L'Apec s'attend à une légère augmentation de recrutements informatiques en 2014
Près d'une embauche sur quatre concernerait le secteur

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
L'association pour l'emploi des cadres (Apec) a dévoilé les résultats de son enquête menée auprès de 11 000 entreprises dans le secteur privé représentant 1 120 000 salariés dont 192 000 cadres. De manière générale, après une chute de 10% en 2013 par rapport à l'année précédente avec 163.400 embauches sur l'année, l'Apec prévoit pour 2014, entre 163.500 et 171.200 embauches de cadres, soit une hausse de +0% à +5%.

L'Apec s'attend à voir un volume de recrutements dans le secteur informatique «augmenter sensiblement après une année de baisse importante». Selon ses prévisions, 2014 devrait connaître une hausse annuelle comprise entre 5% et 16% ce qui correspond à une fourchette comprise entre 33 500 et 36 800 embauches. Néanmoins, le nombre de recrutements s’établit à un niveau inférieur à celui de 2012 qui s'est soldé par 37 300 recrutements. Sur l'année, près d'un quart des embauches (entre 20% et 22%) concerneront les métiers de l'informatique.


Jean-Marie Marx, directeur général de l'Apec, explique que «les entreprises continuent d'être dans l'attente. Si la reprise se confirme, le volume des recrutements augmentera. Il faut aussi noter que cette enquête a été réalisée en octobre-novembre, soit avant l'annonce du pacte de responsabilité qui aura peut-être des répercussions positives sur l'embauche de cadres.». De plus, il n'a pas exclu qu'une baisse du coût du travail puisse «débloquer des situations de recrutement» et permettre ainsi d'atteindre la fourchette haute, voire de la dépasser.

Source : Document APEC (au format PDF)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de olivier2013 olivier2013 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 16/02/2014 à 16:40
Bonjour, cette étude a le mérite d'être claire: fourchette des 5~15 ans d'expérience.

Pour les autres autant d'espoir qu'au loto.
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 17/02/2014 à 12:33
si je lis bien le graphique, -15% d'évolution entre 2012 et 2013 c'est pas terrible voire catastrophique
J'en conclus que l'Informatique ça va suivre le même mouvement que la Sidérurgie ou l'industrie de l'automobile à ce rythme-là
De plus, il n'a pas exclu qu'une baisse du coût du travail puisse «débloquer des situations de recrutement» et permettre ainsi d'atteindre la fourchette haute, voire de la dépasser

le refrain habituel du coût du travail n'est absolument pas applicable au secteur du développement informatique
Pour une SSII par exemple ça doit représenter plus de 70% du coût du travail si c'est pas 90%..
Or dans une SSII un salarié ce n'est pas une charge c'est un investissement productif bref du capital..
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 17/02/2014 à 13:57
Citation Envoyé par Mat.M  Voir le message
si je lis bien le graphique, -15% d'évolution entre 2012 et 2013 c'est pas terrible voire catastrophique

Non, c'est -15% des embauches realisees, et vues par l'APEC (donc ca ne compte a priori pas les embauches sans offre d'emploi publiees).
Autrement dit le nombre de poste augmente, mais moins vite qu'avant.
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/02/2014 à 15:20
bonjour attention avec ce genre de graphiques !
Il ne tient pas du tout compte des créations / destructions d'emplois
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 07/03/2014 à 9:49
Et là on n'a qu'une estimation. Les "développeurs senior" comme on les appelle en France, avant de leur cracher dessus et de leur demander de retourner dans leur grotte - d'où ils n'auraient jamais dû sortir : non seulement il y va y avoir moins d'embauches, mais ils ont oublié de préciser le salaire : oui c'est la crise ! Oulahahhahahahaah c'est la crise en France ! Le pauvres développeurs, pour survivre il va leur falloir demander moins !

Je vous rappelle que l'argent est une constante : si vous gagniez (au passé) 50 euros et qu'aujourd'hui vous ne les gagnez plus, c'est que quelqu'un d'autre les gagne.

L'argent est une constante. Les 50 euros qui étaient dans votre poche, s'ils ne sont plus dans votre poche, ils sont forcément dans la poche de quelqu'un d'autre. Ayez toujours cela à l'esprit quand vous acceptez un job au rabais.
Offres d'emploi IT
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil