Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Et si on vous facturait l'accès à votre compte gmail ?
Une menace silencieuse planerait au dessus des utilisateurs d'Internet

Le , par Cedric Chevalier

25PARTAGES

5  0 
Internet est le réseau des réseaux. Il permet aujourd’hui d’interconnecter pratiquement toute la planète. Avec internet, les affaires ont pris une nouvelle dimension. Le réseau des réseaux a permis à certains de s’enrichir. Mark Zuckerberg en est un exemple patent. Barack Obama a lui aussi bénéficié des facilités offertes par internet pour mener à bien sa campagne politique.

Internet est une ressource quasi infinie de connaissance. Beaucoup se sont formés, ou continuent de se former grâce à lui. L’accès à internet pour les utilisateurs courants est indispensable dans beaucoup de cas de figure. Les FAI rivalisent d’adresse pour faire des offres de connexions aux utilisateurs et jusqu’ici chacun trouve son compte.

Supposons maintenant qu’en plus des forfaits qui sont généralement proposés par les FAI, on ajoute une nouvelle forme de facturation qui tiendrait compte du service internet qu’on utilise. Du genre, offre spéciale Facebook, Gmail, et Skype. Accédez à tous vos comptes pour seulement 9,99 euros par mois. Ou encore, profitez des vidéos inédites de YouTube pour seulement 25 euros par mois. Que se passerait-il ? C’est sûr que cela susciterait la colère.

Aux États-Unis, les FAI tels que Verizon ou encore AT&T ont les pleins pouvoirs pour mettre en œuvre ce type de facturation. Pour empêcher que cette situation désastreuse ne se produise, la FCC (Federal Communications Comission) a invité les uns et les autres à signer une pétition adressée à la maison blanche.

Le but de la manœuvre de la FCC est simple : limiter les pouvoirs de ces FAI, afin qu’internet soit toujours cet outil d’innovation et moteur des nouvelles formes d’échange. Le président Obama est favorable aux actions de la FCC. À quand le projet de loi ? Affaire à suivre.

Source : White House

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 12:55
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Si j'ai bien compris, la FCC se plaint du fait que les FAI puissent facturer comme ils veulent ce qu'ils vendent, a savoir un acces internet ?

Donc en gros, ils sont pour le fait que l'acces a l'internet soit un droit, avec pourquoi pas un FAI national ? Ils vont vite se faire traiter de communistes aux Etats-Unis

Sinon, oui, un FAI a le "pouvoir" de vendre l'abonnement qu'il veut le prix qu'il veut.
C'est pour ca que c'est bien de pouvoir monter son FAI associatif, comme c'est possible en France.
Attention au vocabulaire. Un FAI qui vend un accès à internet qui comprend seulement facebook gmail et qqs autres services ne vend pas de l'accès à internet. Il vend un accès à facebook gmail et qqs autres services.

Le problème n'est pas pour que l'accès à internet soit un droit, il est que l'on ne puisse pas te vendre un morceau d'orange pourri en appelant ça une orange.

Si on te vend un accès à internet, on te vend un accès à TOUT internet. Tout le reste n'est pas de l'accès à internet.

Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message

Sinon, oui, un FAI a le "pouvoir" de vendre l'abonnement qu'il veut le prix qu'il veut.
Du moment qu'il vend bien ce qu'il prétend vendre !
11  0 
Avatar de monsieurben
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 21:40
Citation Envoyé par Gastiflex Voir le message
Il ne s'agit pas de bloquer une partie du web, mais d'en favoriser une autre.
Par exemple vous avez un forfait limité en data ou en débit, et via un abonnement, on ouvre les robinets pour certains sites, comme Youtube.

Le titre du thread est donc complètement mensonger et est fait pour attirer l'oeil et générer une polémique, mais on commence à avoir l'habitude. Il ne s'agit pas de payer pour accéder à une partie du web, mais payer pour un meilleur service.

Dans le monde de Oui-Oui, je ne serais pas favorable à ça. Maintenant si on se met du côté du FAI qui est censé offrir un accès égal (et illimité, vu que tous les forfaits hors mobile le sont maintenant) à tout le web. En face il y a des géants du web genre Google ou Netflix qui avec la montée en puissance du streaming consomment de la bande passante comme des malades. Le FAI doit améliorer sans cesse son réseau pour supporter la charge.
Le marché du web domestique est quasiment à maturité, l'abonnement est à 30€/mois depuis 10 ans et il semble inconcevable d'augmenter les prix, comment faire face à ces coûts sachant qu'il faut faire circuler toujours plus de data ?
La faire payer à ceux qui la consomment le plus ne me semble pas complètement absurde.

Avec l'abonnement de base, tu as accès à tout le web, c'est pas ça la question. Par contre si tu veux mater du streaming comme un porc sans que ça rame, je te conseille de prendre l'option Youtube à 9,99€.

Ça donne l'impression de payer pour quelque chose qui était gratuit avant, mais ce n'est pas tout à fait exact. Quand l'ADSL a commencé à se développer, le streaming c'était quelques vidéos courtes qu'on regardait sur deux ou trois sites, en 480 en mode fenêtré parce qu'en plein écran c'était dégueu.
Maintenant on veut de la HD en plein écran, et si possible sur sa TV avec l'émergence de la vidéo à la demande.
Pourtant on paie pas notre internet plus cher qu'avant pour cette augmentation de qualité de service, et même plutôt moins cher qu'avant pour ceux qui ne sont pas chez Free depuis le début.

Les FAI ont pu supporter ces coûts en vendant de nouveaux abonnements, mais maintenant que tout le monde est abonné, soit il va falloir payer, soit il va falloir arrêter la course au giga octets...

Ton discours a une certaine logique, qui pourrait tout à fait s'entendre. Mais il ne prend pas en compte certains paramètres causés justement par la mise en place d'un tel système "non neutre" :

Sur le plan technique tout d'abord : si tu fais payer, tu dois garantir un service. Dans ce cas, on parle de garantir de la bande passante à une partie des utilisateurs. La BP étant limitée, cela engendre mécaniquement une dégradation de la BP disponible pour les utilisateurs ne payant pas l'option. Par exemple, si ton débit descendant depuis Youtube représente 10go/sec, et que tu en réserves 2 à tes clients "premium", les autres n'ont plus que 8go de disponibles et ressentent une baisse de débit à contrat égal.

De plus, pour mettre en place une telle solution, il est nécessaire de reconnaitre les types de flux de données. Le seul moyen fiable de le faire sur le web est de lire le contenu des paquets TCP (c'est une technique existante appelée Deep Packet Inspection). Cette solution est d'une part très couteuse et d'autre part très "bordeline" en termes de respect de la vie privée et du secret des communications : pour que le système fonctionne, 100% des flux doivent être inspectés, y compris les emails, requêtes provenant de la soumission d'un formulaire de connexion (et contenant donc les logis/mots de passe en clair), les messages audio/vidéo des messageries de nos téléphones/outils de communication. Y compris en https (puisque certains services sont effectivement passés au 100% https).

D'autre part, c'est dangereux pour le web en général : le jour où ces offres "premium" sont légalisées, les géants du web vont passer des contrats commerciaux avec les FAIs, pour s'assurer une meilleure visibilité dans les médias, les offres, etc. C'est gagnant-gagnant puisque le FAI gagne un argument commercial et le fournisseur de contenu de la pub gratuite. Par contre, ces fournisseurs vont immanquablement négocier des exclusivités (par exemple : pas d'offre vimeo si le FAI a déjà une offre Youtube), ce qui provoquera immanquablement une distorsion de la concurrence, tuant un nombre incroyable de sociétés ayant moins de moyens.

Enfin, sur le plan commercial, ce système est extraordinairement stupide : avec le temps, tout le monde finira par passer sur l'offre "premium". Tout le monde aura donc une bande passante garantie ou au moins annoncée comme étant "supérieure aux abonnés normaux". Il sera donc nécessaire pour les FAI d'augmenter à nouveau leur BP, mais ils ne pourront plus le facturer à leurs clients (et/ou ils se prendront procès sur procès), puisqu'ils payent déjà pour ça...

Il faudrait selon moi chercher des solutions dans l'autre sens :
- réduire la bande passante (par exemple en mettant fin aux guerres des codecs entre navigateurs, et en commençant à se pencher sur l'interopérabilité)
- décentraliser le web en réduisant les distances entre serveurs et utilisateurs
4  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 23:18
Citation Envoyé par Gastiflex Voir le message

Avec l'abonnement de base, tu as accès à tout le web, c'est pas ça la question. Par contre si tu veux mater du streaming comme un porc sans que ça rame, je te conseille de prendre l'option Youtube à 9,99€.
Euh stop. C'est les FAI de leur propre chef qui ont décidé de vendre des accès à Internet illimités. Donc à tout internet illimité. Que certains utilisateurs pompent une tonne de contenu sur Youtube ne doit pas être le problème des autres. En d'autres termes, ce n'est pas parce que une majorité d'internautes pompent comme des dingues sur youtube que ceux qui ont une utilisation plus limitée doivent avoir par défaut un mode dégradé s'ils ne payent pas l'option à 10€ par mois puisqu'ils vendent de l'accès à internet illimité.

Cette histoire de priorisation du trafic ce n'est pas pour financer le réseau. Financer le backbone (c'est de ça qu'on parle) c'est ce qui coute le moins cher pour un FAI. Ce qui coute le plus cher c'est de défoncer les trottoirs pour amener la fibre optique à chaque abonné. Ca oui ça leur coûte cher.

Si Orange veut flinguer Youtube c'est uniquement pour amener ses internautes à aller sur sa propre plateforme de streaming (au hasard Dailymotion dont Orange est l'actionnaire majoritaire).

Réponds à ça : Serait-il normal d'avoir Orange qui fournisse un accès à Internet à 30 euros avec un accès dégradé à Youtube, avec une option à 10€*par mois pour avoir un accès normal mais un accès normal par défaut sur Dailymotion ?
4  0 
Avatar de Shuty
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 12:44
La dictature du monopole arrive... ! Et Google suit...
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 16:07
Il ne s'agit pas de bloquer une partie du web, mais d'en favoriser une autre.
Par exemple vous avez un forfait limité en data ou en débit, et via un abonnement, on ouvre les robinets pour certains sites, comme Youtube.

Le titre du thread est donc complètement mensonger et est fait pour attirer l'oeil et générer une polémique, mais on commence à avoir l'habitude. Il ne s'agit pas de payer pour accéder à une partie du web, mais payer pour un meilleur service.

Dans le monde de Oui-Oui, je ne serais pas favorable à ça. Maintenant si on se met du côté du FAI qui est censé offrir un accès égal (et illimité, vu que tous les forfaits hors mobile le sont maintenant) à tout le web. En face il y a des géants du web genre Google ou Netflix qui avec la montée en puissance du streaming consomment de la bande passante comme des malades. Le FAI doit améliorer sans cesse son réseau pour supporter la charge.
Le marché du web domestique est quasiment à maturité, l'abonnement est à 30€/mois depuis 10 ans et il semble inconcevable d'augmenter les prix, comment faire face à ces coûts sachant qu'il faut faire circuler toujours plus de data ?
La faire payer à ceux qui la consomment le plus ne me semble pas complètement absurde.

Avec l'abonnement de base, tu as accès à tout le web, c'est pas ça la question. Par contre si tu veux mater du streaming comme un porc sans que ça rame, je te conseille de prendre l'option Youtube à 9,99€.

Ça donne l'impression de payer pour quelque chose qui était gratuit avant, mais ce n'est pas tout à fait exact. Quand l'ADSL a commencé à se développer, le streaming c'était quelques vidéos courtes qu'on regardait sur deux ou trois sites, en 480 en mode fenêtré parce qu'en plein écran c'était dégueu.
Maintenant on veut de la HD en plein écran, et si possible sur sa TV avec l'émergence de la vidéo à la demande.
Pourtant on paie pas notre internet plus cher qu'avant pour cette augmentation de qualité de service, et même plutôt moins cher qu'avant pour ceux qui ne sont pas chez Free depuis le début.

Les FAI ont pu supporter ces coûts en vendant de nouveaux abonnements, mais maintenant que tout le monde est abonné, soit il va falloir payer, soit il va falloir arrêter la course au giga octets...
6  3 
Avatar de azias
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/02/2014 à 12:41
Payer l'accès à Google ou Facebook? Il me semble que c'est déjà le cas non? Il me semble même que la valeur de ce avec quoi nous payons est bien plus élevée que toute sommes d'argent que nous accepterions de donner, et non imposable en plus.
3  0 
Avatar de fredoche
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/02/2014 à 18:17
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message

C'est pour ca que c'est bien de pouvoir monter son FAI associatif, comme c'est possible en France.
Notre association, FAI haut débit en zone ultra-blanche, existe depuis 2010.
Certaines associations existent depuis 2002

Citation Envoyé par Gastiflex Voir le message

Pourtant on paie pas notre internet plus cher qu'avant pour cette augmentation de qualité de service, et même plutôt moins cher qu'avant pour ceux qui ne sont pas chez Free depuis le début.

Les FAI ont pu supporter ces coûts en vendant de nouveaux abonnements, mais maintenant que tout le monde est abonné, soit il va falloir payer, soit il va falloir arrêter la course au giga octets...
Bizarrement malgré tous ces cadeaux les bilans des 4 gros FAI sont bons. Free se porte à merveille.
Ce qui est recherché ce sont des relais de croissance, et ça fait longtemps que ça tourne autour du pot.
L'idée pour les FAI, c'est de vendre les abonnés comme d'autre vendent de l'audimat. On nous appelle les "eyeballs", vous êtes le cheptel, et vous êtes ce qui se négocie avec les fournisseurs de contenu.
La course au gigaoctet est un faux problème, le transit n'en finit pas de baisser en coût, le peering est en principe équilibré et gratuit, sauf peering privé dont on paie des coûts privilégiés.
Pour info, le trafic en transit se facture au 95th (percentile) et le mbps facturé 6€HT chez FDN, tous transitaires confondus.

Le trafic sur franceix : http://portal.franceix.net/, plateforme de peering à l'échelle natinale. 150 Gbps en crête.
le tarif : https://www.franceix.net/fr/solutions/pricing/
Sur france-ix vous pouvez venir chercher votre connectivité avec les AS de youtube, google, facebook, yacast... et je ne crois pas que ce soit cher, à 500€ le Gbps. Ces AS eux y sont connecté avec parfois plusieurs ports 10 Gbps.

Par contre allez voir les membres de FranceIX, et vous verrez que ni Orange ni Open Transit International, ni Proxad ou Iliad, ni SFR ne se connecte à France-IX. Seul Bouygues ou Numericable, Completel jouent le jeu.

Pourquoi ? parce que chacun de ces FAI vend des 2 cotés. Coté abonné, et coté transitaire, chacun disposant de son propre transitaire.
Tu veux pouvoir adresser mes abonnés ? Alors paie-moi. Orange ne peut être atteint que par OTI, filiale d'orange : https://www.robtex.com/as/as3215.html#graph

Il y a des associations sur France IX, tetaneutral est un FAI associatif toulousain. Gitoyen est un opérateur associatif

Citation Envoyé par monsieurben Voir le message

- réduire la bande passante (par exemple en mettant fin aux guerres des codecs entre navigateurs, et en commençant à se pencher sur l'interopérabilité)
Réduire la bande passante va à l'encontre du mouvement actuel. A contrario augmenter les capacités permet de réduire les coûts. Quand je passe mon réseau de 100 à 1Gbps en changeant juste un switch, et sans changer les câbles, ça ne me coûte pas grand chose, presque rien.
Quand le VDSL est déployé, décision réglementaire ARCEP, le plus gros coup sera de changer les modems. Qui paie les modems ?

Citation Envoyé par monsieurben Voir le message

- décentraliser le web en réduisant les distances entre serveurs et utilisateurs
Le web ce n'est pas l’internet, et l'internet ce n'est pas des serveurs d'un coté et des utilisateurs de l'autre.
L'internet c'est l'ensemble des IPs publiques, v4 ou v6. C'est tous les accès, permanents ou non, ce sont toutes ces adresses routables.
Ensuite toute machine peut être serveur, même votre petit modem-routeur est serveur puisqu'il vous sert son interface de configuration en HTTP (httpd donc) ou relaye vos requêtes DNS, offrant par la même un "service"
Pour reprendre les propos de Benjamin Bayart ou de la FFDN, Internet grandit à chaque fois qu’un accès est en activité, mettant en ligne un ou plusieurs serveurs potentiels, et réduit quand cet accès est éteint.
Serveurs, services, cette possibilité est normalement offerte à chacun, avec un accès internet.
Et c'est bien plutôt les FAI grand public qui tendent à réduire cette notion.

Au demeurant les protocoles p2p (gnutella, torrent) offraient réellement cette proximité et permettait à l'ensemble des IPs de jouer à la fois le rôle de serveur et de client.
3  0 
Avatar de Pelote2012
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/03/2014 à 9:36
PErso si mon FAI me facture ce genre de prestation je vais voir ailleurs. Il y a aura toujours un qui ne suivra pas la marche, vu le nombre de client que ça pourrait représenter.
3  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 13:25
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Si on te vend un accès à internet, on te vend un accès à TOUT internet. Tout le reste n'est pas de l'accès à internet.
Donc les operateurs mobiles qui bloquent l'acces aux protocoles P2P dans les forfaits internet 3G ne vendent pas un acces internet. De meme, lorsque SFR "detecte" l'usage d'un forfait 3G comme une utilisation modem, il le facture via l'option modem (que tu n'as pas besoin de souscrire, c'est gentiement preleve automatiquement).

Et oui, en France, c'est tout a fait legal, puisque l'assemblee nationale a refusé une proposition de loi sur la neutralité du net.

Tant qu'il ne sera pas explicitement dit ce qu'est un acces a l'internet, et que la neutralite du net ne sera pas actee, tout ceci restera parfaitement legal.
2  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/02/2014 à 14:08
C'est ce qui se passe quand il n'y a pas de concurrence.
Trop de pouvoir confié à trop peu d'acteur.
C'est comble pour le pays du capitalisme !

Permettre à plus de FAI de s'installer aux USA empêcherai ce type de menace sans avoir besoin de recourir à la loi.
"si un FAI tente de faire un truc comme ça, ses clients partiraient vers ses concurrents"
3  1