L'Union Européenne, agacée par le monopole US d'Internet,
Signe pour une gouvernance internationale

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
Après plusieurs mois de scandales à répétition et de révélations troublantes portant sur le vaste programme d’espionnage opéré par les États-Unis, l'union européenne s'est enfin décidée à sortir de sa torpeur et à réagir à la main mise américaine.

Ce mercredi 12 février 2014 à Bruxelles, l’union européenne a parlé d’une seule voix et par la même occasion mis en place une commission européenne chargée de redéfinir le mode de gouvernance d’Internet. Selon la vice-présidente de la commission, Neelie Kroes «L’Europe doit contribuer à l’élaboration d’un modèle de gouvernance internationale crédible d’Internet. De plus l’Europe doit jouer un rôle important dans la construction de l’Internet du futur ».

Ainsi donc, il apparaît clairement que le premier objectif de la commission est la mise en place d’une véritable gouvernance internationale d’Internet, ce qui n’est pas le cas actuellement car l’organisme régissant Internet à savoir l’ICANN est sous la juridiction de l’état californien, en d’autres termes sous le monopole des États-Unis.

Autres objectifs affichés et prônés par la commission :
  • La définition d’une time line claire pour l’internationalisation de la gouvernance d’Internet et de l’ICANN.
  • La mise en place d’un observatoire pour s’assurer du respect de la législation régissant Internet.
  • L’engagement de l’UE pour la protection en ligne des libertés, des droits humains et des données personnelles de ses concitoyens.

Avec cette démarche tout portait à croire que l’UE allait remettre en question le traité de libre accès aux informations et aux données européennes par les agences US, mais en vain l’UE a finalement opté pour son maintien. Toutefois, un vote a été mis en place pour déterminer si le stockage des données devrait se faire sur des serveurs localisés en zone européenne, ainsi ce vote pourrait faire office d’une contre-mesure au contrôle et au dictat américain d’Internet.

Source : Union Européenne

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de katoyi katoyi - Membre régulier https://www.developpez.com
le 14/02/2014 à 14:59
C'est quoi la contre mesure??
Si les US refusaient tout ce qu'ils ont listé, quelles seraient les sanctions?
C'est bien beau les discours, mais on veut du concret. A croire que les US vont laisser le monopole sur un truc qu'ils ont inventé.... çà laisse à désiré!!!
Avatar de r0d r0d - Expert éminent https://www.developpez.com
le 14/02/2014 à 15:56
Si les USA ont eu un rôle important dans la création et le développement d'internet, c'est loin d'être les seuls à y avoir participé. Donc dire que c'est "un truc qu'ils ont inventé" est simplement faux.

Après, le contrôle de l'ICANN est, encore une fois, un faux enjeu, et les gesticulations de nos députés européens à ce propos montrent, encore une fois, leur incompétence en la matière. Je vous invite à visionner les conférences de Benjamin Bayart ( par exemple), pour comprendre où sont les enjeux.

Le seul point qui est concret dans toute cette agitation c'est sur l'hébergement des données. C'est concret, ça va dans le bon sens, mais c'est vraiment un pas de fourmi à un moment où il nous faudrait chausser des bottes de 7 lieues. Héberger les données des utilisateurs dans leur pays respectif rendra un peu plus difficile l'espionnage massif, mais c'est une difficulté qui peut aisément être contournée par les institutions qui ont de gros moyens.
Avatar de denisys denisys - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/02/2014 à 17:29
L'Union Européenne étant en phase terminal, ils doivent bien rigoler de l’autre cotés de l’atlantique !!!

Surtout âpres les merveilleuses aventures de Flamby chez le grand Mickey !!!
Avatar de jpsgaire jpsgaire - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 14/02/2014 à 17:39
Bah ! de quoi se plaint l'UE ? La matière première c'est surtout de la matière grise non ? On n'est pas dans l'industrie lourde que je sache !

Tout le monde profite bien du réseau, mais quand il s'agit de s'y impliquer c'est silence radio : Je vends mes bagnoles et mes avions, mais pas d'argent à dépenser pour jouer un rôle dans le NET.

Avatar de valkirys valkirys - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 14/02/2014 à 23:00
Citation Envoyé par Hannibal90  Voir le message
Ainsi donc, il apparaît clairement que le premier objectif de la commission est la mise en place d’une véritable gouvernance internationale d’Internet, ce qui n’est pas le cas actuellement car l’organisme régissant Internet à savoir l’ICANN est sous la juridiction de l’état californien, en d’autres termes sous le monopole des États-Unis.

C'est maintenant qu'ils s'en rendent compte
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 14/02/2014 à 23:03
Voilà qui ressemble furieusement à une opération de com' avant les élections.
Regarde, bon peuple, nous savons tousser poliment quand nous ne sommes pas d'accord.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 16/02/2014 à 17:44
Il était temps que l'UE comprenne qu'il y a là un enjeu. Mieux vaut tard que jamais, mais ils auraient pu faire le même constat en 1998...
Avatar de pry007 pry007 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 16/02/2014 à 19:23
Je serais impressionné si madame Neelie Kroes avait créé quelquechose dans sa carrière concernant l'internet du futur (je ne sais pas moi genre Facebook, ou Google ou Xiaomi), au lieu de fricoter une ribambelle de conseils d'administration et d'affaires immobilières douteuses.
Vous avez entendu parler du programme "Digital Champion" de l'UE ?
Quant à reprocher aux US le "monople" de l'Internet, à tout prendre je préfère qu'il soit dans leurs mains plutôt que que des mains chinoises ou russes.
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil