Rachat de SFR : OVH sceptique par rapport aux conséquences sur l'ADSL
Xavier Niel plaide en faveur de l'offre de Bouygues

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Le rachat de SFR, depuis l’annonce de la vente de l’opérateur par Vivendi, a donné lieu à un feuilleton digne des séries hollywoodiennes.

En lice pour acquérir SFR, on retrouve Bouygues qui est bien positionné avec une offre de 11,3 milliards d’euros, devant la proposition de 10,9 milliards d’euros faite la semaine dernière par le holding Altice, maison mère de Numericable.

Si les débats se concentrent sur le passage de quatre à trois opérateurs mobiles sur le territoire français, OVH y entrevoit d’importantes conséquences sur tout le marché des Télécoms, notamment pour les opérateurs alternatifs d’ADSL.

SRF représente le principal partenaire des opérateurs alternatifs. Il dispose d’un des plus grands parcs de NRA (nœuds de raccordement d’abonnés) dégroupés et représente aujourd’hui la seule alternative sur le marché, à côté d’Orange, pour les opérateurs alternatifs d’ADSL. Aucun autre opérateur de leur taille ne pratique la revente.

« En effet, tout opérateur qui veut se lancer sur le marché de l’ADSL a deux possibilités : dégrouper les NRA ou passer par un opérateur de collecte. Cette dernière solution est bien souvent la plus simple pour des nouveaux venus sur le secteur, le dégroupage impliquant nécessairement une grosse capacité d'investissement », explique OVH.

Fournisseur d’accès internet depuis 2010, OVH dispose d’une offre nationale xDSL, qui repose essentiellement sur les équipements d’Orange et SFR. Une part importante des abonnés d’OVH passe par SFR.

« Concrètement, l’acquéreur de SFR aura accès au plus gros parc de NRA ainsi qu’au réseau fibré qui permet le dégroupage. Il pourra ainsi redéfinir les règles d'accessibilité au marché de l’ADSL », explique OVH, qui craint principalement le rachat de SFR par Martin Bouygues, qui « pourra en effet cadenasser le marché à son profit en jouant soit sur les tarifs de la collecte, soit sur celui de la revente de la fibre technique, » rendant la concurrence impossible aux opérateurs alternatifs, notamment OVH, qui est un concurrent sérieux de Bouygues et son offre Bbox Pro.

« C’est la concurrence qui garantit l’innovation. Il nous apparaît essentiel de ne rien négliger dans les discussions actuelles sur les offres de rachat formulées par Altice (Numéricable) et Bouygues Télécom », affirme Octave Klaba, fondateur et CEO d’OVH. L’entreprise compte veiller à ce que cet aspect ne soit pas écarté dans l'enquête de l'autorité de la concurrence qui interviendra dans le processus du rachat.

De son côté, Xavier Niel, patron d’Iliad, maison mère de Free, estime que le rachat de SFR par Bouygues est un scénario « plus favorable » à tout point de vue.

Derrière cet enthousiasme de Xavier Niel, la récupération par Free des fréquences 2G/3G/4G de Bouygues, et donc d’un important réseau mobile. Free sortirait ainsi grand gagnant de cette opération.

Le conseil de surveillance de Vivendi doit examiner demain 14 mars, les offres de Numericable et de Bouygues.

Source : OVH

Et vous ?

Êtes-vous favorable à un rachat de SFR par Bouygues ou par Numericable ?

Que pensez-vous des craintes d’OVH ?

Quelles pourraient être les potentielles conséquences sur le marché des télécoms français ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/03/2014 à 18:15
Pour le coup... Je crois qu'OVH va sentir la pilule... C'est vrais que je ne n'avais pas pensé à ce cas de figure... Ca risque de mettre tout leur filiale Télécom en crise..
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/03/2014 à 22:46
Moi qui suis chez OVH après avoir quitté Free, je crains le pire pour mon débit (sans jeux de mots ).
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 14/03/2014 à 8:59
Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
Moi qui estsuis chezOVH après avoir quitté Free, je crains le pire pour mon débit (sans jeux de mots ).

Offres d'emploi IT
Assistant système d'information risques h/f
Casden - Banque Populaire - Ile de France - Seine-et-Marne
INFORMATICIEN PROGRAMMEUR (H/F)
AGENCE SUPPLAY - Bourgogne - Saint-Rémy (01310)
technicien deploiement
AURA - Pays de la Loire - NANTES

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil