur Tim Paterson, après son rachat à 75 000 dollars par Microsoft à Seattle Computer Company, suite à un deal avec IBM pour livrer un OS pour son premier PC. MS-DOS 1.0 est sorti avec l’IBM PC en juillet 1981 et a été jusqu’en 1990 le système le plus utilisé sur compatible PC. Microsoft avait conservé le droit de vendre celui-ci à d’autres constructeurs, ce qui a favorisé l’éclosion de la société.


En ce qui concerne Word pour Windows, il a été publié en 1989 (la première version a été publiée en 1983 pour MS-DOS) et a rapidement explosé en popularité. L’outil de traitement de texte a déclassé ses concurrents de l’époque (WordStar et WordPerfect) grâce à ses fonctionnalités de mise en forme et son système de WYSIWIG.

Ces deux programmes (MS-DOS et Word) ont permis à Microsoft d’écrire les plus belles pages de son histoire dans l’industrie technologique. « MS-DOS et Word ont jeté les bases du succès de Microsoft », rappelle Roy Levin, directeur de Microsoft Research.


La publication du code source de MS DOS 1.1 et 2.0, et Word a été possible grâce à une collaboration avec le Computer History Museum (CHM). « Nous pensions que la préservation du code source historique comme celui de ces deux programmes est essentielle pour comprendre comment le logiciel a évolué pour devenir un élément essentiel de notre civilisation », a commenté Len Shustek, président du Computer History Museum.

Le code source de ces programmes est disponible sur le site du CHM et ne doit pas être exploité à des fins commerciales.

En publiant le code de ces logiciels, Microsoft emboîte le pas à Adobe et Apple, qui ont respectivement fait don du code du premier PhotoShop et du DOS de l’Apple II au CHM.

Télécharger le code sur le site du CHM

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Allez-vous télécharger ce code ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kratoce kratoce - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 11:30
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Qu'en pensez-vous ? Allez-vous télécharger ce code ?

C'est toujours intéressant de regarder, même si je ne comprendrais surement pas tout
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 11:38
merci pour l'info...
juste pour info aussi on peut trouver le code source de Wordpad et Ms Paint également c'était inclus sur les CD du MSDN il me semble
Avatar de - https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 11:53
Dans le package, il y a un assembleur x86 écrit en langage assembleur x86. Amusant. Mais avec quoi l'ont-ils assemblé ?
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 12:39
bah je suppose qu'il on fait en premier un code binaire pour ensuite tout compiler
ou il on fait la première compile sous UNIX premier du nom ?
Avatar de Fleur en plastique Fleur en plastique - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 12:46
Je suis très déçue de cette décision de Microsoft. Déjà, pourquoi dévoiler ainsi un secret industriel vieux de 30 ans ? Quel intérêt, si ce n'est donner à manger aux affamés qui bidouillent sur le noyau Lunix ?

En effet quand on voit que pour faire tourner Lunix il faut minimum 4 cœurs, 3 GHz et 8 Go de RAM, et qu'à côté Microsoft dévoile le code source d'un OS qui ne prenait que 16 Ko de RAM et tournait sur un 8088 à 4,77 MHz, et donc dévoile à tout le monde les différents secrets industriels qui ont permis de faire fonctionner sur une machine très faible un OS aux performances et à la fiabilité inégalée, je me dis que c'est donner à manger aux requins pour mieux se faire manger. Il est fort probable que les barbus de Lunix vont se jeter sur ce code et l'intégrer sournoisement à leur noyau. Il y aurait même un risque que Lunix devienne plus performant et fiable que Windows 8.1 Update 1. Vous imaginez l'horreur ?
Avatar de rawsrc rawsrc - Modérateur https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 13:00
C'est le printemps qui revient ^^
C'est moi ou les fleurs se mettent à fleurir très tôt en cette saison
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 13:23
Citation Envoyé par Fleur en plastique  Voir le message
Je suis très déçue de cette décision de Microsoft. Déjà, pourquoi dévoiler ainsi un secret industriel vieux de 30 ans ? Quel intérêt, si ce n'est donner à manger aux affamés qui bidouillent sur le noyau Lunix ?

En effet quand on voit que pour faire tourner Lunix il faut minimum 4 cœurs, 3 GHz et 8 Go de RAM, et qu'à côté Microsoft dévoile le code source d'un OS qui ne prenait que 16 Ko de RAM et tournait sur un 8088 à 4,77 MHz, et donc dévoile à tout le monde les différents secrets industriels qui ont permis de faire fonctionner sur une machine très faible un OS aux performances et à la fiabilité inégalée, je me dis que c'est donner à manger aux requins pour mieux se faire manger. Il est fort probable que les barbus de Lunix vont se jeter sur ce code et l'intégrer sournoisement à leur noyau. Il y aurait même un risque que Lunix devienne plus performant et fiable que Windows 8.1 Update 1. Vous imaginez l'horreur ?

Hein ?
Avatar de temoanatini temoanatini - Membre averti https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 13:51
MS-DOS (Microsoft Disk Operating System) est une adaptation de QDOS par son développeur Tim Paterson, après son rachat à 75 000 dollars par Microsoft à Seattle Computer Company, suite à un deal avec IBM pour livrer un OS pour son premier PC

De mémoire, QDOS signifie : "Quick and Dirty Operating System".

Et c'est bel et bien son créateur qui l'avait nommé ainsi... or on sait bien qu'on a tendance à être plutôt fier de son propre code.

C'est dire que MS-DOS partait sur de "bonnes bases"
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 14:43
Il est fort probable que les barbus de Lunix vont se jeter sur ce code et l'intégrer sournoisement à leur noyau

Tu en as de bonne comme ça. As tu déjà essayer de t'inspirer d'une charrette pour construire une puissante voiture moderne...
Et côté performance Linux est utilisé comme base sur Androïd, la majorité des serveurs, les switch, les routeurs et autre systèmes embarqué, il tourne sur Raspberry... bref sur tout ce qui est puissant et exigeant et tout ce qu'il l'est pas du tout. Alors que Windows ne tourne que chez les pigeons avec une grosse machine puissante qui est changé tous les 2-3 ans... Quand a Apple, il n'y a pas le choix leur OS est livré avec un matériel sur-puissant, si puissant qu'il est moins cher que Windows a puissance égal...
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 14:46
J'apprécie le geste de Microsoft. Cela n'a en sois aucune utilité si ce n'est pour le passionné, l'histoire. Savoir comment fonctionnait MS-DOS, comment programmait Bill Gates...
Offres d'emploi IT
Ingénieur Développement logiciel (Model based) H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Responsable développement logiciel Drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Responsable Assurance Qualité des Systèmes de Navigation H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil