Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les développeurs sont-ils condamnés par leurs convictions ?
Chacun est sûr d'avoir fait le bon choix et défend avec hargne son langage

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

10  7 
L’histoire nous le rappelle souvent et jusqu’à ce jour, aveuglés par nos convictions religieuses, nous sommes condamnés à errer sur cette terre et à guerroyer.

Nul besoin de rappeler que bien souvent poussés par des convictions religieuses, les gens se hâtent de formuler de fausses vérités et de les colporter, ou prétendent que leur religion est détentrice de la vérité, car ils sont soit aveuglés par leur ignorance soit dans le déni de l’autre. Alors certes il est difficile de s’essayer à toutes les religions, mais une étude minutieuse et plus fine pourrait nous ouvrir à d’autres horizons et à d’autres visions.

Amis lecteurs, je vous rassure vous ne vous êtes pas égarés, ceci n’est pas le portail de la chaine TV Histoire, mais bien le portail dédié aux professionnels IT et si vous ne me croyez pas, regarder du côté de l’URL vous serez enfin rassurés.

Ceci fait, je vous pose cette question « Si vous repensiez à votre carrière de développeur, n’auriez-vous pas l’étrange impression d’avoir toujours fait le bon choix en ce qui concerne le langage de programmation utilisé ». Oseriez-vous dire le contraire ? Soyez rassuré, vous n’êtes pas le premier et sans doute pas le dernier, en d’autres termes, cela ne devrait pas se conjuguer au « vous » mais au « nous ».

Alors, nous développeurs, pourquoi défendons-nous avec autant de conviction, de hargne et de véhémence les langages de programmation avec lesquels nous codons, les frameworks avec lesquels nous développons et enfin les systèmes d’exploitation sur lesquels nos machines tournent ?

La réponse est simple, ceci est dans la nature même de l’être humain, de son esprit formaté, de l’enracinement de ses convictions qu’importe leur nature religieuse, technologique, etc.

Une autre réponse possible tiendrait au fait que nous sommes des développeurs et par la même occasion de grands passionnés de technologie, alors cette passion nourrit en nous un sentiment d’attachement ou encore des opinions bien tranchées sur les technologies que nous utilisons, à l’image de nos convictions religieuses. Toutefois ce qui est rassurant et à contrario des religions, il est nettement plus simple de s’essayer à d’autres langages de programmation, de s’ouvrir à d’autres technologies, d’autres concepts, d’étudier tout cela grâce à la richesse du web et du savoir actuel. Tout cela permet à la fois d’enrichir son savoir et de se faire sa propre opinion, en toute objectivité.

Au final, si nous voulons éviter la prochaine croisade au nom du saint langage X ou OS Y, il serait plus judicieux, plus intelligent et plus instructif de se détacher de nos chaînes et de nos convictions, pour s’ouvrir à d’autres langages, d’autres frameworks et d’autres OS. Ainsi exempts de toute subjectivité, nous serons en mesure de découvrir qu’à quelques rares exceptions près, à la lumière de certaines faiblesses ou prouesses technologiques, les langages de programmation se valent, idem pour les frameworks et les OS, il ne s’agit donc que de goûts et de couleurs.

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous toujours l'impression d'avoir fait le bon choix ?

Défendez-vous avec hargne vos choix ?

Reconnaissez-vous les faiblesses des langages que vous utilisez ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de r0d
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/03/2014 à 12:20
C'est une question intéressante. Il y a beaucoup de mécanismes en jeu dans cette histoire.
Plusieurs résultats en psychologie sociale sont intéressants à ce propos. Par exemple le paradigme du libre choix (Jack Brehm, 1956) confirmé par de récents travaux (Beauvois et Joules, Soumission librement consentie, 1987) tendent à montrer que les processus cognitif fonctionnent en réalité à l'inverse de ce que l'on croit. Il semblerait qu'en réalité, lorsqu'il y a un choix à faire, nous prenons d'abord une décision, et nous la validons ensuite. Il arrive parfois que le processus de validation échoue, et alors soit on change d'avis, soit on se retrouve dans un schéma de dissonance cognitive avec les différentes conséquences possibles que cela entraîne.
Les récents travaux sur l'engagement (Beauvois et Joules notamment) montrent aussi qu'une fois que l'un choix est fait (le choix est un engagement), nous avons tendance à nous engager toujours plus loin dans ce choix. C'est un mécanisme inconscient d'auto-défense pour éviter la dissonance cognitive. Un expérience connue qui montre ça est celle de cette secte, dans les année 50, dont les adeptes croyaient que la fin du monde allait arriver à une date précise. Une fois la date passée, et la prophétie ne s'étant pas réalisée, au lieu d'accepter l'évidence (que leurs croyances étaient erronée), les adeptes en question trouvèrent mille excuses (on s'est trompé dans les chiffres, etc.) et redoublèrent de ferveur.
Et enfin, d'autres travaux ont récemment montré que ces comportements étaient plus développés chez les personnes éduquées que chez les "illettrés". Autrement dit, plus on est éduqué, moins il est facile de nous faire changer d'avis, même s'il est évident qu'on se trompe complètement.

Tout ça pour dire que lorsque nous avons l'impression de faire un choix pertinent, la réalité des processus cognitifs n'est pas aussi simple. Il faut donc faire attention.
15  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 16:52
Parceque j'ai eu le choix???
12  1 
Avatar de Gulien
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 17:47
C'est bien joli l'ouverture d'esprit, mais il y a un moment où on passe à l'action, on choisit un langage, Framework, et on s'y tient.
L'informatique actuelle est trop vaste pour s'interesser à tout (en détail j'entends).

C'est un peu l'art de tout connaître, mais de ne rien savoir (et je fais partit de ce panier encore trop souvent malheureusement).

Je pense qu'au contraire, il vaut mieux quelqu'un de passionné, qui va décortiquer son langage de prédiléction à fond,
et pouvoir, grâce à ses outils qu'il maîtrise de A à Z donner vie aux projets qu'il entreprend, car au final, c'est le résultat qui est important.

Après si on parle de guèguèrre de chapelle, oui évidemment c'est idiot (mais je croise de moins en moins d'éxtremistes)
9  1 
Avatar de I_Pnose
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 17:32
Soit le sens de la dernière phrase est subtil, soit on enfonce des portes ouverte (soit je suis fatigué) ; évidement que si on fait abstraction de toute subjectivité il n’est plus question de goût (puisque par définitions mes goûts sont subjectifs).

Au-delà de ça, si je préfère un langage par rapport à un autre c’est parce qu’il répond à mes attentes (qui ne seront donc pas les mêmes pour un autre développeur), c’est d’ailleurs pour cela que je ne racole jamais pour ne défend jamais avec hargne mon langage favori.

Etant donné que mes choix se basent sur mes expériences, c’est, selon moi, bien plus une histoire de gout que d’ouverture d’esprit (après tout je préfère les frites aux pâtes, ça ne fait pas de moi un mec borné et fétichiste de la patate... peut-être).
3  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 17:03
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous toujours l'impression d'avoir fait le bon choix ?
En général, le choix est fait au moment de la réponse à l'appel d'offre...
donc pas vraiment le choix du langage...
Et puis, je n'ai jamais connu un projet où tout était à faire, y compris les serveurs.
Il y a toujours un existant et le nouveau projet doit s'intégrer dans cette architecture.
Parfois, il est préférable d'avoir une archi homogène (même si quelques appli ne sont pas 100% optimisée) plutôt qu'une archi totalement hétérogène où personne ne s'y retrouve car rien n'est standard mais où chaque programme tourne à 100%...

Défendez-vous avec hargne vos choix ?
Comme dit plus haut, je ne choisis pas le langage ou peu.
Par contre, je suis maître de ma conception et je pense que j'ai un regard assez critique dessus et j'accepte les remarques bonnes ou mauvaises.

Reconnaissez-vous les faiblesses des langages que vous utilisez-vous ?
Oui.
Je fais surtout du Java et je dois dire que ce langage n'est vraiment pas top pour manipuler du fichier, par exemple.
Du coup, dès que c'est possible, j'effectue toutes les manipulations de fichiers directement en shell.
4  2 
Avatar de Arnard
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 17:15
J'ai découvert vite fait le dev avec un peu de JS dans du IE 5.5 / Netscape à l'époque, puis du php. L'IUT m'a donné les bases en C++ puis en Java, et c'est suite à une affectation de projet que j'ai découvert le C#.

Je ne vois pas trop de choix à partir de l'étape IUT xD.

Par contre, certains sont dans leurs langages, voient les points forts, et les défendent, car montrer ses points forts équivaut à montrer qu'on a compris ce que peut faire le langage, et donc à se valoriser nous. Quand on défend un langage, on défend surtout ses compétences pour éviter de passer pour un con. Mais je pense que la communauté des dev dans l'ensemble sait faire preuve d'abstraction :p (c'est important dans le métier).

Puis bon, pas comme si on avait déjà dit que C++ c'est puissant mais imbouffable, Php pour les gosses, Java est une passoire pseudo-vivante et c# est ce qui nous sauvera de la damnation éternelle (un troll se cache dans cette phrase, le trouveras-tu ?)

En résumé, on défend pas un langage, on défend ses compétences dessus. Si on laisse dire que le langage est nul, bah on en arrive à dire que le dev dessus est nul, et ça, personne n'aime être traité de nul
Certains font plusieurs langages, par choix, par contrainte. D'autres resteront sûrement sur des langages pour un bout de temps.
3  1 
Avatar de Darktib
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 17:26
Je suis tout à fait d'accord que les langages sont comme les religions. Mais pas que : tab/espace, accolade à la fin d'une ligne / toute seule sur sa ligne, Coca/ Pepsi etc... C'est pas spécifique à l'informatique ou à la religion.

Citation Envoyé par Hinault Romaric
nous sommes condamnés, à airer sur cette terre et à guerroyer
Le choix du verbe est-il volontaire ? "Faire son nid" puis guerroyer ? Le verbe "errer" semble plus correct.
2  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 18:47
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous toujours l'impression d'avoir fait le bon choix ?
J'ai fait un bon choix, mais je ne pense pas que le bon choix existe...

Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Défendez-vous avec hargne vos choix ?
Je défends les qualités de ma techno de prédilection, mais je ne me voile pas la face sur ses défauts. J'essaie de rester ouvert aux avantages des autres technos.

Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Reconnaissez-vous les faiblesses des langages que vous utilisez-vous ?
Oui, mais pour l'instant ça n'a pas remis en cause mon choix
2  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 11/03/2014 à 22:05
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous toujours l'impression d'avoir fait le bon choix ?
J'ai un parcours un peu particulier: j'ai commencer à faire du developpement sur mon temps libre alors que j'entamait une "carrière" commerciale, puis j'ai fini par bifurquer en informatique
Mes compétences étant plus orientées php, j'ai donc continuer dans cette voie.
Au fil des années, j'ai pu apprendre et developper sur d'autres langages dont js,perl, vb/c# .net, flash action script/ haxe, java/android, c++/Qt... (application web, client lourd..)
C'est donc un choix de continuer sur php, j'ai la possibilité actuellement de developper en .net mais je préfère vraiment faire du web

Défendez-vous avec hargne vos choix ?
Oui et non, c'est plus un jeu, chaqun utilise préfère sa plateforme pour ses raisons
Personnellement j'aime bien faire du web et spécialement en php (je ne précise pas la base car cela dépend des projets)
- multiplateforme (je peux aussi bien developper sous windows/mac/linux)
- leger à mettre en place (easyphp/wamp/mamp/aptitude install )
- pas besoin d'un ide complexe et gourmand pour developper, un simple editeur avec coloration syntaxique suffit
- pas besoin de serveur gourmand pour que ça tourne

Reconnaissez-vous les faiblesses des langages que vous utilisez-vous ?
Comme toute application web, on a les limites des sites internet/intranet versus les client lourds
Pour le langage en lui-même, je pourrais lui reprocher le typage "faible" et l'ordre non homogène de certaines fonctions, pour le reste je developpe mon framework pour gagner en productivité
Je rappelle d'ailleurs un tutoriel ici même pour faire son propre twitter en 1h : http://imikado.developpez.com/tutori...microblogging/
2  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/03/2014 à 17:37
Le choix du premier langage (Pascal) a été fait pour moi (études), mais je m'y trouve bien.
J'en ai essayé plusieurs autres (C, entre autres. Quelle horreur ! Je préfère encore Fortran ou Cobol, c'est tout dire ! ), mais chaque fois que je le peux, je retrouve avec plaisir mon langage favori.
Oh, bien sûr, pour écrire des scripts systèmes, il vaut mieux utiliser un langage de scripts (bash).
Et pour les sites ouaibe, PHP est sans doute mieux.
Et puis pour les tableaux dynamiques, oui, ben bon, c'est... Euh... Comment dire ?

Mais pour le reste...

Et puis çui qui dit le contraire... etc.
Na !
2  0