USA : la CIA accusée d'avoir piraté les ordinateurs du Senat
Les agences de sécurité américaines sont-elles hors de tout contrôle ?

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Après la NSA, au tour de la CIA, l’agence d’espionnage américaine d’être sous les feux des projecteurs.

La sénatrice démocrate Dianne Feinstein a accusé la CIA d’avoir piraté les ordinateurs de parlementaires chargés d’enquêter sur les techniques d’interrogatoire musclé employées par l’agence : simulations de noyade, tortures mentales, etc.

D’après la sénatrice, la CIA aurait supprimé des ordinateurs du comité qu'elle préside, les documents décrivant les méthodes de torture infligées aux personnes soupçonnées de terrorisme entre 2002 et 2006, sous le mandat de George W. Bush.

« Je suis très inquiète, la fouille de la CIA pourrait bien avoir violé le principe de séparation des pouvoirs incarné dans la Constitution américaine, y compris la liberté d’expression et de débat », a déclaré avec vigueur Dianne Feinstein, lors d’une intervention d’environ trente minutes.

La CIA aurait loué un établissement spécial en Virginie du Nord, et aurait embauché des entrepreneurs pour s’infiltrer dans le réseau du Sénat et supprimer à distance près de 920 documents gênants.

Pour la sénatrice, qui est l’un des visages politiques les plus influents des États-Unis, la CIA aurait violé le quatrième amendement de la constitution qui interdit les perquisitions et les saisies, et d’autres lois fédérales, notamment un décret de 1981, qui interdit à l’agence de mener des opérations de surveillance sur le territoire américain.

La sénatrice a précisé que la justice américaine s’était saisie du dossier.


Dianne Feinstein

Les accusations de Dianne Feinstein ont déclenché une tension entre l’agence d’espionnage américaine et le Sénat. Le directeur de la CIA, John Brennan, a nié ces informations et dément tout acte visant à faire obstacle aux enquêtes du Sénat. « Concernant ces allégations qui disent que la CIA a piraté les ordinateurs du Sénat, rien n’est plus éloigné de la vérité. Nous ne ferions pas ça ! C’est tout simplement au-delà de la raison », a-t-il répliqué.

La maison blanche, visiblement agacée par ce nouveau scandale, a déclaré qu’elle ne comptait pas commenter une affaire qui est en cours d’investigations.

Dans une déclaration à la chaîne américaine NBC News, Edward Snowden, a l’origine des fuites de documents d’espionnage qui ont accablé la NSA, a jugé « hypocrite » le discours de la sénatrice qui « se fiche que les droits de millions de citoyens ordinaires soient violés par nos espions, mais tout d’un coup cela devient un scandale quand un élu découvre que la même chose lui arrive »

Source : The Guardian

Et vous ?

Entre les exactions de la NSA et de la CIA, les agences de sécurité américaines sont-elles hors de tout contrôle ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 9:38
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Entre les exactions de la NSA et de la CIA, les agences de sécurité américaines sont-elle hors de tout contrôle ?

Oui, et certains commencent uniquement à s'en rendre compte, car ca touche leur petite sphère d'influence...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 9:46
Quand un chien mord son maitre, généralement, il faut le piquer...
Avatar de Calmacil Calmacil - Membre régulier https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 10:56
Mais non voyons, ca ferait monter le méchant taux de chômage. Il est très méchant, le taux de chômage.
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 11:33
Pendant un moment, j'ai eu peur... J'ai cru qu'il était question d'espionner le Sénat français
Je me suis dit que les pôvres espions de la CIA avait s'endormir...
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 12:59
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
Quand un chien mord son maitre, généralement, il faut le piquer...

Tu veux que la CIA pique les USA ?
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 13:10
En pleine guerre froide, on avait laché la bride à la CIA. Il en a resulté le projet MKULTRA et les enquêtes des commissions Ford puis Church, qui ont restreint la liberté de la CIA.

En pleine "guerre contre le terrorisme", on a laché la bride à la CIA. Il en a resulté toutes sortes de choses, et qui sait, peut-être une commission Feinstein....

Les mêmes causes produisent les mêmes effets.
Avatar de _skip _skip - Expert éminent https://www.developpez.com
le 12/03/2014 à 18:07
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Pendant un moment, j'ai eu peur... J'ai cru qu'il était question d'espionner le Sénat français
Je me suis dit que les pôvres espions de la CIA avait s'endormir...

Il paraît qu'ils ont déjà eu accès au VPN du quai d'Orsay... Consultats, ambassades etc...

La CIA aurait loué un établissement spécial en Virginie du Nord, et aurait embauché des entrepreneurs pour s’infiltrer dans le réseau du Sénat et supprimer à distance près de 920 documents gênants.

Heureusement que suivant les bonnes pratiques en matière de sécurité des données, ces gens ont pris soin de faire des sauvegardes. Oups, on me souffle à l'oreillette qu'en Amérique il est déjà arrivé que l'on égare par mégarde de la paperasse gênante au milieu de gravats en béton .
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 01/08/2014 à 12:14
États-Unis : la CIA reconnait avoir piraté les ordinateurs du sénat
et s’excuse auprès des sénateurs

La CIA (Central Intelligence Agency) a reconnu avoir espionné les ordinateurs de la commission du renseignement du sénat des États-Unis, après avoir démenti les faits il y a quelques mois.

Le directeur de la CIA, John Brennan, a présenté officiellement ses excuses à la sénatrice Dianne Feinstein, qui dirige cette commission, et au sénateur républicain Saxby Chambliss.

Une première enquête, dont les détails n’ont pas été publiés, a montré que des agents de la CIA avaient piraté les ordinateurs du sénat et supprimé les documents portant sur l’enquête qui était en cours par la commission. Dans un communiqué, un porte-parole de la CIA a déclaré que ce comportement était inapproprié et qu’une enquête interne allait être ouverte.

La commission de renseignement du sénat enquêtait sur les dérives supposées des agents de la CIA, qui auraient employé des techniques d’interrogatoire musclées : simulations de noyade, tortures mentales, etc. envers des personnes soupçonnées de terrorisme entre 2002 et 2006, sous le mandat de George W. Bush.

La commission avait obtenu l’accès à des millions de documents confidentiels (environ 6,2 millions de documents) que les enquêteurs stockaient et exploitaient sur des ordinateurs d'un réseau informatique baptisé « RDINet », qui avait été créé à cet effet par la CIA.

La CIA ne devait, en théorie, pas y avoir accès, mais elle aurait loué un établissement spécial en Virginie du Nord, et aurait embauché des entrepreneurs pour s’infiltrer dans le réseau et supprimer à distance près de 920 documents gênants, d’après Dianne Feinstein, principale victime des opérations de piratage de la CIA.

Dianne Feinstein avait accusé publiquement la CIA en mars dernier, lorsqu’elle avait constaté que les informations qu'elle détenait disparaissaient peu à peu mystérieusement. Elle avait présenté un rapport qui révélait que les agents de la CIA avaient utilisé de faux comptes pour accéder au réseau et avaient par la suite espionné les membres de la commission et consulté leurs emails.

« L’enquête a confirmé ce que j’avais affirmé sur le plancher du sénat en mars. Le personnel de la CIA a consulté de façon inappropriée les ordinateurs de la commission de renseignement du sénat, en violation d’un accord que nous avions conclu et, je crois, en violation de la séparation constitutionnelle des pouvoirs », a déclaré Dianne Feinstein.

Le sénateur démocrate Mark Udall a fait appel à la démission du directeur de la CIA. Le rapport de l’enquête de la commission de renseignement du sénat sur les techniques d’interrogatoire musclées de la CIA devrait être publié dès le mois prochain.

Source : New York Times
Avatar de student68 student68 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 01/08/2014 à 12:40
Ils jouent à un jeu dangereux. Après la Russie, je ne serai pas étonné que l'UE change de politique vis à vis des SI, principalement sur le lieu des stockages de données et la sécurité de celles-ci.

Non seulement ça espionne les alliés que nous sommes, mais en plus, ça se pirate entres eux.

Comment avoir confiance ?

----

Site Web : http://florianwalther.fr/
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 01/08/2014 à 13:27
oui esperons qu'on arrete du coup le cloud qui est une arnaque sans nom

et pusi bon je suis pas surpris, au fond, on le voit bien que la coruption est partout. et que ce qui est marqué dans la consitution, les droit de' kl'homme, les accors de gegenve tout ca c'est fait pas des poetes ou idealitste,
mais qu'au fond dans les faits ca ce passe jamais vraiment comme ca.
Offres d'emploi IT
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil