Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Microsoft exhorte le gouvernement britannique à ne pas imposer ODF comme standard
Les citoyens favorables à l'adoption du format open source

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
En janvier dernier, le gouvernement britannique avait dévoilé son intention d’abandonner les solutions propriétaires pour leurs équivalents open source.

Pour Londres, cette mesure devrait permettre de réduire les factures du gouvernement, mais aussi de briser « l'oligopole qui règne sur le marché des logiciels dans les administrations » et d'avoir une plus large gamme de logiciels.

L’une des cibles de cette mesure est la suite bureautique de Microsoft Office, pour laquelle le gouvernement aurait déboursé plus de 200 millions de livres depuis 2010. Le cabinet « Standards Hub », avait émis une recommandation que seuls les formats de documents basés sur des normes ouvertes peuvent être utilisés pour les publications gouvernementales. Ainsi, le gouvernement serait en faveur de l’adoption d’ODF comme standard pour les documents électroniques.

ODF se positionne comme un concurrent direct d’Office OpenXML (OOXML) de Microsoft. OpenXML est le format par défaut d’Office depuis Office 2007, et Microsoft pense que le Standards Hub devrait prendre également en compte ce format.

Dans une lettre ouverte (au format docx), Michael Van der Bel, responsable de la division britannique de Microsoft, estime que le service public devrait avoir le droit de choisir entre ODF et OpenXML. « Imposer un standard ouvert pour les documents électroniques ignore complètement les avantages du choix de formats modernes et de ce fait, est susceptible d’augmenter, et non diminuer les coûts … avec des risques que les citoyens soient insatisfaits », explique celui-ci.

Pour Van der Bel, le format OpenXML est utilisé par la majorité des citoyens et entreprises britanniques, et celui-ci est supporté par les versions modernes des suites bureautiques open source. De plus, si l’objectif du gouvernement est de faire des économies, l’adoption d’un format comme standard n’est pas nécessaire, selon Van der Bel.

Il faut noter que Microsoft a développé le format OpenXML suite à la montée en puissance d’ODF. La société offre un support d’ODF dans sa suite Office. Mais, le résultat du passage d’un document ODF d’une suite open source vers Office n’est pas toujours fameux.

Dans une consultation ouverte qui sera clôturée aujourd’hui, les citoyens britanniques ont été invités à donner leur opinion sur le sujet. Sur plus de 200 avis qui ont été enregistrés, beaucoup souhaitent voir la fin des formats de fichiers propriétaires.

« ODF est un bon choix et ne présente aucun problème dans la production et la réception de documents s’il est adopté », écrit un citoyen du nom de wrightsolutions.

« En utilisant le format ODF, on gagne les avantages de l’évolutivité des données, le support d’un standard ouvert pour tout le monde, l’abandon des dizaines ou centaines de millions de licences logiciels inutiles et on réduit la dépendance des énormes entreprises qui abusent de leur position dominante sur le marché », a noté un autre citoyen britannique.

L’open source est actuellement en plein essor. Les ministères français hésitent encore entre LibreOffice et Microsoft Office. Et si la France faisait finalement le pas en faveur des suites bureautiques libres, serez-vous favorable ou contre l’adoption d’ODF comme un standard.

Source : La recommandation du Standards Hub, La lettre ouverte de Michael Van der Bel

Et vous ?

Etes-vous favorable à l'adoption des formats open source comme standards ?

Que pensez-vous des arguments de Microsoft ? Est-il juste d'imposer le format ODF dans les services publics ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Uranne-jimmy Uranne-jimmy - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 10:18
Le gouvernement britannique bouge à mon avis dans le bon sens. Sans parler de la guerre propriétaire, open source, instaurer un langage libre et commun qui permet une compatibilité quelque que soit le matériel utilisé, c'est bien. Parce que j'ai souvent eu des problèmes de compatibilités, d'abord à l'intérieur même de word, ayant toujours eu une version 2003 incompatible au docx et ensuite avec les documents open sources que nous apportent parfois les administrations scolaires que je ne pouvais pas ouvrir sans télécharger cette usine à gaz qu'est open office...

Par contre je suis d'accord avec le fait que d'instaurer un format comme celui ci n'a aucun rapport avec le choix entre open source et propriétaire ...
Avatar de azias azias - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 10:30
J'y serais d'autant plus favorable si ça pouvait pousser à un véritable respect des formats ouverts. J'ai l'impression que les formats ouverts bien souvent maltraités par les logiciels (open source ou non) qui les utilisent. Si les gouvernements veulent les utiliser efficacement, je pense qu'il leur faudra imposer des procédure de validation pour les logiciels concernés, afin qu'ils ne se contentent pas d'adopter les mêmes formats mais aussi de les utiliser correctement et de façon homogène quand il y a des flous.

Par exemple le format ODF a beau être ouvert, quand on passe d'un logiciel à un autre on a des surprises (idem pour d'autres formats ouverts comme SVG). Un autre exemple qui concerne plus les développeurs est le format XML, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est rarement respecté à la lettre, heureusement que les bibliothèques de parsing sont souples. Et le HTML... il est bien souvent impossible de parser une page web sans la faire passer d'abord par une bibliothèque capable de lire de la soupe HTML pour produire un document correct.

Bref, je pense que les vrais enjeux pour l'adoption des formats ouverts sont là, sinon les utilisateurs dans les administrations vont juste dire "ça ne marche pas" et la question sera réglée.

Vous me direz que c'est la même chose pour les formats doc et docx, on a bien des surprises quand on passe d'une version à une autre de MS Office, mais là on peut pas y faire grand chose, et MS est en position dominante.
Avatar de tiresias54 tiresias54 - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 10:41
Etes-vous favorable à l'adoption des formats open source comme standards ?

Absolument: comment des administrations ou même l'armée peuvent-elles être tributaires de formats propriétaires?

Que pensez-vous des arguments de Microsoft ? Est-il juste d'imposer le format ODF dans les services publics ?

Microsoft qui a toujours cherché à imposer ses propres standards sent que le vent tourne, et vient avec une extraordinaire mauvaise foi se poser en victime et en apôtre de la liberté de choix.
Avatar de rupteur rupteur - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 11:06
Ah, l'adoption d'odf comme standard , un "vieux" rêve mais l'espoir fait vivre.

Ce serait le seul moyen de contourner le lobbying de microsoft chez les étudiants et la main mise dans les entreprise.

Au moins seul compterait la qualité du logiciel, et non pas un choix dicté par le format de fichier.

il ne manquerait plus qu'une compatibilité macro au niveau de scal et alléluia.
Avatar de valkirys valkirys - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 11:15
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Microsoft exhorte le gouvernement britannique à ne pas imposer ODF comme standard
les citoyens favorables à l’adoption du format open source

En janvier dernier, le gouvernement britannique avait dévoilé son intention d’abandonner les solutions propriétaires pour leurs équivalents open source.
...
Les ministères français hésitent encore entre LibreOffice et Microsoft Office. Et si la France faisait finalement le pas en faveur des suites bureautiques libres

C'est cohérent... D'ailleurs je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas au parlement européen de mettre tout le monde d'accord ( il serait utile pour une fois ).

Citation Envoyé par rupteur  Voir le message
Ce serait le seul moyen de contourner le lobbying de microsoft chez les étudiants et la main mise dans les entreprise.

Avatar de martopioche martopioche - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 11:15
Citation Envoyé par olreak  Voir le message
J'y serais d'autant plus favorable si ça pouvait pousser à un véritable respect des formats ouverts. J'ai l'impression que les formats ouverts bien souvent maltraités par les logiciels (open source ou non) qui les utilisent. Si les gouvernements veulent les utiliser efficacement, je pense qu'il leur faudra imposer des procédure de validation pour les logiciels concernés, afin qu'ils ne se contentent pas d'adopter les mêmes formats mais aussi de les utiliser correctement et de façon homogène quand il y a des flous.

Par exemple le format ODF a beau être ouvert, quand on passe d'un logiciel à un autre on a des surprises (idem pour d'autres formats ouverts comme SVG). Un autre exemple qui concerne plus les développeurs est le format XML, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est rarement respecté à la lettre, heureusement que les bibliothèques de parsing sont souples. Et le HTML... il est bien souvent impossible de parser une page web sans la faire passer d'abord par une bibliothèque capable de lire de la soupe HTML pour produire un document correct.

Bref, je pense que les vrais enjeux pour l'adoption des formats ouverts sont là, sinon les utilisateurs dans les administrations vont juste dire "ça ne marche pas" et la question sera réglée.

Vous me direz que c'est la même chose pour les formats doc et docx, on a bien des surprises quand on passe d'une version à une autre de MS Office, mais là on peut pas y faire grand chose, et MS est en position dominante.

Personnellement, étant dans l'informatique depuis un moment, je n'ai jamais compris pourquoi ce domaine est aussi laxiste vis à vis des "standards". Dans n'importe quel autre domaine industriel, on exigerait qu'un outil prenne en charge disons ODF 2.3, OpenXML 4.6 ou HTML 5.2 (les valeurs sont pifométriques). Pour ma part, on a toujours exigé des "documents Office", une compatibilité "MSIE 6 ou 8 ou Firefox"... Nous partons toujours de l'outil sans trop se soucier de savoir ce que l'outil fait de ces "standards". Je sais qu'il y a la difficulté de qualification mais les autres industries y arrivent très bien.
Avatar de alassanediakite alassanediakite - Membre émérite https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 11:16
Salut
A mon avis l'open source doit rester du coté des particuliers particulièrement des informaticiens (indépendants) .
Pour les militaires, les centres de recherches nationaux (bref les données sensible du pays) je trouve que cela est évident: ils doivent être dans l'open source.
Si tout le monde passe à l'open source sous prétexte du coût...
  • qui financera le travail des développeur des produits open source?
  • la qualité et la pérennité seront-elles assurées?
  • quelle sera le sort des grandes entreprises de l'informatique (qui d'ailleurs financent l'open source!!!) partant du monde (crise!)?
  • quel sera le sort du métier de développeur?

Pour les informaticiens indépendant cela permet de vivre de petits projet et participer à l’essor de l'informatique
@+
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 11:51
Etes-vous favorable à l'adoption des formats open source comme standards ?
Je suis des plus favorable et regrette qu'à l'époque du choix, le resultat ait été "bizarrement" conclut en faveur du format "ouvert" de Microsoft...
Cette décision a entrainé le fait historique d'une remise en cause affichée de la confiance portée à l'organisme de normalisation ISO de la part de six pays (Brésil, Afrique du Sud, Venezuela, Équateur, Cuba et Paraguay) dans un communiqué conjoint où l'on peut lire notamment :
« Il nous apparaît clairement maintenant que nous allons devoir, quoiqu'à contre-cœur, ré-évaluer notre appréciation de l'ISO/IEC, en particulier en ce qui concerne sa pertinence vis-à-vis des différentes structures d'interopérabilité de nos gouvernements nationaux. »

source: http://www.framablog.org/public/decl..._ooxml_iso.odt

Il faut clairement aujourd'hui utiliser des formats bureautique interopérable, comme internet, l'accès/modification d'un document ne doit pas nécessiter le paiement d'une licence à une entreprise.

Le choix d'un logiciel de bureautique doit être fait en fonction de son ergonomie et non de sa compatibilité
Avatar de benjani13 benjani13 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 12:29
Je suis pour le passage au logiciels libre dans les administration, sa me semble assez logique.

Je pensais à autre chose aussi. Quid de la pérennité des données de l'état? Je pense que les formats ouverts ne peuvent qu'être un plus dans ce domaine là.
Avatar de Xanadu Xanadu - Membre du Club https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 13:35
Sur plus de 200 avis qui ont été enregistrés, beaucoup souhaitent voir la fin des formats de fichiers propriétaires.

200 avis ?
c'est sensé être représentatif de la population 200 avis ?
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil