Google devra verser 1,36% des recettes d'AdWords à Vringo,
Seconde victoire pour l'entreprise

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Google devra verser 1,36% des recettes d'AdWords à Vringo,
seconde victoire pour l'entreprise

Un tribunal de district de l'Etat de Virginie a condamné Google à payer des royalties relativement importantes à Vringo, un fournisseur de solutions technologiques pour la mobilité et exploitant d'un catalogue de 500 brevets. Google aurait commis des infractions portant sur l'exploitation de brevets associés au programme de publicité AdWords.

En décembre 2012, Vringo avait déjà pu faire valoir ses droits contre Google et empocher au passage 30 millions de dollars. Cette fois-ci Vringo s'est directement attaqué au système d'enchère pondérée que Google utilise pour afficher des publicités pertinentes aux internautes. Il faut rappeler que Vringo a racheté Lycos en 2011 ainsi qu'un brevet analogue. Sur son site, Vringo indique être engagé «dans l'innovation, le développement et la monétisation de propriété intellectuelle et de technologies mobiles», affirmation qui en dit long sur ses intentions.

Le juge Raymond A. Jackson a alors décidé que Google devait verser 1,36% du chiffres d'affaires d'AdWords. Une décision qui devra sans doute inquiéter la régie publicitaire de Google étant donné qu'Adwords est l'une des principales sources de revenus de la firme de Mountain View.

En mai 2013, Vringo avait déjà triomphé de Microsoft qui a opté pour le paiement d'un million de dollar, cédé six brevets et consenti à verser 5% de ce que Google devait lui verser à son tour afin d'éviter de poursuivre le procès. Vringo l'avait traîné en justice pour l'utilisation de technologies protégées au sein de Bing.

Toutefois, Vringo ne se considère pas comme un patent troll. En effet, l'entreprise rappelle avoir une activité dans la vente de sonneries pour mobile. Même si elle s'avère bien moins lucrative que les sommes engrangées à la suite des procès sur la propriété intellectuelle, le juge lui a donné raison.

Andrew Perlman, Directeur Technique de Vertigo, s'estime ravi de l'évolution de cette action en justice enclenchée il y a deux ans et demi.

Source : WSJ

Et vous ?

Qu'en pensez-vous?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 0:35
Et voila, il suffit qu'un patent troll démarre une activité bidon générant 7,50$ par an, et tout va bien...
Avatar de link66 link66 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 9:03
À combien s’élèvent les recettes d'AdWords ?

edit : 1.4 milliards par an (http://www.infodsi.com/articles/1454...cettes-an.html), donc 19 millions à verser.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 9:26
Je suis un leader de l'innovation technologique
je dispose d'un catalogue de plus de 500 brevets
et je me sers de tout ça pour faire des sonneries de téléphone !!!
Mais de qui se fout on ?
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 11:59
C'est ce que je dis depuis longtemps : c'est le principe même de brevet qui est foireux au possible.

Tu as inventé une super technologie ? Et bien fabrique de supers produits avec et fais du fric. Tu peux aussi essayer de la garder pour toi le plus longtemps possible pour garder de l'avance sur tes concurrents. Mais rien ne te permet d'exiger un monopole dessus.

Après, forcément, le problème ça serait pour en sortir, puisque on a vendu ces monopoles à prix d'or aux entreprises...
Avatar de azmar azmar - Membre averti https://www.developpez.com
le 04/02/2014 à 17:08
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
C'est ce que je dis depuis longtemps : c'est le principe même de brevet qui est foireux au possible.

Tu as inventé une super technologie ? Et bien fabrique de supers produits avec et fais du fric. Tu peux aussi essayer de la garder pour toi le plus longtemps possible pour garder de l'avance sur tes concurrents. Mais rien ne te permet d'exiger un monopole dessus.

Après, forcément, le problème ça serait pour en sortir, puisque on a vendu ces monopoles à prix d'or aux entreprises...

Ca ne tient pas la route....

Tu invente un truc révolutionnaire, un moteur qui récupère le C02 dans l'aire et qui te relargue de l'oxygène (admettons ).

Tu ne le dépose pas et tu essaye d'exploiter la solution.

Combien va-il falloir de temps aux constructeurs automobile pour produire des voitures avec ta techno??

Résultat tu à bossé pour ????

Si tu la dépose tu peu essayer d'en exploiter les bénéfices seul en commercialisant une solution ou de revendre/louer le brevet si tu n'a pas les moyens de l'exploiter. Solution qui passera dans le domaine publique au bout de quelques années.

Dans le principe ça permet aux petits d'avoir leur place sur le marché...

Le seul problème, c'est que des boites déposent des conneries en espérant empiéter un jour sur les réalisations de quelqu'un d'autre. Dans ce cas c'est l'organisme qui à accepté le dépôt foireux qui est coupable....

Après il faut s'avoir que c'est l'état qui se fait du fric à chaque dépôt, donc pas étonnant que beaucoup soient acceptés...

Azmar
Avatar de captaindidou captaindidou - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/04/2015 à 2:25
Le système de brevet a pour but de protéger et encourager l'investissement dans la recherche et l'innovation.

Si vous investissez afin de trouver une technologie innovante, sans protection du brevet, vous compromettez votre retour sur investissement.

En effet, quiconque pourra faire de la reverse ingénierie pour un coût dérisoire et investir plus que vous dans sa commercialisation.

Voilà, ce que protège le système de brevet.

Or, je constate que l'on a affaire à des dérives puisque même l'ergonomie est brevetable alors que ... passons.

Dans le même ordre d'idée, autrefois, Sud Aviation avait obtenu un brevet pour la position des réacteurs sur la Caravelle.
Peut-on, là encore parler d'innovation alors qu'il s'agit d'un choix de conception.
Tous les constructeurs avions dotés de cette particularité ont payé des royalties à Sud Aviation puis Airbus.

A ce compte, peut-être que la NACA aurait dû déposer des brevets sur tous les profils d'ailes auxquels elle a donné son nom ...
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/04/2015 à 12:07
Sauf que dans ces cas, la ,ils ont juste déposé, ou pris le contrôle d’une idée, sans jamais s’attaquer au problème de sa réalisation.

Le système est pourri, puisqu’il permet à la justice de protéger (et d’encourager) les arnaques....
Offres d'emploi IT
Développeur Front-End F/H
Zenika - Bretagne - Rennes (35000)
DEVELOPPEUR JUNIOR FULL STACK
ADLOOX - Ile de France - Paris (75002)
DEVELOPPEUR OPEN-SOURCE BACK-END
confidentiel - Ile de France - 75011

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil