Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google annonce la disponibilité générale de son service Cloud SQL
Avec SLA, support de bases de données de 500 Go, et chiffrement

Le , par Stéphane le calme

141PARTAGES

0  0 
Google a annoncé la disponibilité générale de son service Cloud SQL lancé en preview depuis octobre 2011. Pendant plus de deux ans, Google a travaillé sa solution SaaS en y ajoutant notamment le support des bases de données jusqu’à 500 Go (contre 250 Go auparavant) ou un SLA (Service Level Agreement) de 99,95% de disponibilité.

Google précise encore que «les données sont désormais chiffrées automatiquement » et le chiffrement couvre à la fois les bases de données, les fichiers temporaires ainsi que le trafic de données sur le réseau et les connexions externes via SSL. Parmi les autres caractéristiques de sécurité nous pouvons citer :

  • toutes les applications hôtes ou Google App Engine qui se connectent à vos instances doivent explicitement être autorisées;
  • les utilisateurs autorisés MySQL peuvent être utilisées pour contrôler l'accès à la base de données, table, ou même au niveau colonne;
  • les sauvegardes planifiées sont automatiquement activées par défaut.


Google essaye de séduire également les consommateurs au niveau de ses tarifs qui débutent à 0,025 dollars de l'heure. A ce prix, vos données sont répliquées plusieurs fois dans plusieurs localisations et sont automatiquement sauvegardées. De plus, avec le système de paiement flexible, vous n'êtes facturé que pour l'espace de stockage que vous utilisez réellement. En guise de comparaison, Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) for SQL Server débute à 0,024 dollars de l'heure.

Source : Cloud SQL

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !