Jeux en ligne : Wurm online a été victime d'une attaque DDOS
Ses développeurs lancent la chasse aux pirates avec une prime de 10 000 euros

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Les fans du jeu en ligne « Wurm online » ont dû remarquer que depuis le 18 février, les serveurs de leur jeu favori n’étaient pas accessibles. Si certains ont pensé à de quelconques pannes mineures des serveurs, la réalité est tout autre.

L’hébergeur de « Wurm online » a été victime d’une attaque de type DDOS (Déni de service distribué) de grande envergure, dont les conséquences se sont répercutées sur la grande communauté des joueurs de Wurm online.

Plus de trois jours se sont écoulés, et jusque-là les serveurs sont toujours inaccessibles. Les ingénieurs du côté de l’hébergeur travaillent d’arrache-pied pour que la situation revienne à la normale le plus rapidement possible.

Pendant ce temps, à combien peuvent se chiffrer les pertes si on s’intéresse à la situation des développeurs du jeu en ligne ? Rien d’officiel n’a été communiqué. Cependant, le sentiment de colère est bien réel.

Les développeurs du jeu sont plus que jamais décidés à retrouver les auteurs de cet acte ignoble, et à les châtier comme il se doit. Mais seulement, qui sont ces méchants ? Où se trouvent-ils ? Apparemment, les développeurs ne disposent pas des compétences nécessaires pour remonter jusqu’aux fauteurs de trouble.

C’est pourquoi une offre alléchante de 10 000 euros est promise à toute personne capable de fournir des informations qui permettraient de remonter la piste jusqu’aux lanceurs de l’attaque DDOS.

Source : Wurm Online

Et vous ?

Que pensez-vous de la riposte des développeurs de Wurm online ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MarieKisSlaJoue MarieKisSlaJoue - Membre émérite https://www.developpez.com
le 21/02/2014 à 10:10
Je suis partagé, car si je comprend la colère des développeurs, je trouve ça assez malsain qu'un particulier mette une prime sur des gens comme ça. C'est fini le temps des cowboy pourtant.
Je trouve aussi bizarre que des gens fasse un attaque DDOS aussi longue et violente sur un jeu en ligne. D'ailleurs c'est quel type de jeu en ligne ? Parce que personnellement j'en ai jamais entendu parler.
Avatar de Delbor Delbor - Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/02/2014 à 0:06
"acte ignoble"... Comme vous y a allez! Mais peut-être êtes-vous joueur?
Avatar de Muspellheim Muspellheim - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 22/02/2014 à 7:45
Bonjour à toutes et tous,

Allez, perdons-nous en conjectures... Je ne suis pas joueur (de ce jeu en tout cas) mais on constate de plus en plus d'arnaques, voir d’escroqueries consistant en attaques DDOS ou de vols de données, attaques cessant contre versement de sommes d'argent. En règle générale, les attaques DDOS reprimant telle ou telle conduite (je pense par exemple aux attaques Anonymous contre la Scientologie) sont annoncées, elles sonnent comme un avertissement. Le genre d'attaque dont cette société de jeu en ligne a fait l'objet me fait penser à une tentative d'extorsion, tentative car si la société paie, cela s'arrête rapidement... Alors, dans quel cas se situe cette société, a-t-elle refusé de payer, retrouvera ou retrouvera t on pas le ou les méchants pirates ?? La suite au prochain épisode...
Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 22/02/2014 à 17:06
Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue  Voir le message
Je suis partagé, car si je comprend la colère des développeurs, je trouve ça assez malsain qu'un particulier mette une prime sur des gens comme ça. C'est fini le temps des cowboy pourtant.

Bah oui, mais quel autre alternative ont ils ? La loi ? Même avec tous l'argent des major de sont cote elle est pas capable d’attraper des pirates avec des connaissance technique limite, c'est pas des hackers un minimum compétent qu'ils vont réussir a attraper. Tous le monde sait que les autorités n'ont ni le cadre légale nécessaire, ni les moyen technique nécessaire pour réagir de façon efficace contre ce genre d'attaque. Le pire, c'est qu'il n'y a aucune volonté politique pour changer cet état des fait, ils préfèrent chasser les pirate en obéissant au ordre des major comme de bon toutou ou encore poursuivre des blogueur sur du vent. Par contre les vrai crime informatique sont laisser impunie.

Moi a leur place je ferait la même chose, malgré que finalement ce genre d'initiative est vain: les personnes qui savent qui a fat ça gagnent probablement bien plus a garder le silence.
Avatar de Dasoft Dasoft - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/02/2014 à 11:15
Toute demande dans leur infrastructure doit passer par un système de pare-feu et l'on peut donc analyser les demandes...
Bloquer les ip incriminées peut être une solution initiale avant de réfléchir à une meilleure sécurisation
Avatar de Inujel Inujel - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 27/02/2014 à 11:42
Bloquer les ip incriminées peut être une solution initiale avant de réfléchir à une meilleure sécurisation

On parle de DDos => Impossible de filtrer en se basant sur l'IP sans risquer de filtrer aussi les utilisateurs légitimes du service...
Avatar de bathrax bathrax - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/02/2014 à 14:30
Pour ma part, je trouve la réaction des développeurs parfaitement justifiée. Exploiter une plate-forme de jeux en ligne coûte cher. Cher en matériel, cher en développement, cher en personnel. Et il est normal que tous ces investissements produisent en retour des bénéfices à ceux qui ont investi dedans, et aussi aux joueurs qui paient pour pouvoir jouer - ou qui jouent gratuitement grâce à la publicité que les annonceurs ont payée. Autant je soutiens les actions des pirates Anonymous et autres Robin-des-Bois modernes, autant j'exècre ces petits m...d...x qui ne savent que saboter le plaisir et le travail des autres. La malveillance gratuite, non merci, et un tel acte se doit d'être puni. J'ai dit.
Offres d'emploi IT
Développeur perl h/f
Kobaltt - Aquitaine - Pau (64000)
Développeur Talend
GFP - Centre - Chartres (28000)
Lead developer PHP (H/F)
QOBUZ - Ile de France - PARIS

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil