Archive Disc : des disques optiques de 300 Go à 1To
Développés par Sony et Panasonic, ils seront destinés aux professionnels

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
Quoi de mieux que deux leaders technologiques qui s’associent autour d’un même projet, c’est le cas de Sony et Panasonic qui ont signé un accord de partenariat en Juillet 2013. But de la manœuvre : « Développer un nouveau standard pour des disques optiques destinés au secteur professionnel ».


Aujourd’hui on en sait plus sur ce partenariat, en effet ce 10 mars 2014 Sony a annoncé la création du nouveau standard « Archival Disc », pour cela les deux géants se seraient basés sur leurs expériences passés en matière de Blu-Ray, disque optique d’une capacité de 30 Go. Toutefois la capacité de stockage de l’Archival Disc est nettement plus importante que celle du Blu-Ray, variant entre 300 Go et 1 To, de quoi satisfaire l’appétit vorace en termes de stockage du Big Data et du Cloud.

Sony et Panasonic ont d’ores et déjà fixé une feuille de route pour le lancement de l’Archival Disc, le premier disque d’une capacité de 300 Go est attendu pour l’été 2015, suivra alors le développement de disques de 500 Go puis d’un 1To.


Du côté des caractéristiques techniques l’Archival Disc sera basé sur des technologies de traitement de signal différentes selon la capacité de stockage, de plus il a été fait mention des détails suivants :
  • Type de disque : écriture en une fois (Write-once)
  • Longueur d’onde utilisé : 405 nm
  • Structure du disque optique : double face, 3 couches par face
  • Pas entre les pistes : 0,225 µm

Ainsi, au vu des caractéristiques mentionnés et de la déclaration de Sony il apparaît clairement que ce nouveau standard vient en réponse aux besoins des entreprises, qui rencontrent des difficultés à trouver des formats adéquats pour l’archivage de leurs données, au temps des formats Ultra HD et de la croissance exponentielle du nombre de données à traiter, à l’image de Facebook qui vient de mettre en œuvre son propre système d’archivage d’une capacité de plusieurs péta octets et basés sur des dizaines de milliers de disques Blu-Ray.

Source : Sony
Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 9:46
Citation Envoyé par Arsene Newman  Voir le message
Qu’en pensez-vous ?

Il manque une information cruciale, qui est le debit en ecriture : les entreprises utilisent des bandes pour la sauvegarde car ce sont des supports de grande capacite, mais les debits sont souvent penalisants (il faut que la sauvegarde puisse se faire en une nuit, en dehors des heures de bureau).

Apres, le probleme du write-once est qu'il faut que le prix du support soit relativement faible si on veut le vendre comme support de sauvegarde, car les entreprises n'aiment pas acheter cher des objets qui ne serviront qu'une fois.
Avatar de Johnny P. Johnny P. - Membre actif https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 13:55
Je doute que les entreprises utilisent ce support si celui-ci n'offre pas les qualités des bandes magnétiques en outre sauver 1To sur un disque fragile et qui dure +- 10 ans ? avec 60-80 euros il y a des disques durs de 1To là où ce genre de disque qui coûtera sûrement 1/2 du prix avec des contraintes logiciel et hardware.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 14:09
Le write-once garantis normalement une meilleure longévité. Et le problème d'une finesse de gravure et donc de la haute densité, c'est sa durée de vie. Si la durée de vie était de 50 ans alors ce serait très intéressant mais un durée de vie de moins de 5 ans pénalise énormément le système.
Avatar de I_Pnose I_Pnose - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 14:43
Ce support porterait très mal son nom si sa longévité était en dessous des 10 ans ^^' (la qualité de fabrication d’un tel produit professionnel doit être un peu meilleur que celle de nos Bluray Casino).
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 17:38
De toute façon que la durée de vie du support soit de 10 ou 50 ans ne changera pas grand chose. Même dans 10 ans certainement que la plupart des fichiers stockés sur ces supports ne seront plus lisible par manque de logiciel compatible.
Avatar de ticNFA ticNFA - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/03/2014 à 11:45
De plus, le support devient obsolète plus vite que sa durée de vie.
La LTO est un bel exemple : une nouvelle génération de bandes, plus denses et plus durables, tous les 5 ans pour une durée de vie estimée à 30 ans.
Ajoutez à cela une rétrocompatibilité limitée et vous assurez un marché pérenne sur un support qui le devient artificiellement moins.
Cette rétrocompatibilité est-elle voulue ou inhérente aux changements, je ne saurais dire mais la septième génération est sensée être plus rétrocompatible.
Offres d'emploi IT
Ingé web php mysql oracle jquery
Televasion - Ile de France - Nanterre (92000)
Concepteur Développeur Java J2ee (H/F)
Atos Technology Services - Centre - Orléans
Stage Tests Automatisés (H/F)
Atos Technology Services - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix en Provence

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil