Boeing veut concevoir des smartphones espions
Qui s'autodétruisent lorsqu'on tente de démonter le boîtier

Le , par Francis Walter, Expert éminent sénior
La compagnie aéronautique Boeing aurait déposé des documents auprès du FCC afin de concevoir des smartphones d’espionnage. Ils seront dotés d’un pouvoir d’ « autodestruction ». Boeing est une compagnie qui fournit de nombreuses technologies aux départements de la défense des Etats-Unis, ce qui lui permet de vouloir construire des smartphones sécurisés.

Le smartphone est baptisé « Black » (Noir). Il devrait fonctionner sous le système d’exploitation Android et compatible avec d’autres technologies. Des backdoors (logiciels comme matériels) construits en partenariat avec des organismes gouvernementaux responsables de la sécurité nationale sont inclus dans le smartphone.

Boeing Black est un « dispositif étanche à la fois avec de l'époxyde autour du boîtier et avec des vis, dont les têtes sont couvertes de couches inviolables afin d'identifier les tentatives de démontage ». Donc lorsqu’un utilisateur essaierait de dépiécer le smartphone en voulant par exemple ouvrir le boitier pour en savoir plus sur son contenu, la fonction d’ « autodestruction » sera enclenchée. Elle supprime d’abord toutes les données, logiciels et autres contenus du téléphone et ensuite se charge de rendre le téléphone inutilisable à l’utilisateur.

La firme explique que tout utilisateur du Boeing Black devra signer une convention de « non-divulgation » des informations ayant rapport aux matériels, logiciels, performances, applications et toutes autres informations du smartphone qu’elle juge « confidentielles ». Le smartphone contiendrait des informations vitales à la sécurité nationale d’où la nécessité du contrat de « non-divulgation ».

Source : Document Boeing

Et vous ?
Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 12:58
J'en pense que cela existe déjà depuis plusieurs dizaine d'années dans de nombreux systèmes pour l'armée.
Le brevet indique donc juste quelque chose qui existe déjà mais qui n'est pas appliqué encore sur les smartphones.
Avatar de kolodz kolodz - Modérateur https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 13:53
Il semble que la source ne soit plus accessible de manière publique. (Une personne s'est rendu compte que le document n'aurai jamais dû être accessible ?)

Après, il me semble que ce genre de système d'auto-destruction ne soit pas parfait. Sachant qu'on a déjà vue 2/3 sujets ici ou des expert en sécurité s'amuse à plonger des puces dans l’azote liquide pendant leur fonctionnement pour avoir les informations d’exécution situé de la mémoire cache des processeurs...

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.
Avatar de Ben_H Ben_H - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 18:31
C'est en se basant sur le principe que toutes les données n'auront pas déjà été subtilisées en amont grâce à l'écoute des réseaux.
Avatar de tontonnux tontonnux - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 04/03/2014 à 10:08
"des smartphones espions qui s’autodétruisent"

Apple did it first !



#Trollgratuit
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 04/03/2014 à 12:17
La firme explique que tout utilisateur du Boeing Black devra signer une convention de « non-divulgation » des informations ayant rapport aux matériels, logiciels, performances, applications et toutes autres informations du smartphone qu’elle juge « confidentielles ». Le smartphone contiendrait des informations vitales à la sécurité nationale d’où la nécessité du contrat de « non-divulgation ».

En clair :
* il est impossible de donner son avis sur le produit
* Il est impossible pour des experts d'étudier et valider ou non la sécurité du produit
* Il est interdit de faire un comparatif du produit avec la concurrence

Par contre, il y a un truc qui est sûr : on a doit de payer (très cher) et de fermer sa gueule (un comble pour un appareil de communication) !
En voilà une haute opinion de cette entreprise vis à vis de sa clientèle
Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 04/03/2014 à 12:59
Citation Envoyé par Saverok  Voir le message
* Il est impossible pour des experts d'étudier et valider ou non la sécurité du produit

Bien sûr que si, il suffit de le prévoir dans le contrat et de payer.
Tu crois vraiment que des organismes gouvernementaux prennent des solutions de sécurité sans avoir accès au code source ? (j'entends avant l'achat)
Généralement tu as toujours un paragraphe du contrat qui indique que le client aura une semaine pour étudier le code source et en générer un CRC.
Après tu peux comparer le CRC généré avec celui du binaire qu'on te livre pour vérifier qu'aucune backdoor ou autre n'a été rajouté.
Avatar de humitake humitake - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 04/03/2014 à 16:08
Citation Envoyé par Francis Walter  Voir le message
des smartphones sécurisés [...] sous le système d’exploitation Android

Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 04/03/2014 à 16:46
Citation Envoyé par humitake  Voir le message

Android ne veut pas dire "avec la couche Google".
Tu fais le même amalgame que quand on parle de noyau et de distribution...
Offres d'emploi IT
Ingénieur concepteur développeur java j2ee (h/f)
CTS - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Cto
Openoox - Ile de France - Paris (75000)
Développeur JAVA J2EE H/F
ADEPI JOB - Nord Pas-de-Calais - Lille

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil