Google Glass : Google publie ses premières recommandations officielles
Accompagnant le port de ses lunettes

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

0  2 
Depuis l'annonce des Google Glass, le dispositif est attendu religieusement par certains. D'autres estiment que ce n'est qu'un gadget de plus. Avec l'imminence de la vente de son dispositif sur le marché, Google a décidé de proposer une conduite à tenir en publiant officiellement une liste de chose à faire et ne pas faire avec les Google Glass. L'entreprise s'est basé sur le retour fait par la communauté de son programme Explorer, les pionniers dans l'utilisation quotidienne de la technologie futuriste de Google, pour établir ces principes de bases. Ainsi, la firme estime qu'avec les Google Glass vous devriez :

  • explorer le monde autour de vous : les Glass vous permettent d'avoir plus de contrôle sur la technologie et vous laisse libre d'observer le monde autour de vous au lieu de regarder vers le bas et être déconnecté de lui;
  • profiter des commandes vocales des Glass : vous pouvez avoir les mains libres pour faire autre chose comme jouer au golf ou faire votre cuisine;
  • demander la permission : la fonction caméra des Google Glass n'est pas différente de celle d'un téléphone cellulaire. Comportez vous donc comme vous le feriez avec votre téléphone et demandez la permission avant de prendre des photos ou des vidéos des autres;
  • utiliser le verrouillage de l'écran : le verrouillage de l'écran des Glass fonctionne comme celui d'un smartphone. A l'aide d'un mot de passe, votre dispositif est protégé d'une potentielle utilisation par un tiers. Ainsi, si vous perdez votre appareil ou vous le faites subtiliser, vous pouvez désactiver Glassware et effacer toutes les informations contenues dans vos Google Glass à distance. Tout ce que vous devez faire est d'aller à votre page MyGlass sur votre navigateur , ou accéder à l'application MyGlass depuis votre téléphone;
  • être un membre actif et vocal de la Glass Explorer Community : le programme Explorer a été créé dans le but d'offrir aux Explorers un endroit où ils pourraient partager leurs expériences, leurs contenus ainsi que communiquer avec l'équipe derrière les Glass. Le programme a connu un énorme succès l'année dernière.


A contrario, vous ne devrez pas :

  • les utiliser sur une longue période : les Google Glass ont été conçus pour de courtes rafales d'informations et d'interactions qui vous permettent de rapidement retourner aux occupations que vous aimez. Si vous souhaitez consultez des informations sur une longue période, ne le faites pas dessus sinon vous allez probablement paraître bizarre aux yeux de votre entourage. Alors si vous voulez par exemple lire, ne le faites pas sur les Google Glass mais sur des écrans plus grands;
  • porter les Google Glass lorsque vous faites un sport à fort impact : les Google Glass sont une technologie avec laquelle vous devriez utiliser votre bon sens. Le ski nautique, l'équitation de taureau ou de la lutte en cage ne sont évidemment pas des activités compatibles avec le port des lunettes;
  • les porter et vous attendre à être ignorés : Avouons-le , vous allez certainement devoir faire face à quelques questions . Soyez patient et expliquez que les Glass ont beaucoup de caractéristiques communes avec les téléphones mobiles ( appareil photo , plans , courriels , etc.). Si vous vous doutez que quelqu'un puisse vous interrompre pendant ce dîner romantique dans un restaurant agréable avec une question sur les Glass , enlevez les et garder les;
  • être grossiers : respectez les autres et s'ils ont des questions à propos des Google Glass, ne soyez pas .Dans les endroits où les caméras de téléphone cellulaire ne sont pas autorisés , les mêmes règles s'appliquent aux Glass . Si vous êtes invité à éteindre votre téléphone , faites de même avec vos Glass. Briser les règles ou être grossier ne jouera pas en la faveur de la réputation du dispositif au sein de l'entreprise.


Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous de ces suggestions ?

Qu'est-ce qui, selon vous, pourrait expliquer cette action de Google ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jarodd
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 16:27
On utilise les smartphones même quand c'est interdit ou mal vu, alors pourquoi respecterait-on plus les règles avec des lunettes ?

Il y a aussi une différence d'utilisation : avec les Glass je peux prendre une personne discrêtement en photo, sans qu'elle s'en paerçoive. Avec un APN ou un smartphone c'est plus compliqué, ne serait-ce par le geste (ou le temps de prise de vue, quand les trois premières sont ratées ). Le droit à l'image n'est déjà pas souvent respecté, et ça ne va pas aller en s'améliorant !
Avatar de Uranne-jimmy
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 16:34
Ce sera peut être plus discret de prendre des photos, mais moins discret si tu veux l'utiliser en douce !
Là ou les smartphones sont interdit, les lunettes ne pourront pas être mise sur les yeux j'imagine.

Et comme tu le soulignes, ba le droit à l'image a toujours été assez peu respecter, ce n'est qu'un outil de plus, qui ne détrône pas les micro cam USB, et ce genre de gadget James Bondesque.

Au final ses recommandations sont assez ... logique, c'est du bon sens, de l'honnêteté, sauf que google est obligé de le définir, comme tout en Amérique ~~~
Avatar de Aniki
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 16:50
On a l'impression que Google attache beaucoup d'importance à "l'éducation" de ses béta-testeurs.
En effet, ce produit n'est pas comme les autres. Et Google doit sûrement être très attentif aux réactions de la majorité pour essayer d'éviter les réactions allergiques aux Google Glass...
Et ça me fait peur, parce qu'ils seraient bien foutu de faire passer cette pilule de 3m de diamètre comme si de rien était.
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2014 à 8:41
Depuis l'avènement des Smartphones, l'incivilité est de règle, alors je ne vois les GoogleGlass que comme un outils de plus pour :
  • isoler les gens dans une bulle technologique et virtuelle
  • provoquer des accidents
  • engrenger encore plus d'informations à l'insu des personnes
  • générer encore plus d'incivilités, de mauvaises conduites et pratiques

Bref, tout est bien dans le meilleur des mondes...
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 01/03/2014 à 14:42
Google Glass : une femme du programme Explorer se fait agresser,
ses assaillants n'ont pas supporté d'être filmés

Sarah Slocum fait partie du programme Explorer de Google, qui met à disposition d’un certain nombre de testeurs les Google Glass pour la somme de 1 500 dollars. L’américaine, chroniqueuse high tech, s’est rendu au Molotov's , un bar de San Francisco dans le quartier de Haight-Ashbury.

La jeune femme aurait été en train d’expliquer à quelques personnes présentes dans le bar comment fonctionnent les lunettes connectées lorsque deux clientes du bar l’auraient agressé verbalement puis physiquement, prétextant qu’elles étaient filmées par la victime. Sarah Slocum indique que d’autres personnes lui auraient lancé des déchets et qu’un homme lui aurait arraché les lunettes avant de partir avec. Bien décidée à récupérer son gadget, la technophile n’hésite pas et court après le voleur. Un ami à elle aura tôt fait de la rejoindre et de se battre avec l’agresseur pour la défendre. Sarah Slocum réussi à récupérer les Google Glass. Malheureusement, dans la panique et la confusion, elle se fait dérober son sac à main et son smartphone par un autre voleur.


Sa réaction sur sa page Facebook : « Oh Mon Dieu, vous n'allez jamais me croire mais... Je me suis fait agresser verbalement et physiquement et voler hier soir en ville, on m'a jeté des choses dessus à cause de c*** qui détestent les Google Glass. »

L’origine de l’incident reste indéterminée. Néanmoins, certains témoins estiment qu’elle aurait pu s’y attendre : « Le Molotov's n'est pas un bar très 'tech'. C'est le bar le plus punk-rock de la ville. Donc vous voyez, ce n'est pas vraiment le pays de la Google Glass. Je ne dis pas que l'agression est justifiée mais elle aurait pu faire preuve d'un peu plus de tact. »

Dans une interview accordée au L.A Times, la jeune femme dit que «dorénavant, je ne veux plus que les gens me voient sans Google Glass» parce que «maintenant que les gens savent ce qui m'est arrivé, je ne veux pas qu'ils croient que j'ai peur de les porter».

Sur Facebook, le sujet fait débat. Des internautes compatissent tandis que d’autres pensent que filmer avec les Google Glass a été vécu par les agresseurs comme une atteinte à la vie privée. Cet incident intervient quelques jours après que Google ait publié sa charte de bonne conduite à l’intention de ses Explorer. D’ailleurs Google explique qu’il faut demander la permission aux personnes qui vous entourent de pouvoir les filmer. La police a en main les images captées par les Google Glass, et pourrait être en mesure d'identifier les agresseurs.

Aux États-Unis, deux bars de Seattle interdisent à leurs clients de porter des Google Glass en raison des risques d'atteinte à la vie privée.

Source : L.A Times

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de Grom61736
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/03/2014 à 14:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
La police a en main les images captées par les Google Glass, et pourrait être en mesure d'identifier les agresseurs.
Donc, ils avaient bien raison de penser qu'on les filmait (indépendamment de la réaction trop violente) ?

Autant l'agression est condamnable autant il est stupide de venir dire "je les filmais pas, je le jure mais avec les images que je n'ai pas filmé, on va les identifier"
Avatar de Jarodd
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/03/2014 à 15:42
Dans quelques temps, on regrettera l'époque bénie où il n'y avait que les caméras municipales qui pouvaient nous filmer...
Avatar de buzzkaido
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 01/03/2014 à 18:23
Jarodd, je n'aurais pas mieux dit !

Autant agresser verbalement ou physiquement quelqu'un est rarement une bonne idée, autant je comprend tout à fait la réaction, face à quelqu'un qui vous filme sans vous avoir demandé la permission.

Ce n'est quand même pas comme de se retrouver en arrière plan d'une photo prise par un touriste : ici on a la vidéo, le son, la date, l'heure, la géolocalisation... bref pleins de trucs que je partage si j'en ai envie. Pas parce qu'un technophile à la mode a décidé de se balader avec une caméra branchée 24/24 !
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 01/03/2014 à 18:52
D’ailleurs Google explique qu’il faut demander la permission aux personnes qui vous entourent de pouvoir les filmer.
Hypocrite et ridicule.

[…] un homme lui aurait arraché les lunettes avant de partir avec
C’est précisément ce qu’il faut faire. Ce n’est pas un crime de désarmer quelqu'un qui vous menace avec une arme, ce n'est pas non plus un crime d’empêcher quelqu’un de filmer alors qu’il n’en a pas le droit. D’autant qu’au moment où l’on réagit, le mal est déjà fait.

Dans une interview accordée au L.A Times, la jeune femme dit que «dorénavant, je ne veux plus que les gens me voient sans Google Glass» parce que «maintenant que les gens savent ce qui m'est arrivé, je ne veux pas qu'ils croient que j'ai peur de les porter».
Quand une morveuse seule dit ça, c’est du revanchisme de petite fille. Quand une morveuse appuyée par une multinationale dit ça, il y a une volonté de mettre devant le fait accompli.
C’est très grave.
Avatar de SirDarius
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/03/2014 à 2:19
Citation Envoyé par Voïvode Voir le message
C’est précisément ce qu’il faut faire. Ce n’est pas un crime de désarmer quelqu'un qui vous menace avec une arme, ce n'est pas non plus un crime d’empêcher quelqu’un de filmer alors qu’il n’en a pas le droit. D’autant qu’au moment où l’on réagit, le mal est déjà fait.
Non, ce n'est pas ce qu'il faut faire. S'emparer de la possession d'autrui est du vol, et cela ne peut être cautionné en aucun cas.

D'autant plus que la législation en vigueur aux Etats-Unis (oui, ce n'est pas la France dont on parle ici) est plutôt claire à ce sujet, je cite (http://schoolvideonews.com/Legal/Whe...r-Permission):

most states' laws say that people have very few privacy rights over those things that they do in public. Furthermore, the First Amendment is very protective of the rights of filmmakers, documentarians, and news crews.
Je traduis:

Les lois de la plupart des états disent que les gens ont très peu de droits à la vie privée concernant les choses qu'ils font en public. En outre, le Premier Amendement est très protecteur des droits des cinéastes, documentaristes, et de équipes de journalistes.

Il y a évidemment des limites, l'article que je cite est très intéressant, mais il s'agit principalement de problèmes d'ordre d'image, de droits commerciaux liés à l'exploitation des images filmées.
Dans tous les cas, la courtoisie et le bon sens imposent aux personnes équipées d'appareils permettant de filmer, au minimum de prévenir, au mieux de demander clairement l'autorisation.

Mais ça ne justifie pas l'agression, le vol, la violence en général. Dans cette situation précise, une personne aurait dû se lever, aller parler à la jeune femme, et simplement lui dire qu'il n'était pas accepté qu'elle filme avec son dispositif, voire lui demander courtoisement de l'enlever ou de quitter les lieux.
Il est très probable qu'elle ait en vérité le droit de filmer, donc cette affirmation devrait être plus étayée pour être crédible.

Citation Envoyé par Voïvode Voir le message
Quand une morveuse seule dit ça, c’est du revanchisme de petite fille. Quand une morveuse appuyée par une multinationale dit ça, il y a une volonté de mettre devant le fait accompli.
C’est très grave.
Qu'est-ce qu'une morveuse ? Dans ce contexte, on peut comprendre qu'il s'agit de dénigrer la personne visée en se moquant de son âge et de son inexpérience. Revanchisme n'est pas un terme adapté, car il implique un sentiment nationaliste d'un peuple. Mais peu importe, on comprend bien de quoi il s'agit, de dénigrement, d'une attaque personnelle.

Quel est le fait accompli, ici ? De filmer les gens ? Visiblement il y a une confusion. Le post de Voïvode semblait parler jusqu'à ce point exclusivement du problème de filmer et de l'atteinte possible à la vie privée, alors que la jeune femme parle juste de porter les Google Glasses. Cette phrase n'a donc pas vraiment de sens.

Donc qu'est ce qui est grave ? Que la personne ait été intimidée et agressée, et ose ne pas céder à la pression de la violence ? Qu'une "morveuse" continue d'utiliser un accessoire technologique qui est avant tout une expérience sociale et technique malgré le désaccord d'une minorité de personnes adeptes de violence ?

Ceci est tout simplement absurde. Même si la nouveauté peut choquer et faire peur - et cela a toujours existé, l'histoire le prouve - ce sont les audacieux qui font avancer le monde et l'état de l'art.

Est-ce trop de demander un peu de respect pour cette personne ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web