« Aujourdhui il n'y a pas de stratégie sans développeurs »
Retour sur les TechDays 2014 avec le chef de la division Développeurs de Microsoft France

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
« Aujourd’hui, il n’y a pas de stratégie sans développeurs »
Retour sur les TechDays 2014 avec le Directeur de la division Développeurs de Microsoft France

Même s’il n’y a pas eu d’annonces majeures – elles devraient arriver au Build – les Techdays 2014 ont été riches. La conférence annuelle de Microsoft France qui s’est tenue à Paris au début du mois a en effet mis en avant différentes facettes d’un monde en pleine transition, de plus en plus imprégné de technologies et d’informatique.

Un monde où le statut du développeur change, lentement mais surement, vers une place plus centrale. De plus en plus d’amateurs éclairés s’intéressent au code. Les professionnels de l’IT, les designers et les opérationnels se rapprochent les uns des autres. Et les entreprises se numérisent dans un environnement qui n’a jamais autant généré de données à la seconde.

Developpez.com a donc profité de ces TechDays 2014 pour s’entretenir avec Jean Ferré, Directeur de la division Développeurs de Microsoft France, pour revenir sur toutes ces évolutions. Et sur leurs conséquences pour les professionnels du code.

Developpez.com : Quel bilan tirez-vous de l’année qui vient de s’écouler ?

Jean Ferré : D’abord que Windows 8 et Windows Phone 8 sont aujourd’hui « main stream ». Windows Phone dépasse les 10 % de parts de marché (NDR : source Kantar Worldpanel confirmée par IDC). Et les deux Stores cumulés ont dépassé les 300.000 apps. Les éditeurs viennent (Gameloft, Deezer, etc.) et le plus important, c’est qu’ils gagnent de l’argent avec nos plateformes.

Ensuite je constate que le Cloud a lui aussi atteint une maturité. Les développeurs ne font plus « un test pour voir ». On en est aujourd’hui à des mises en production, et non plus à des explications de ce que c’est. Les acteurs comprennent aussi très bien l’intérêt du Cloud Hybride (mélange de Cloud Public, Cloud Privé et de déploiement sur site), au cœur de la stratégie de Microsoft.

Troisième point de cette année 2013, nos partenaires commencent à bien saisir que l’interopérabilité est une seconde nature. Microsoft s’est ouvert à toutes les technologies (PHP, Hadoop, Git, Openstack pour n'en citer que quelques unes). Et vue le profil de notre nouveau CEO, cela ne va pas changer. Au contraire, on ne va pas décélérer sur ce chemin.

Developpez.com : Aux TechDays d'il y a deux ans, vous aviez beaucoup parlé des technos webs et des « moonlighters », ces développeurs qui codent le soir ou le week-end, en amateurs ou en plus de leurs heures de travail. Ce qui avait interloqué la communauté .NET. L’année dernière vous aviez rassuré vos développeurs traditionnels. Mais dans le même temps, vous avez multiplié les « app generators » (Projet Siena pour les apps Windows 8, Spark pour les jeux et Windows Phone App Studio pour Windows Phone 8). Où en est-on aujourd’hui ?

Jean Ferré : Déjà sur l’ouverture aux technologies webs, Microsoft ne décide pas des langages ou des standards. On accompagne les mouvements. Comme je vous le disais, nous ne sommes pas dogmatiques et rien n’est tabou.

Sur les « Moonlighters », il faut remettre tout cela dans son contexte. Ce n’est absolument pas en contradiction avec le développement professionnel. Il s’agit surtout de démocratiser le code. Il y a une sorte de balancier symétrique entre les deux mondes.

De plus en plus de non-développeurs dans l’entreprise s’intéressent à ces sujets. Nous voulons leur donner accès à des outils qui ne feront pas d’eux des pros de la programmation, mais qui leur permettront de devenir plus autonomes et de mieux comprendre de quoi on parle.

Mais soyons clairs ! Personne ne va perdre son job à cause de Siena ou de Windows Phone App Studio. Tout comme Excel n’a jamais fait perdre leurs boulots aux statisticiens.

Developpez.com : Ces « app generators » sont donc à .NET ce que Excel est à SQL Server ?

Jean Ferré : Oui… Oui, on peut dire cela comme ça.

Developpez.com : En tant qu’observateur privilégié et expert des différents champs du développement, quelles tendances voyez-vous marquer 2014 ?

Jean Ferré : Je pense que cette année les objets connectés vont prendre leurs essors. Il y a un an, quand les gens voyaient mon bracelet (NDR : qui peut mesurer les distances parcourues, le nombre de pas, les calories brulées, etc.), ils me demandaient : « tu es malade ? ». Aujourd’hui, ils savent ce que c’est et ils trouvent cela intéressant. Ils me demandent même où ils peuvent en trouver un !

Le Cloud, le Big Data et la télémétrie des applications vont également être des thèmes qui vont à mon avis continuer à être des tendances majeures. Tout comme la notion de développement Agile et de « continuous delivery » qui prennent de plus en plus d’ampleur.

Juste pour donner un exemple, même des grandes banques viennent nous voir aujourd’hui pour trouver une manière plus agile de travailler. Nous leur donnons des conseils (via Microsoft Consulting) sur les architectures adaptées, l’organisation ou les méthodes appropriées. Nous-mêmes on est passé par là pour développer nos propres produits… qui intègrent des fonctionnalités liées à ces tendances.

Developpez.com : Les objets connectés et, plus largement, l’Internet des Objets ont été à la fête lors de ces TechDays avec une journée entière qui leur a été consacrée. Quelles conséquences ces appareils dits intelligents auront-ils pour les développeurs ?

Jean Ferré : L’Internet des Objets généralise l’idée qu’une application va interagir avec d’autres applications. Il ne s’agit plus de faire une appli, seule, qui fonctionnera dans son coin, mais des applis qui devront dialoguer… et donc qui seront amenées à évoluer en permanence. Elles pourront à tout moment être amenées à changer leurs paramètres ou à monter en charge par exemple.

Imaginez une pièce dont les ampoules baisseront automatiquement d’intensité quand vous lancerez un film sur votre téléviseur. Ce n’est qu’un exemple que je donne comme cela, mais il montre cette notion d’appareils conscients qu’il y a d’autres appareils autour d’eux et d’applications liées à ces appareils qui doivent s’interfacer les unes avec les autres. En fait les objets connectés ont généralisé la notion de « contexte ».

D’où l’importance de l’interopérabilité, d’avoir des objets faciles à répertorier et d’avoir des infrastructures back-end adaptées comme le Cloud. Et d’où l’importance également de la sécurité à intégrer dès le développement vu que beaucoup de ces applications traiteront des données personnelles, voire intimes.

C’est le début d’une longue aventure et il faut s’y préparer. Parce que malgré les obstacles qui pourraient survenir, l’Internet des Objets est une tendance de fond qui résout trop de problèmes pour s’arrêter.

Developpez.com : Agilité, Big Data, objets connectés et contexte, Cloud et mouvement DevOps, les nouveautés des prochaines sorties de Microsoft comme le prochain Visual Studio seront-elles liées à ces thèmes ?

Jean Ferré : Je ne peux rien vous dire la dessus… Mais a priori des annonces seront faites lors du Build (NDR : la conférence annuelle de Microsoft dédiée aux développeurs qui se tiendra cette année à San Francisco du 2 au 4 avril).

Developpez.com : Jean Ferré merci. Une dernière question avant de vous laisser. Si les développeurs ne devaient retenir qu’un seul message de ces TechDays, quel serait-il ?

Jean Ferré : Que les développeurs ont plus que jamais un rôle stratégique. On assiste à un renforcement des métiers de dév et d’architectes. J’aimerais vraiment donner ce message : « Vous avez votre mot à dire sur les choix qui sont faits. Vous êtes au cœur des changements qui sont en train d’arriver ».

Si je devais le résumer en une phrase je dirais simplement qu’aujourd’hui, il n’y a pas de stratégie sans développeur.

Et aussi

Téléchargez le livre blanc « Employabilité et IT Pros. Rester [ou devenir] un héros ! » (avec la participation de Jean Ferré)

Revivez les 3 sessions plénières des Techdays 2014


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 07/03/2014 à 9:38
Windows 8 et Windows Phone 8 sont aujourd’hui « main stream »

Excusez moi pourriez vous éviter un patois pseudo commercial et expliquer clairement ce que cela signifie ?

Microsoft s’est ouvert à toutes les technologies (PHP, Hadoop, Git, Openstack pour n'en citer que quelques unes).

Wow. Impressionnant. Je dirais que comme ils n'arrivent pas à construire un train, ils essaient de sauter dedans un autre pendant qu'il roule... la preuve juste après en citation :

Microsoft ne décide pas des langages ou des standards. On accompagne les mouvements.

Tu m'étonne !

L’Internet des Objets généralise l’idée qu’une application va interagir avec d’autres applications.

Wow ! Un nouveau concept ! Je n'avais jamais entendu parler du fait qu'une application va interagir avec d’autres applications !

Il n’y a pas de stratégie sans développeur

Rââââââââââââh la bonnne blague. C'est Microsoft France qui dit ça... il faut avoir été dans leur locaux et voir comment se comportent les commerciaux et les développeurs pour en arriver à un seul comportement quand on lit ça, une image vaut mieux que des mots :

Et bien sûr la plupart des personnes au TechDays étaient soit des jeunes passionnés exploitables à merci tout fiers de leurs oeuvres et encore inconscients du potentiels financier qu'ils pourraient faire, et des entreprises pleines de commerciaux qui devaient relever la tête tellement leurs dents longues risquaient de rayer le parquet avec dans leurs yeux, comme dans les dessins animés, vous savez, le loup qui regarde le canard et dans ses yeux on le voit déjà rôti et tournant ?

Bon j'arrête je ris tellement que j'ai plus de mouchoir pour m'essuyer les yeux. Enfin... je ris et je pleure en même temps. Vive la France.
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil