Mozilla vole à la rescousse de la recherche scientifique
Grâce à son projet de références bibliographiques avec code source

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
Année après année, la recherche scientifique s’intensifie et fait appel de plus en plus à des outils informatiques développés « in house ». Toutefois, les méthodes de référencements bibliographiques n’ont pas suivi le mouvement. En effet, ces méthodes ne mettent pas l’accent sur l’outil, son développement ou encore son code source. Il devient alors de plus en plus difficile aux chercheurs de reproduire les expérimentations et les résultats issus des travaux de leurs collègues.

De nos jours, Mozilla Science Lab (initiative de la fondation pour la promotion des outils web dédiés à la recherche scientifique), GitHub et Figshare (plateforme de partage et de référencement pour les travaux et les projets de recherche) s’unissent pour relever le défi : « créer des méthodes/outils de référencements bibliographiques intégrant activement et pleinement l’outil utilisé, son développement ou encore l’accès à son code source ».

À cet effet, un système a été développé pour intégrer une release sur GitHub avec un compte Figshare, l’association des deux débouchera sur la création d’un DOI (Digital Object Identifier), facilement accessible par les autres et qui a pour avantage de citer la release exacte utilisée pour les travaux d’un chercheur ainsi que de parer à d’éventuels liens morts. En effet, le DOI est un lien persistant grâce à Figshare. Par ailleurs, Mozilla va mettre à la disposition de ce projet, une extension pour le navigateur ainsi qu’un portail web.

Kaitlin Thaney, directrice de Mozilla Sicence Lab s’est exprimée sur le sujet : « il est toujours possible de citer le code utilisé dans ces publications, toutefois disposer d’un système apte à introduire cela d’une manière plus explicite affecte la recherche sous certains aspects, lui donne plus de crédit et facilite sa compréhension, dissipant par la même occasion l’aspect laborieux du côté technique ».

À terme, Thaney espère que cette collaboration va susciter l’intérêt d’autres plateformes similaires à GitHub, ce qui pourrait conduire à l’implémentation d’une API : « ce serait fantastique que d’autres hébergeurs logiciels suivent cette tendance et utilisent le code déjà disponible à cet effet, pour offrir un choix plus large aux utilisateurs ».

Au final, la capacité à référencer le code dans les références bibliographiques représente une avancée importante pour la recherche, cela facilitera la vérification des expérimentations et des résultats des travaux des chercheurs, tout en s’assurant que l’on dispose des bons outils (du bon code source) avec la bonne version.

Source : Mozillascience.org


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Haenou Haenou - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 19/03/2014 à 15:10
Le CERN a deja une initiative similaire qui propose bien des choses interessantes, et a egalement une integration avec github : http://zenodo.org/
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil