Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Stephen Wolfram présente le langage Wolfram
Multi-paradigme et de haut niveau, basé sur plus de 30 ans de recherche

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
Stephen Wolfram fondateur et directeur général de Wolfram Research a présenté dernièrement son nouveau langage de programmation, baptisé langage Wolfram (Wolfram Language).

Pour rappel Wolfram Research est l'éditeur de la célèbre suite Mathematica, elle compte aussi à son actif le moteur de recherche Wolfram Alpha.

Ce nouveau langage s'inscrit dans le cadre d'un travail de longue haleine de la part de Wolfram sur plus de 30 ans, il exprime la vision du fondateur sur le futur des langages de programmation, ces derniers devront s'affranchir d'une syntaxe complexe et se prémunir d'un langage similaire au langage naturel (langage de haut niveau) afin de permettre une programmation sans se soucier de la syntaxe d'un quelconque langage de programmation.

Le langage Wolfram est un langage multi-paradigme, de haut niveau (proche du langage naturel et de l'anglais), fondé sur une base de connaissance très riche issu du moteur de recherche Wolfram Alpha, en outre il regroupe plus de 5.000 fonctions permettant d'extraire différentes informations depuis la base de connaissance.

L'utilisation du langage n'est pas spécifique à un quelconque type de développement ou domaine et peut convenir à diverses situations allant de la création d'interface, d'objets graphiques ou encore à la modélisation de graphes et à la programmation dans un cadre de recherche mathématique.

Pour mieux comprendre les rouages d'un tel langage qui reste difficile à cerner, Stephen Wolfram a présenté une démo vidéo qui fait le tour des différentes possibilités offertes par ce nouveau langage.

Enfin, à noter que ce langage permet de sauvegarder son code sur un espace cloud et qu'une médiathèque est d'ores et déjà disponible sur le site de l'éditeur en attendant la future publication du langage.

Source : Annonce de Stephen Wolfman
Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de 250rgv 250rgv - Membre averti https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 10:57
Ce que j'en pense : J'ai regardé la démo en me disant que c'était du marketing à 90% minimum et en me concentrant pour essayer de comprendre mais il a quand même fallu que je m'essuie le menton après ;D

Après, je ne vois pas [encore] comment l'utiliser dans mon taf de tous les jours. J'ai bien une idée mais il y a deux inconnues (sans compter le vendre à mon chef ):
  • Connexion au net obligatoire ?
  • Prix ? Même si Mathematica n'est pas aussi cher que je le pensais, le coût reste quand même élevé pour tester/jouer, en particulier pour un "particulier".


Par contre, le fait qu'il soit fourni avec le Raspberry Pi pourrait clairement amener des trucs sympas

En effet, en cherchant un peu d'info dessus, je suis tombé sur ces liens :


En résumé, Il est inclus "gratuitement" dans la distrib. de base du Raspberry Pi.
Pour l'instant, il s'agit d'une version "Pilot" (en ligne de commande et qualifiée de "quite zippy" par Wolfram, mais je ne vois pas ce que cela veut dire) accompagné de Mathematica en version interface graphique (quelques fonctionnalités ne sont pas activées [par défaut mais activables manuellement ?] car ralentissant de trop le bouzin mais qui est interfacée avec le langage.
Bien sûr, il est plus lent que la version Desktop (10 à 20 fois voir plus pour certaines librairies spécifiques à une architecture, selon Wolfram) mais le langage est au complet, ainsi que Mathematica (toujours selon Wolfram) sur une machine à 25£ !

Perso, il faut que je trouve le temps de tester ça
Avatar de Enerian Enerian - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 12:23
Je ne comprend pas cette volonté de la part de beaucoup de monde de créer un langage de programmation proche du langage naturel !
Les langues qu'on parle sont pleines d'approximations, d'exceptions et d'ambiguïtés; on se base autant sur le ton, l'expression de l'autre pour le comprendre que sur les mots qu'il emploie. Un ordinateur exécute les instructions qu'on lui donne "bêtement" donc il faut, pour communiquer avec lui, des langages précis, rigoureux, sans ambiguïtés. Enfin bon... ce n'est que mon avis.
Avatar de Calmacil Calmacil - Membre régulier https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 12:41
Entièrement d'accord evec toi, Enerian.
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 12:55
Désolé mais je suis pas d'accord. Ce n'est pas les langues ou les langages qui sont pleines d'approximations mais ce que les gens en font.
C'est pour ça que je me bat pour le vrais sens des mots et des phrases.

Quel que soit la langue ou le langage de programmation, on pourra toujours parler ou coder de manière ambiguë.
Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 13:35
Citation Envoyé par 250rgv  Voir le message
mais il a quand même fallu que je m'essuie le menton après ;D

Pas besoin de baver devant ça, ce n'est jamais que Mathematica dans une vidéo promotionnelle… Initialement, ce Wolfram Language ne semble être qu'un nom au langage utilisé avec Mathematica, juste parce qu'il en fallait bien un : http://blog.stephenwolfram.com/2013/...of-mathematica. (Article plein de délires sur les langues, pour ceux qui veulent .) Dans les fonctionnalités, une bonne partie me semble déjà disponible dans Mathematica 9 (maintenant, je n'ai pas recopié toutes les formules pour les essayer ). La nouveauté semble plus être dans la standardisation du langage, dans l'ouverture au cloud… une approche marketing pour faire entrer le message que Mathematica, malgré son nom, fait beaucoup plus que des maths ?
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 13:56
Citation Envoyé par 4sStylZ  Voir le message
Désolé mais je suis pas d'accord. Ce n'est pas les langues ou les langages qui sont pleines d'approximations mais ce que les gens en font.
C'est pour ça que je me bat pour le vrais sens des mots et des phrases.

