Windows with Bing : une nouvelle déclinaison pour contrer les ChromeBook ?
L'OS serait moins coûteux pour les appareils à bas prix

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Microsoft envisageait depuis plusieurs mois d’offrir gratuitement Windows Phone et Windows RT pour contrer la menace Chrome OS et Android.

Des récentes rumeurs ont fait savoir que la société se serait un peu inspirée du modèle de Google, dont l’objectif serait de tirer plus de bénéfices sur les services offerts, que sur les licences vendues pour ses systèmes d’exploitation.

Ainsi, Microsoft aurait travaillé sur une autre déclinaison de Windows 8.1, connue sous le nom de « Windows 8.1 with Bing ». L’idée serait de proposer une version allégée de Windows 8, gratuite ou moins chère, avec cependant une forte intégration de Bing et autres services Microsoft.


De nouvelles fuites avec des informations plus détaillées viennent apporter du crédit aux précédentes révélations. D’après le site Bav0, Microsoft aurait publié l’ADK (kit de déploiement et d’évaluation) pour Windows 8.1 Update 1. Dans cet ADK, on apprend que « Windows with Bing » pourra fonctionner sur du matériel low cost.

L’OS sera proposé aux constructeurs à un prix moins élevé, mais ceux-ci ne pourront pas changer le moteur de recherche par défaut. L’objectif serait de permettre aux fabricants de proposer des ordinateurs et des tablettes à bas prix, pour contrer les menaces ChromeBook et tablettes Android.

En dehors de cette contrainte, cette déclinaison devrait être identique avec les autres (fonctionnalités et mises à jour) et serait disponible en 32 et 64 bits.

Source : Bav0

Et vous ?

Cette option pourra-t-elle doper l’adoption de Windows 8.x ?

Va-t-elle stimuler l’intérêt des fabricants et contrer la croissance de ChromeBook ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 26/05/2014 à 10:46
Microsoft confirme « Windows 8.1 with Bing »
les premiers dispositifs sous l’OS seront dévoilés le mois prochain

Microsoft vient de confirmer « Windows 8.1 with Bing », une déclinaison de son système d’exploitation qui avait fait l’objet de plusieurs rumeurs il ya quelques mois.

Dans un billet sur le blog Windows, Microsoft a affirmé que l’objectif de cette version de Windows est de permettre à ses partenaires fabricants d’appareils de commercialiser de nouveaux dispositifs à faible coût sous Windows.

Windows 8.1 with Bing a été optimisé pour pouvoir fournir une expérience fluide de Windows sur des appareils disposant de seulement 1Go de mémoire vive et 16 Go d’espace de stockage. L’OS sera mis à la disposition des constructeurs gratuitement (pour les tablettes à petit écran de moins de 9 pouces) ou à un prix réduit.

Par rapport à Windows 8.1 Update 1, la différence majeure est l’intégration de Bing comme moteur de recherche par défaut. Néanmoins, les utilisateurs pourront modifier cette option dans les paramètres « moteur de recherche » d’Internet Explorer. Il faut noter que les constructeurs n’auront pas le droit de changer le moteur de recherche Bing.

Les premiers dispositifs sous « Windows 8.1 with Bing » devraient être dévoilés le mois prochain lors de la conférence Computex de Tapei. L’OS sera disponible uniquement préinstallé sur les appareils. Certains dispositifs, en particulier les tablettes, pourraient avoir également la suite bureautique Office ou un abonnement d’un an pour Office 365.

Windows 8.1 with Bing permettra de diversifier la gamme de dispositifs sous Windows 8.1, et permettra également aux constructeurs d’être plus compétitifs, car ceux-ci pourront désormais proposer des tablettes avec des prix qui s’alignent sur leurs équivalents sous Android.

Tout comme Google avec Android, Microsoft pourrait tirer des revenus sur l’intégration par défaut de ses services sur l’appareil.

Source : Microsoft

Et vous ?

Cette option pourra-t-elle doper l’adoption de Windows 8.x ?
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 26/05/2014 à 11:07
alors une chose m'échappe...soit Windows était très cher pour les constructeurs et ils pourront donc baisser les prix...soit il vont simplement intégrer le delta dans leur marge et ça ne changera rien pour l'acheteur.

quoi qu'il en soit, si MS veux imposer un OS il doit le rendre librement téléchargeable par l'utilisateur...ce qui impose un vaste support du hardware et c'est à mon avis là que se trouve la limite, en ne le diffusant qu'auprès des constructeurs, c'est eux qui se retrouvent en charge du support matériel, pas MS, en tout cas pas directement.

Linux présente cet avantage qu'il fini toujours pas y avoir un développeur désœuvré pour mettre au point un driver pour un matériel obsolète sur lequel MS n'investira jamais un centime.
Avatar de Lutarez Lutarez - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 26/05/2014 à 11:33
Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
alors une chose m'échappe...soit Windows était très cher pour les constructeurs et ils pourront donc baisser les prix...soit il vont simplement intégrer le delta dans leur marge et ça ne changera rien pour l'acheteur.
De mémoire, je me rappelle avoir lu de-ci de-là qu'une licence Windows Phone 8 coûtait environ 15$/téléphone pour les fabricants.

Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message

quoi qu'il en soit, si MS veux imposer un OS il doit le rendre librement téléchargeable par l'utilisateur...ce qui impose un vaste support du hardware et c'est à mon avis là que se trouve la limite, en ne le diffusant qu'auprès des constructeurs, c'est eux qui se retrouvent en charge du support matériel, pas MS, en tout cas pas directement.
Apple n'a pourtant pas fait ça et reste l'un des acteurs les plus importants du secteur (même si en baisse). L'ouverture n'est pas la réponse à tout les maux...
Le principal reproche fait à WP aujourd'hui est la relative pauvreté de son store, pas son aspect fermé.
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 26/05/2014 à 13:04
Citation Envoyé par Lutarez Voir le message

Apple n'a pourtant pas fait ça et reste l'un des acteurs les plus importants du secteur (même si en baisse). L'ouverture n'est pas la réponse à tout les maux...
Le principal reproche fait à WP aujourd'hui est la relative pauvreté de son store, pas son aspect fermé.
c'est pas moi qui le dit c'est dans la news, "la société se serait un peu inspirée du modèle de Google", s'ils voulait faire des produits haut de gamme comme Apple, ce n'est pas la bonne stratégie non plus.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 14:06
Microsoft : des dispositifs à moins de 200 dollars sous Windows annoncés pour cette année
pour concurrencer Android sur les marchés émergents

Le prix est un élément clé lors de l’achat d’un nouveau dispositif. Tant au niveau du marché des smartphones que des tablettes, les dispositifs à faible coût représentent une part importante du marché global du mobile.

C’est pour rester compétitif sur ce segment que Nokia, par exemple, s’est tourné vers le développement d’une nouvelle gamme de dispositifs à faible coût sous une déclinaison personnalisée d’Android. Ceci parce que Windows Phone, avec un prix de licence associé, ne permet pas de développer des dispositifs qui vont s’aligner sur la même grille de prix que leurs équivalents sous Android.

Microsoft, conscient de cela, souhaite désormais faire de Windows un système d’exploitation adapté aux terminaux à petits prix. La firme compte désormais offrir l’opportunité à ses partenaires OEM de proposer des niveaux de prix très compétitifs pour des appareils de 7, 8 et 10 pouces. « L'année dernière, nous étions dans des gammes de prix de 300, 400 et 500 dollars. Cette année, nous irons dans les 100, 200 et 300 dollars. », a déclaré Nick Parker, vice-président responsable des partenariats avec les constructeurs chez Microsoft, lors de la conférence Computex sur la technologie.




Cela devra être possible grâce à « Windows 8.1 with Bing », une déclinaison de Windows 8.1 optimisée pour les dispositifs à faibles ressources, qui sera mis à la disposition des constructeurs à un cout réduit, mais aussi grâce à l’accès gratuit à Windows pour les dispositifs ayant des écrans de moins de 9 pouces.

Du côté des smartphones, Microsoft a également annoncé qu’une vague de smartphones sous Windows Phone sera lancée dans certains marchés pour des prix inférieurs à 200 dollars.

Il faut noter que plusieurs nouveaux constructeurs de smartphones ont rejoint la société dans l’aventure Windows Phone 8.1, notamment Foxconn, Gionee, Lava (Xolo), Lenovo, LG, Longcheer, JSR, Karbonn et ZTE. Ces constructeurs sont assez bien positionnés sur les marchés émergents, dont la Chine et l’Inde.

Quelques modèles des prochains dispositifs à petits prix sous Windows Phone ont été présentés par Nick Parker lors de sa Keynote, dont le Billy 4.0, un smartphone de 4 pouces doté d'un processeur quad-core et d'un capteur de 8 mégapixels pour 129 euros.

Selon les chiffres publiés par le cabinet d’étude Canalys pour le premier trimestre de cette année, Windows Phone ne représente que 3 %, alors qu’Android s’accapare 81 % des terminaux mobiles. En diversifiant les gammes de terminaux sous Windows Phone, Microsoft espère donner un second souffle à son OS mobile.

Source : WSJ

Et vous ?

Que pensez-vous de cette stratégie ? Windows Phone 8.1 a-t-il le potentiel pour positionner Microsoft sur le marché des smartphones ?
Avatar de kikotte kikotte - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 07/06/2014 à 11:30
Des appareils sous Windows RaTé, youhou ...
Avatar de seblutfr seblutfr - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 10/06/2014 à 11:51
Citation Envoyé par kikotte Voir le message
Des appareils sous Windows RaTé, youhou ...
Non.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 04/09/2014 à 13:30
Microsoft va à l’assaut d’Android et des Chromebooks
avec des tablettes Windows à moins de 150 $ et des PC low cost

Android a pu s’imposer sur le marché des tablettes grâce à des dispositifs à faible coût. Les Chromebooks ont également enregistré une forte croissance, selon les derniers chiffres de Gartner, notamment grâce à leurs prix compétitifs.

Comment rivaliser avec Google qui offre Chrome OS et Android gratuitement aux constructeurs d’appareils ? Microsoft a trouvé la solution au sein d’une déclinaison de son OS, spécialement adaptée aux appareils à petits prix.

« Windows 8.1 with Bing » avait été dévoilé il y a quelques mois par Microsoft comme une déclinaison de Windows 8.1 optimisée pour les dispositifs à faibles ressources. Avec cet OS, la firme veut offrir à ses partenaires la possibilité de proposer des niveaux de prix très compétitifs pour des appareils de 7, 8 et 10 pouces, grâce à la réduction des frais de licence, voire même leur annulation.

Microsoft avait promis que cette option allait entrainer la sortie d’appareils sous Windows à moins de 200 dollars avant la fin de cette année. Lors du salon IFA de Berlin, les constructeurs n’ont pas dérogé à cette promesse et ont dévoilé plusieurs tablettes et PC sous Windows 8.1, à des prix hautement concurrentiels.

Le premier à ouvrir le bal a été Toshiba, qui a dévoilé la tablette Encore Mini qui coutera 119 dollars. La tablette de 7 pouces (de résolution 1024 x 600) dispose d’un processeur Intel Atom de 1,83 GHz, soutenu par une mémoire vive d’1 Go et un espace de stockage de 16 Go, extensible par une carte MicroSD. La tablette embarque un micro-port USB 2.0, un appareil photo arrière de 2 mégapixels et une caméra avant. Sa batterie a une autonomie de 7,3 heures en utilisation. La tablette est livrée avec Windows with Bing, ainsi qu’un abonnement d’un an à Office 365. Elle sera disponible avant la fin de ce mois.


À sa suite, Acer a lancé la tablette Iconia Tab 8 W, une tablette Windows de 8 pouces qui sera vendue à seulement 149,99 $. En comparaison, son prédécesseur, l’Iconia W3 lancée l’année dernière coutait 379,99 $. L’appareil embarque un processeur Intel Atom Z3735G quad-core Bay Trail et une mémoire vive d’1 Go. La tablette dispose d’une paire de caméras et d’un slot pour carte microSD. Tout comme la tablette de Toshiba, elle fonctionne sous Windows with Bing et permet d’accéder gratuitement pendant un an à Office 365. La tablette sera commercialisée à partir de novembre.


D’autres fabricants ont annoncé qu’ils développaient également des tablettes Windows à moins de 200 $. HP, par exemple, pourrait bientôt dévoiler une tablette de 99 $.

Pour contrer la menace Chromebooks, Windows 8.1 a également été présenté sur des ordinateurs portables à bas prix, dont le Toshiba Satellite CL10-B avec son étiquette de 250 euros, exposé à côté du Chromebook 2 de Toshiba qui coute 349 euros. Avec son écran tactile de 11 pouces, le Toshiba Satellite CL10-B dispose d’un processeur Intel Celeron dual-core, soutenu par 2 Go de mémoire vive et un espace de stockage de 32 Go, extensible grâce à 100 Go offerts pendant deux ans sur OneDrive.

Dans ce registre, on retrouve également l’Asus EeeBook X205 à 199 euros, qui dispose d’un processeur Intel Atom quad-core, épaulé par une mémoire vive de 2 Go et un espace de stockage SSD de 32 ou de 64 Go, auquel s’ajoute 500 Go offerts pendant deux ans sur Asus WebStorage. L’appareil promet une autonomie de 12 h en navigation Web.


Avec cette nouvelle stratégie, Microsoft tente de diversifier ses offres pour détourner l’attention des utilisateurs d'Android et Chrome OS.

Source : IFA 2014

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Suffisant pour détourner l'attention d'Android et Chrome OS ?

Envisagez-vous d'acheter l'un de ses dispositifs ? Pourquoi ?
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre émérite https://www.developpez.com
le 04/09/2014 à 13:45
C'est intéressant tout ça! j'ai hate de voir ce que ça va donner.
c'est en mon sens ce genre de dispositif qui vont justifier petit à petit l'interface novatrice de MS.

Je serais bien tenté par une petite tablette 7' à la mort de mon memopad HD7, le temps que tout ça se stabilise
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 04/09/2014 à 13:52
Je n'ai aucunement l'intention d'acheter un de ces appareils, j'ai déjà pas de smartphone...

Mais, si un jour je devais prendre un smartphone et/ou une tablette, je pense que je choisirais Windows plutôt qu'Androïd ou iOS. Quand je vois la galère des personnes qui ont un iPhone ou un Androïd, c'est clairement un des points qui fait que je n'ai pas un de ces appareils (en plus de ne pas en voir l'utilité).
Contacter le responsable de la rubrique Accueil