Facebook ironise la prédiction des universitaires de Princeton
Et utilise le même procédé pour annoncer la fin de l'institut

Le , par Francis Walter

0PARTAGES

4  0 
Des universitaires de Princeton ont récemment publié les résultats de leurs recherches qui stipulent que Facebook pourrait perdre 80 % de ses utilisateurs entre 2015 et 2017. Pour arriver à cette conclusion, ils ont analysé les résultats des requêtes sur Facebook au moyen de Google Trend. Ainsi, ils ont utilisé une approche épidémiologique pour prédire la chute du réseau social.

Pour répliquer aux prédictions des universitaires, Facebook a, à son tour, mené une recherche scientifique sur une probable disparition de l’université américaine tout en analysant les requêtes effectuées à propos de l’école sur le web. Surprise ou pas, les résultats du réseau social indiquent que l’université pourrait disparaître d’ici la fin d’année. Facebook a aussi utilisé un principe similaire à celui des universitaires en considérant les « J’aime » (like), les documents relatifs à Princeton et les recherches Google concernant l’académie.


Les résultats montrent aussi que le pourcentage des documents de revue de l’établissement a considérablement chuté depuis 2009.


Cependant, le réseau social a assuré qu’il n'accordait pas du crédit à ces statistiques et que c’était juste pour plaisanter.
Source : Facebook

Et vous ?
Que pensez-vous de cette replique de Facebook ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de charbel
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 24/01/2014 à 17:41
pourquoi si temps d‘acharnement à prédire l‘aveni de facebook et pas celui de google?
Mark Z. n‘ a rien crée de nouveau.. il a juste regroupé un tas de services (importantes) à qui il a donnée un style...
Même si facebook est utile il va s‘écroulé quand il n‘y aura pas de changements profonds dans le service( design par Ex)
google par Exemple va là où on l‘attendait pas.... et. ça contribue à sa puissance
Avatar de Onche
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 24/01/2014 à 19:05
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Je dirais plutôt que Facebook, les réseaux sociaux et notre société en général ont créé ce genre de besoin.

On a BESOIN de manger, dormir, ou d'avoir des interactions sociales directes sous peine de mourir ou de souffrir de démence.

On a ENVIE de se montrer sur les réseau sociaux, de partager des images débiles, de dire à tel ami pas vu depuis 15 ans qu'on l'a dépassé sur le dernier jeu à la mode.
on ne peut pas créer un besoin, on peut juste le susciter
Avatar de topwebch
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/01/2014 à 21:27
même si tout cela reste une théorie à titre spéculatif, le seul moyen pour qu'un tel phénomène de société commence à décliner ne peut se prévoir que dans l'optique où un autre réseaux social prendrais ça place et que tout la nouvelle génération d'internaute le préviliegera à Facebook, car comme on peut le constater des service telque instagram etc, ne font que completer Facebook puisque ces utilisateur partagent leur photos dessus.
à ce demander si cette étude n'est financé par un autre service concurrent
Avatar de anykeyh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 25/01/2014 à 0:42
1) Miser 10000€ en option à la baisse sur l'action facebook
2) Ecrire une prophétie, en mettant en avant une école de renommé (princeton), malgrès que le secteur d'études des protagonistes ne soit meme pas en rapport avec l'informatique ou le developpement de société
3) Se faire reprendre par tout les journaux, creer un petit vent de panique sur l'action (http://www.boursier.com/actions/grap...3M1027,US.html)
4) Empocher 6 ou 8 fois sa mise

Je pense que la SEC devrait se pencher sur ces personnes qui écrivent ce genre de papier.
Avatar de MBAYE BABACAR GUEYE
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/01/2014 à 7:31
Cette réplique de Facebook, fera la célébrité de Princeton, aussi bien dans les recherches que dans les likes!
A suivre
Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/01/2014 à 8:04
« Facebook a atteint le sommet de sa popularité » selon les deux universitaires de Princeton.
C'est moi ou ils ignorent complètement les utilisateurs des BRICS+Indonésie et des futurs pays émergents?
Avatar de steel-finger
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/01/2014 à 11:33
C'est comme le pétrole chaque paye a atteint sont pique de production, facebook est dans le même cas
Avatar de kolodz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/01/2014 à 12:36
Citation Envoyé par Muchos Voir le message
« Facebook a atteint le sommet de sa popularité » selon les deux universitaires de Princeton.
C'est moi ou ils ignorent complètement les utilisateurs des BRICS+Indonésie et des futurs pays émergents?
Il ne faut pas oublié qu'il y a d'autres grandes réseaux sociaux en Asie. D'ailleurs, la chine à le second plus gros réseau social au monde, si je ne me trompe pas.(made in china) Je ne pariai pas la survie de Facebook sur de nouveaux marchés. De plus, une chute de 80% des utilisateurs, veux aussi dire une changement de comportement de ces utilisateurs. Et cela aurai bien plus d'impact que la simple perte de ces utilisateurs pour Facebook.

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.
Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/01/2014 à 19:43
Citation Envoyé par kolodz
la chine à le second plus gros réseau social au monde
Absolument! Comme ils ont Baidu pour leurs recherches. Dans certains pays, il y a des services bien implantés qui n'ont pas à s'inquiéter des plus grosses firmes.

Mais…
Je ne pariai pas la survie de Facebook sur de nouveaux marchés
Moi si. Tous mes camarades chinois ont un compte FB, même s'ils ne l'utilisent quasiment jamais. Néanmoins, toutes les infos demandées par le site sont renseignées, ils ont beaucoup de contact, ils ont l'appli sur leur mobile et likent des produits sur des sites commerciaux, etc. Bref, si l'on considère que FB s'enrichit sur les données, tout va bien pour elle.
Maintenant, il est clair que le site attire moins, et son manque de transparence agace. Comme le disent mes camarades plus haut, on pourra parler de menace sur le site FB quand il y aura un concurrent sérieux en Europe et aux USA.

Une dernière chose tout de même : n'oublions pas que la société Facebook, ce n'est pas seulement le site Facebook
Avatar de Lana.Bauer
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/01/2014 à 3:12
J'adore la réponse de Mike Develin qui a prouvé que Princeton va disparaître.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web