Quel que soit la langue ou le langage de programmation, on pourra toujours parler ou coder de manière ambiguë.

il y a peu d’ambiguïté dans les langages de programmation, ça peut arriver si par exemple l'ordre d'évaluation des éléments d'une expression est laissé à l'appréciation du compilateur, mais c'est le plus souvent une erreur d'interprétation du programmeur. Le compilateur lui ne se trompe jamais et un même code donnera toujours le même résultat (même s'il n'est pas celui attendu).
Avatar de 250rgv 250rgv - Membre averti https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 14:15
Citation Envoyé par dourouc05  Voir le message
Pas besoin de baver devant ça, ce n'est jamais que Mathematica dans une vidéo promotionnelle… Initialement, ce Wolfram Language ne semble être qu'un nom au langage utilisé avec Mathematica, juste parce qu'il en fallait bien un : http://blog.stephenwolfram.com/2013/...of-mathematica. (Article plein de délires sur les langues, pour ceux qui veulent .) Dans les fonctionnalités, une bonne partie me semble déjà disponible dans Mathematica 9 (maintenant, je n'ai pas recopié toutes les formules pour les essayer ). La nouveauté semble plus être dans la standardisation du langage, dans l'ouverture au cloud… une approche marketing pour faire entrer le message que Mathematica, malgré son nom, fait beaucoup plus que des maths ?

Je sais qu'il y a une très grosse part de marketing (je connais un peu la réputation du bonhomme, l'ouverture au cloud, aux objets connectés) mais je ne connais Mathematica que de nom.
J'ai bien vu quelques scripts/code mais ils restaient similaire à du code de n'importe quel langage. En tout état de cause, rien d'aussi "dynamique" que dans les exemples montrés dans la vidéo. Après, je me doute que ce même côté dynamique demandera du code pour être exploitable/personnalisable.

Mais comme il y a peu de chances que je l'utilise dans le cadre professionnel...ce sera plutôt pour m'amuser un peu sur mon Rasp.
Avatar de barmic barmic - Membre habitué https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 15:22
Citation Envoyé par 4sStylZ  Voir le message
Désolé mais je suis pas d'accord. Ce n'est pas les langues ou les langages qui sont pleines d'approximations mais ce que les gens en font.
C'est pour ça que je me bat pour le vrais sens des mots et des phrases.

Non les langues sont vivantes et le sens d'une phrase est extrêmement subtile. Les mots ont plusieurs sens, l'ordre des mots peut en avoir, l'intonation et le contexte peuvent tout changer dans le sens d'une phrase. C'est bien ce qui fait que les langues ne sont pas formelles et sont si complexes à analyser. Je te recommande de regarder la théorie des langages pour mieux comprendre les différences entre une langue vivante parlée et un langage de programmation.

Citation Envoyé par 4sStylZ  Voir le message
Quel que soit la langue ou le langage de programmation, on pourra toujours parler ou coder de manière ambiguë.

Pas vraiment. Pour un même code donné il y a une logique définie et tout le reste est faux. Cette logique est mathématiques et tout à fait décidable (si on écris int i = 1; ça signifie qu'on déclare un entier dont la valeur est 1). Une langue parlé peut n'avoir aucun sens ou le sens inverse si tu la sort de son contexte (voir si tu ne connais pas son auteur). C'est pas une question de personne, mais de langues. Le fait que tu utilise dans ton code une subtilité du langage qui est peu connu et qui fait que peut de monde comprend ton code n'a rien avoir là dedans puisque ton interpréteur/compilateur lui le comprend.

AMHA vouloir en faire des langages naturels est contreproductif car ça demande de créer une grammaire bien plus complexe, donc plus complexe à apprendre et plus subtile à comprendre. L'intérêt est limité, on peut faire des langages de très haut niveau très compréhensible sans pour autant en faire des langages naturels. Personnellement je préfère m'intéresser à ce qu'est capable d'exprimer le langage (la déclaration de types fortement contraint par exemple). Ce qui permet d'augmenter la fiabilité du code final.
Avatar de rambc rambc - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 16:33
Non au langage proche des langages "humains" séculaires. Pourquoi ? Le gros avantage des langages de programmations est une grammaire généralement très basique avec peu de mots clés à connaître.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 03/03/2014 à 17:29
Il y a plusieurs niveau de langages :
-> Les langages proche de la machine : compilé et complexe type C / C++. C'est langages sont utiles pour le coeur des programmes, les OS, les systèmes embarqué de haut niveau, les pilotes...
-> Les langages interprétés : plus simple, plus tolérants mais aussi moins performants : PHP, Python, JAVA. On les utilise pour les sites Web, les applications métiers (qui ont parfois un coeur écris en C/C++).
-> Les langages "Humanisant" de haut niveau, els plus simples : C'est le langages des utilisateurs : "Google" est de ce type, mais surtout le gagnant de Jeopardy d'IBM, et ... peut-être le langages Wolfram.

Bien sur beaucoup sont entre 2 chaises mais l'idée est là.
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil