Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Doit-on avoir peur des « trolleurs » ?
Une étude scientifique peint un tableau très sombre de ces personnes

Le , par Cedric Chevalier

0PARTAGES

4  2 
Doit-on avoir peur des "trolleurs"
Il existe beaucoup de définitions qu’on donne au mot troll. Originellement, ce sont des êtres de la mythologie scandinave. En argot internet, ce mot a aussi d’autres significations. Ainsi un troll pourrait aussi être défini comme un message dont le caractère est susceptible de provoquer la polémique, ou encore un débat conflictuel.

Les trolls sont omniprésents sur internet. Il suffit de regarder les post émis dans les divers forums, les réseaux sociaux pour se rendre compte de leur utilisation courante. On pourrait même prétendre que chacun a au moins fait un troll sur internet.

Qui se cache derrière les trolls ? L’étude scientifique, réalisée par les chercheurs Erin Buckels et ses collègues de l’université de Manitoba, apporte des éléments de réponse à la question. C’est ainsi que cette activité de poster des trolls, qui peut paraître très anodine pour la grande majorité, se révèle en fait bien plus compliquée.

L’étude peint un tableau très sombre des « trolleurs ». D’après elle, ce sont des individus machiavéliques (qui ont cette facilité à manipuler et décevoir les autres), narcissiques (qui ont une obsession de leur personnalité), atteints de psychopathie (antisocial et n’éprouvant pas de remords), et pour couronner le tout, ils sont également sadiques (qui se délectent de la souffrance des autres). Quel sombre tableau !

Source : Slate

Et vous ?

Avez-vous déjà posté un troll ?

Êtes-vous d'accord avec les conclusions de l'étude ?

Peut-on troller sans pour autant posséder tous ces traits de personnalité négatifs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Scriuiw
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 9:15
C'est pas Vendredi, mais ... Tentative d'invocation de fleur en plastique ?

13  0 
Avatar de Grabeuh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 11:44
"Troll", c'est un peu comme "bobo" ou le "point Godwin", c'est un mot dont personne n'a la moindre idée du sens précis, mais que quelqu'un utilisera à tout bout de champ comme insulte dès qu'un débat part dans une direction qui ne lui convient pas.
Traiter quelqu'un de "troll", c'est dire implicitement qu'on a forcément raison parce que l'autre refuse le débat pour cacher qu'il a tort (en fait, traiter quelqu'un de troll, c'est donc troller quelque part)

Dire que les trolls sont tous des pervers narcissiques dont l'unique but est de mettre la pagaille, c'est mettre de côté la moitié du problème.
Beaucoup sont juste des gens intimement persuadés d'avoir raison, avec des œillères aussi grosses que leurs convictions, et qui se sentent pousser des ailes aidés par l'anonymat d'Internet.
Ils ne débarquent pas dans une discussion en se disant " mouahaha je suis machiavélique, je viens foutre la m**** parce que ça m'amuse !" mais "j'ai raison, je suis totalement convaincu que j'ai raison, rien ne pourra me faire changer d'avis, et vous avez donc forcément tort si vous n'êtes pas d'accord avec moi. Si vous osez quand même affirmer le contraire, je vais employer tous les moyens pour vous décrédibiliser, de l'argumentaire biaisé à l'attaque personnelle s'il le faut parce que de toute façons vous avez tort et vous ne méritez pas qu'on s'intéresse à votre point de vue ou aux faits que vous exposez"
12  0 
Avatar de Grabeuh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 14:49


XKCD
7  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2014 à 5:49
Le problème c'est que le mot est galvaudé, il y à plusieurs cas :

- Le trolleur volontaire : Il y à ceux qui le font exprès et qui le font par pur plaisir, ca n'est pas nécessairement des cas de délire narcissique, mais des simples farceurs qui ont besoin de se défouler, cela ne relève absolument pas du cas psy , sauf si cela venait à prendre le pas sur la vie familiale ou le travail, si c'est 15 min par jour c'est un divertissement. Si on va par la beaucoup d'humoristes et de philosophes sont des trolls car ils essayent toujours d'aller au contraire des idées reçues pour forcer les gens à se remettre en question. Aller à l'inverse des évidences est une des bases fondamentale de l'humour, donc tous les humoristes sont des trolls.

- Le trolleur minoritaire : Le trolleur reconnu comme troll par ses pairs car ses idées ne sont pas majoritaires, ou alors parce qu'il semble être de mauvaise foi manifeste, du moins en apparence (Par exemple Galilée veux prouver que la terre est ronde au regardant les astres avec une lunette astronomique, une quoi ? au lieu de simplement lire la vérité dans la Bible, n'importe quoi) . Ceci dit est ce que par ce que ses idées sont minoritaires qu'il à tord ? L'histoire à montré très souvent que les idées majoritaires sont parfois été les pire qui soit, et que certains génie avait raison contre toute la population et c'est l'histoire qui leur à donné raison. Si aujourd'hui Galilée devais seul contre tous expliquer à toute la population que la terre n'est pas plate, il serais certainement qualifié de Troll n'est ce pas ? Donc méfiance. Le vilain troll n'est peut être pas celui que vous pensez.

- Le trolleur majoritaire : Le sois disant bien pensant qui traite les autres de trolleurs, cela lui la est sur de lui, quand une personne ne penses pas comme lui c'est un troll, ses idées ne sont pas forcément extrémistes, et parfois vont dans le sens de la bonne morale apparente (par exemple "la Terre est plate", tout ceux qui disent le contraire doivent êtres brulés) , c'est celui la le plus dangereux en réalité, car ses convictions ne sont en réalité basées sur rien de tangible, mais plus par des influences éducationnelles. Et c'est effectivement un délire narcissisme, et ils sont très nombreux. En vérité le troll c'est lui.

Bref c'est comme pour les Con, on est forcément le con de quelqu'un et le Troll de quelqu'un.
8  1 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 10:40
Sérieusement le problème, c'est qu'est-ce qu'on appelle un troll aujourd'hui? Une personne qui essaie de volontairement faire partir en sucette des discussions ou simplement une personne dont les opinions ne sont pas politiquement correctes bien dans le sens de la masse. En lisant l'article cité en source j'ai plutôt l'impression qu'on parle du troll au sens sale gamin qui s'amuse à foutre le bordel sur un serveur de jeu vidéo en ligne pour se faire mousser. Pas du troll au sens celui qui poste sa haine de javascript sur DVP (toute ressemblance avec une personne ayant posté sur ce fil serait totalement fortuite et involontaire )
6  0 
Avatar de Grabeuh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 11:52
Citation Envoyé par Sigismund Voir le message
Ah les trolls...
Tout ça me rappel les forums officiels de WoW, avec un ration troll/minute des plus délirants.
Moi ça me dérange pas plus que ça, on les voit arriver à des kilomètres, suffit de pas leur répondre
En même temps, pour jouer à WoW... <== Ceci est un exemple parfait de troll gratuit, méchant, machiavélique, narcissique et antisocial (mais moins qu'un joueur de WoW, faut pas déconner quand même)
6  0 
Avatar de umeboshi
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 12:01
Avez-vous déjà posté un troll ? non, c'est interdit d'envoyer des animaux morts ou vivants ou mythiques par colis.

Êtes-vous d'accord avec les conclusions de l'étude ? oui, mais pas avec le fait qu'il ait fallu faire une étude pour arriver à ces conclusions

Peut-on troller sans pour autant posséder tous ces traits de personnalité négatifs ? oui, on peut très bien en posséder des pires.
6  0 
Avatar de Bono_BX
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 15:05
Ce thread est un appât à trolls.
Petit, petit, petit....
Et sinon, vous préférez Windows, Linux ou Mac ? Non, parce que franchement, Windows c'est plein de bug, Linux c'est que de la ligne de commande, et Mac c'est tous des escrocs.


Voilà, ça c'est fait ...
6  0 
Avatar de Keihilin
Inscrit https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 11:41
Citation Envoyé par Cedric Chevalier Voir le message
des individus machiavéliques (qui ont cette facilité à manipuler et décevoir les autres


Tromper, pas décevoir.
5  0 
Avatar de Kearz
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/02/2014 à 11:49
[troll]
C'est pas vrai! Les "trolls" ne sont pas de gens sadiques, ce sont des gens qui ont les yeux ouverts sur le monde et qui n'ont pas peur de dire la vérité!
C'est encore une étude faite par les Illuminatis et payé par le CAC40!
Stoppons la propagande!
[/troll]

Rah, franchement, est-ce qu'un jour on va nous pondre des études utiles?
5  0