Foldscope : un microscope révolutionnaire à 50 cents
Papier, lentilles et lampe LED pour un montage à moindre coût

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
Manu Prakash, ce nom ne vous dit rien ? En somme un nom comme un autre, toutefois vous feriez mieux de vous rappeler de ce nom, ce professeur assistant en bio-ingénierie vient d’inventer un microscope qui pourrait révolutionner le monde.

Aidé par son équipe, Prakash a créé au sein de son laboratoire de l’Université de Stanford un microscope fabriqué avec du papier, une lampe LED et des lentilles disponibles sur le marché grand public. Son assemblage se fait alors un peu comme un puzzle pour enfant ou un origami. Résultat des courses, un microscope baptisé Foldscope dont le coût de revient ne dépasse pas les 50 cents, et capable de faire des grossissements de 2000 fois, de quoi améliorer la santé des plus démunis.


En effet la motivation première, selon l’inventeur du Foldscope, est de permettre le dépistage de certaines maladies connues comme la malaria, la maladie du sommeil, la maladie de Chagas, la schistosomiase ou encore la tuberculose. Il faut savoir que ces maladies tuent chaque année des millions de personnes, essentiellement dû au manque de moyens de dépistage comme les microscopes qui sont couteux, fragiles et souvent inaccessibles.

Ainsi muni d’un Foldscope, il devient facile de dépister ces maladies via l’étude d’un échantillon déposé sur une lame en verre. De plus, outre son coût de revient, le Foldscope a d’autres avantages, à savoir un microscope biodégradable, robuste et résistant à l’eau.


Au final avec autant d’atouts le Foldscope pourrait bien écrire l’une des plus belles pages de l’histoire de la science. Pour les plus curieux, les plans du Foldscope sont disponibles sur ce lien.

Source : Université de Stanford

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de rambc rambc - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 12:29
Plagiat ! Mac Gyver l'a déjà fait il me semble.
Avatar de silverfly silverfly - Membre habitué https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 13:46
@rambc : Et avec uniquement un coton-tige et du fil de fer !

A quand au programme de troisième à la place du porte-clé lumineux?
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Membre expert https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 15:08
Pas mal... ca me semble un exemple parfait d'une avancée qui parait bénine, mais qui peut changer beaucoup.

même dans nos écoles, vous imaginez les possibilité que ca peut offrir pour faire découvrir un microscope a des enfants de primaires avant qu'ils n'aient accès a un labo de svt ?
Avatar de kolodz kolodz - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 16:04
Il y aune vidéo un peu plus longue sur le sujet sur TED Talks (In English):

Sa présentation est assez bluffante. Après, il y a une grosse problématique de formation et logistique pour transformer cette innovation en succès médical.

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 16:05
Je ne veux pas cracher sur son invention, qui est une bonne idée, mais des microscopes portatifs peu chers existent déjà et son calcul de prix est basé sur des lots de 10,000 pièces, avec des matériaux au meilleur prix et sans aucun coût de main d'oeuvre (ce qui est, pour dire le moins, optimiste). Là où ces Foldscopes auraient le plus d'impact, il faudra sans doute importer une partie des matériaux, ce qui à moins d'en faire de très très grandes quantités, augmentera également de beaucoup le prix de l'unité.

De plus, mon expérience de petits appareils optiques de ce genre est qu'ils ont leurs limites: il n'est pas très aisé de maintenir une bonne image, surtout pour de longues observations. Le papier ne se casse pas et peut amortir le reste en cas de chocs, mais mouillé il se déchirera et il peut se déformer plus facilement que du plastique ou du métal (ce qui va défaire la mise au point). Je ne pense pas que cela puisse sérieusement remplacer un microscope de laboratoire pour un usage professionel.

De plus, il met en avant le côté écologique, mais il utilise du papier non-recyclé et des piles bouton..

Je pense que ce cela sera pratique, pour permettre aux enfants de découvrir l'observation microscopique et pour toutes sorte d'observateurs amateurs, voir en dépannage pour des professionels, mais cela ne sera pas une révolution dans le médical. C'était un bon projet pour son cours mais je crois qu'on en fait un buzz disproportionné à son importance réelle.

Si cela vous intéresse, je vous invite à lire son papier avec tous les détails.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 17:21
Il est évident que la pille bouton est loin du cadre écologique à moins que l'on nous sorte enfin des pilles boutons rechargeable
ce qui est somme toute improbable
Moi j'attend les batteries à sucre et les processeurs en graphène car ça vas bien se faire attendre ^^
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 13/03/2014 à 9:43
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
Je ne veux pas cracher sur son invention, qui est une bonne idée, mais des microscopes portatifs peu chers existent déjà et son calcul de prix est basé sur des lots de 10,000 pièces, avec des matériaux au meilleur prix et sans aucun coût de main d'oeuvre (ce qui est, pour dire le moins, optimiste). Là où ces Foldscopes auraient le plus d'impact, il faudra sans doute importer une partie des matériaux, ce qui à moins d'en faire de très très grandes quantités, augmentera également de beaucoup le prix de l'unité.

De plus, mon expérience de petits appareils optiques de ce genre est qu'ils ont leurs limites: il n'est pas très aisé de maintenir une bonne image, surtout pour de longues observations. Le papier ne se casse pas et peut amortir le reste en cas de chocs, mais mouillé il se déchirera et il peut se déformer plus facilement que du plastique ou du métal (ce qui va défaire la mise au point). Je ne pense pas que cela puisse sérieusement remplacer un microscope de laboratoire pour un usage professionel.

De plus, il met en avant le côté écologique, mais il utilise du papier non-recyclé et des piles bouton..

Je pense que ce cela sera pratique, pour permettre aux enfants de découvrir l'observation microscopique et pour toutes sorte d'observateurs amateurs, voir en dépannage pour des professionels, mais cela ne sera pas une révolution dans le médical. C'était un bon projet pour son cours mais je crois qu'on en fait un buzz disproportionné à son importance réelle.

Si cela vous intéresse, je vous invite à lire son papier avec tous les détails.

A mon humble avis, tu te méprends sur le but de ce microscope.

Il n'a pas pour objectif de détrôner les appareil plus sophistiqués qui sont comme tu le soulignes bien plus fiables et précis.

Il a pour vocation d'aller là où ces appareils "plus modernes" ne sont jamais arrivés : les zones pauvres.

De même, à mon sens, le coup de fabrication est estimé par lot de 10 000 parce que cela à par exemple vocation à être produit par/pour des ONG ou des gouvernement et distribué là ou il y en aura besoin.
Avatar de Pelote2012 Pelote2012 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 26/03/2014 à 10:01
Si cela peut aider les populations défavorisées ... franchement bravo. On ne se rend pas forcément compte ... quoi que même en France, il y en a qui ont du mal à accéder aux soins... Ici on n'a pas à ce plaindre quand on regarde les infos sur les pays pauvres où des millions de personnes meurent chaque année, parfois pour des trucs simple à soigner s'ils avaient les moyens de le détecter ... avant qu'il ne soit trop tard

encore bravo
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil