Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les machines seront-elles un jour plus intelligentes que les hommes ?
Un expert de Google donne son opinion sur la question

Le , par Cedric Chevalier

73PARTAGES

3  1 
Un jour les machines seront supérieures aux humains. Non, il ne s’agit pas là du remake du film « Terminator le soulèvement des machines », mais bien des convictions du fervent défenseur de l’IA (intelligence artificielle) Ray Kurzweil.

L’homme est absolument convaincu que c’est pour bientôt (2029) le jour où les robots seront plus intelligents que les hommes. Pour lui, les machines seront tellement évoluées au point ou elles seront en mesure de nous comprendre mieux que nous même ou encore nos proches. Il va même jusqu’à dire qu’elles seront aussi dotées de conscience comme les humains.

Qui est cet homme ? C’est un informaticien américain de génie né le 12 février 1948. Il fut le développeur principal du premier OCR (programme de reconnaissance de caractères), il a créé le premier instrument électronique capable de restituer le son d’un piano à queue et d’autres instruments d’orchestre, ainsi que la création d’un système de reconnaissance vocale et bien d’autres. Il a rejoint Google en décembre 2012, ou il occupe le poste de directeur du secteur des technologies.

Kurzweil est aussi connu pour ses prévisions qui se sont vérifiées dans le temps. C’est ainsi qu’il a prédit en 1990 qu’un ordinateur en 1998 sera capable de battre le plus grand champion du jeu d’échec au monde. En 1997, Garry Kasparov perdait une partie d’échec face à l’ordinateur Blue Deep d’IBM. Il a aussi prédit l’avènement d’une voiture capable de se conduire seule. Google a déjà en partie réalisé cette prédiction.

Il est bien vrai que les progrès en informatique (machine learning) ont permis de donner naissance à des ordinateurs capables de battre des champions de jeopardy, il reste néanmoins beaucoup d’étapes à franchir pour une IA comparable à l’intelligence humaine et Kurzweil en est conscient. Selon lui, l’un des éléments qui doivent être approfondis c’est l’acquisition par les machines de l’aptitude de la compréhension du langage, ce sur quoi il travaille actuellement à Google.

Quelles sont les chances pour que se réalise la prédiction de Kurzweil ? Difficile de se prononcer. Cependant, s’il est possible de créer des superordinateurs plus intelligents que les hommes, c’est à Google qu’il va falloir chercher. Le géant de Mountain view s’est spécialisé dans le rachat des firmes du domaine de l’IA et de l’apprentissage automatique. Les meilleurs experts en la matière comme Peter Norvig ou encore Geoffrey Hinton travaillent pour le géant de la recherche en ligne.

Source: The Guardian

Et vous ?

Le temps pourra-t-il donner raison à Kurzweil ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/02/2014 à 14:47
C'est quoi une machine plus intelligente que l'homme ?
7  0 
Avatar de Delbor
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/02/2014 à 15:01
Définissez "intelligence".
6  0 
Avatar de azias
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/02/2014 à 13:18
Il suffit que le besoin existe ou soit créé de toute pièce pour ça existe un jour. S'il ne s'agissait que de faire une partie d'échec je ne pense pas que IBM aurait investi autant d'argent. Ce serait intéressant de savoir quelles sont les applications qu'il prévoit et qui vont accélérer les recherches dans ce domaine.

Je me demande si l'intérêt de l'IA est véritablement d'obtenir une intelligence "humaine", on aurait plutôt intérêt à développer des sortes d'intelligence que nous n’avons pas, par exemple être capable de coopération.

Sinon quand je vois certains émissions de télé: je pense que c'est déjà le cas! Certaines personnes sont devenues bien moins intelligentes que certaines machines!
8  3 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/02/2014 à 15:23
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Avoir une intelligence "humaine" n'a pas grand intérêt pour une machine.
L'homme aime créer à son image.
Et puis songe donc aux bots dans les jeux, cherchant par principe à imiter l'être humain, aux robots destinés à interagir avec les humains (jusqu'aux robots de compagnie), etc. Il y aura un marché.

Citation Envoyé par azmar Voir le message
J'ai l'impression que la question serai plutôt: "l'homme réussira-il un jour à synthétiser l'émotion ?"
Synthétiser sous-entend que cette émotion ne serait pas authentique, qu'elle serait répliquée. Or si des machines organiques sont capables d'émotion, je ne vois pas pourquoi des machines de silicium en seraient incapables.
Le terme serait correct si on parlait d'émotions humaines, forcément en partie imitées puisque la machine n'est pas un être humain. Mais des émotions spécifiques à leurs espèces, pourquoi pas ?
4  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/02/2014 à 9:08
Citation Envoyé par tbarry Voir le message
Pour moi la comparaison Homme-Machine n'aura de sens que lors que les machines seront en mesure d'exécuter des tâches sans avoir un algorithme qui tourne derrière.
C'est deja le cas. Il y a deux grands types de robots actuellement : les modeles "japonais", comme le robot qui joue du violon, celui qui monte les escaliers, ... Ce sont des robots specialises, qui font effecivement tourner des algorithems concus par des humains.
D'un autre cote, il y a des robots basés sur l'Intelligence Artificielle, et qui ne "savent rien faire". C'est a dire que le code qu'ils executent "apprend" tout seul, et essaye des solutions. Prenons l'exemple d'un robot "comme ceux qui vont sur mars" : il arrive devant une grosse pierre : il n'y a pas d'algorithme qui lui dit "si tu ne peux pas passer, fais le tour par la gauche", ni d'algo qui dit "leve les pattes, peut-etre que tu passes" --> le robot va essayer de lever une patte, d'allumer un phare (ou deux), ... puis va essayer de passer a cote du cailloux, et tout seul il va se rendre compte que c'est cette derniere chose qui permet de franchir l'obstacle --> il va enregistrer que face a un caillou, il peut passer sur le cote ; et lors du prochain face a face avec un caillou, il va tout de suite passer sur le cote, sans essayer d'allumer les phares

Une BD qui explique la chose : http://tumourrasmoinsbete.blogspot.c...ch/label/robot
4  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/02/2014 à 14:36
Il suffit que le besoin existe ou soit créé de toute pièce pour ça existe un jour. S'il ne s'agissait que de faire une partie d'échec je ne pense pas que IBM aurait investi autant d'argent. Ce serait intéressant de savoir quelles sont les applications qu'il prévoit et qui vont accélérer les recherches dans ce domaine.
Au contraire, enfin je pense. Beaucoup de technologies découles d'expérimentations. Ils savent très bien que ces technologies pourraient être utilise, peu importe comment.
Par exemple, le micro-onde:
  • En 1884, l'existence des ondes électromagnétiques telles que les micro-ondes a été prédite par James Clerk Maxwell à partir de ses fameuses équations.
  • En 1888, Heinrich Rudolf Hertz fut le premier à démontrer l'existence des ondes électromagnétiques en construisant un appareil produisant des ondes radio.

Sur ces même expérimentations :
C'est Percy Spencer qui eut l'idée d'utiliser les micro-ondes pour cuire les aliments, alors qu'il dirigeait chez Raytheon l'usine de magnétrons pour radars. Alors qu'il passait à proximité d'un magnétron en activité, il ressenti de la chaleur dans la poche de sa blouse. En plongeant la main dans la poche, il constata qu'une barre de chocolat y avait fondu.
Source : Wikipédia.

Ceci n'est qu'un exemple, mais il montre bien qu'un besoin n'est pas toujours à l'origine d'un produit. Et je pense que cela est d'autant plus vrais en informatique.
3  0 
Avatar de vampirella
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/02/2014 à 15:32
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
C'est quoi une machine plus intelligente que l'homme ?
Je pense que c'est cette question qui importe. On considère trop le QI comme l'intelligence, alors que ce n'est qu'une mesure de la logique mathématique. L'intelligence se définit dans bien d'autres domaines pour l'humain : artistiques et créatives, sociales, littéraires, ...

Pour le moment, les robots ne sont "intelligents" que dans la mesure où ils traitent extrêmement bien les tâches qu'on leur définit. C'est vrai que, comme le dit ce monsieur, nous arrivons à créer des IA traitant de plus en plus d'informations et ce plus vite et mieux. Est-ce pour autant que cela amènera une conscience ? Si on réfléchit à ce dont est capable un cerveau aussi simple et petit que celui, par exemple, d'un serpent, à la fois au niveau "conscient" (détecter sa proie, se cacher, se mettre au soleil, ...) qu'au niveau "inconscient" (gérer tous les organes internes est loin d'être une mince affaire), je me dis qu'on a encore énormément d'étapes à franchir.

Citation Envoyé par olreak
on aurait plutôt intérêt à développer des sortes d'intelligence que nous n’avons pas, par exemple être capable de coopération
C'est totalement faux. L'humain coopère tous les jours, depuis la nuit des temps. Preuve en est de notre spécialisation grandissante : le cordonnier ne pourrait vivre sans tout une pléthore d'autres métiers, tout comme ces autres métiers ne pourrait vivre sans le cordonnier.
Le grand défaut de l'humain est d'être opportuniste, quitte à imposer des échanges défavorables à autrui.
3  0 
Avatar de tbarry
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/02/2014 à 21:22
Pour moi la comparaison Homme-Machine n'aura de sens que lors que les machines seront en mesure d'exécuter des tâches sans avoir un algorithme qui tourne derrière.
Etant Homme on a tendance à oublie la spontanéité et la liberté de décision que l'on a sur ce qu'on fait.
Les machines Calculent et les Hommes réfléchissent.
Elle peuvent se révéler beaucoup plus performant que nous si on arrive à leur expliquer ce qu'il faut faire.
Les Hommes ne savent même pas pourquoi il sont intelligents (par méconnaissance de leur propre fonctionnement), alors comment peut ils espérer de fabriquer quelque chose de plus intelligent qu'eux.
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/02/2014 à 8:59
Quand j'entends certaines personnes, ou regardent certaines émissions de télé, je me dis que mon aspirateur est déjà beaucoup plus intelligent qu'une bonne partie de l'humanité...
3  1 
Avatar de Sunchaser
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/02/2014 à 14:58
Bonjour,
Vous ne seriez pas tous gentillement en train de confondre capacité de calcul et "intelligence" ?
Je comprends que cela excite tout le monde, néanmoins, il serait bon de boire un peu d'eau fraiche et de faire redescendre la pression la ... (désolé d'être grincant - je sais, il manque la cédille, mais mon créateur ma donné un clavier sans cédille et ne m'a pas programmé pour solutionner cela)
D'ailleurs, comme le disait un des premiers intervenant auquel - je crois - personne n'a répondu, j'ai envie de relancer "définissez 'intelligence'".
Pire encore, selon moi, pour que l'un - le truc naturel, donc "nous" - puisse être comparé dans cet excercice a l'autre - le truc artificiel, la "machine" - il me semble indispensable d'intégrer la notion de conscience, "notion" qui me semble indispensable de greffer sur la "machine" si on veut pouvoir comparer correctement; et la, c'est pas gagné ...
Ca restera sinon juste une comparaison de capacité calcul.
A moins que vous n'imaginiez une machine capable de se réécrire, de faire évoluer ses composants (physiques et "logiques" au fur et a mesure des ses besoins, etc ... etc ...
2  0