Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Etude Hadopi : OVH dénonce la « totale ignorance » des auteurs
Et en particulier du mode de fonctionnement de la riposte graduée

Le , par Stéphane le calme

21PARTAGES

8  0 
Il y a quelques jours sortait l'article « Investigating the Reaction of BitTorrent Content Publishers to Antipiracy Actions », une étude menée de concert par des équipes françaises, espagnoles et américaines qui traite spécifiquement de l’application de la loi Hadopi en France face aux réseaux Peer-to-Peer (P2P). La conclusion qui pointe un doigt accusateur vers le spécialiste français de l'hébergement, indiquant que celui-ci joue un rôle crucial dans la distribution des contenus par les pirates professionnels, a laissé un goût amer à OVH. Sa riposte ne s'est pas faite attendre longtemps.

Par l’intermédiaire de Romain Beeckman, son responsable juridique, OVH souligne « la profonde méconnaissance des mécanismes issus de la loi Hadopi » : « dans un premier temps, les auteurs rappellent le fonctionnement de la lutte contre le partage de contenus soumis au droit d'auteur selon le principe de la riposte graduée. (...) Selon eux, les FAI joueraient un rôle central dans la surveillance et l’identification des utilisateurs des réseaux P2P partageant des contenus soumis au droit d’auteur ».

En se trompant sur le mode de fonctionnement de la riposte graduée, l’étude démontre une « totale incompréhension des règles juridiques mises en place ». Et ainsi les « conclusions qui en découlent sont du coup fausses et ne tiennent pas debout » explique OVH.

En effet, les auteurs supposent à tort qu'il incombe au FAI la responsabilité de contrôler le réseau. « Seuls la commission Hadopi et les agents assermentés ont pour mission d’identifier les utilisateurs partageant des contenus illicites. Le rôle du FAI se borne à communiquer sur demande, aux agents assermentés de la commission Hadopi, les informations visées par la loi relatives à ses abonnés identifiés comme téléchargeant ou partageant des contenus soumis au droit d'auteur. » rappelle OVH.

« Les insuffisances de l’étude sont particulièrement regrettables dès lors qu’elles mettent directement en cause OVH en le présentant comme un acteur participant aux atteintes au droit d’auteur au niveau mondial » dénonce OVH qui prévoit une action en justice dans l'optique de préserver ses intérêts.

Source : OVH

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/01/2014 à 17:00
Hadopi trahit la mentalité de nos dirigeants politiques : « On ne comprend rien et on s'en fout. Ce qui nous intéresse, c'est d'avoir des capos pour contrôler les gens. »
12  1 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/02/2014 à 15:54
Parce que Hadopi s'est remis à envoyer des dizaines de milliers d'emails, pour essayer de faire semblant de servir à quelque chose car leur utilité à été mise en cause, ce qui à poussé des milliers de gens à prendre une seedbox, les offres se sont multipliées, mais c'est OVH qui à actuellement la meilleure offre low cost par la place disque (1 To) et le taux d'upload, puisque c'est un serveur dédié, et que donc les flics Hadopi au lien de tomber sur des ip perso tombent sur des ip de kimsuffit avec des capacités d'upload plus de 100 fois supérieures à une ip perso, et que donc le problème à été remonté et OVH pointé du doigt. En fait le plus risible c'est que Hadopi à empiré gravement le probleme, puis que au lieu d'avoir des pirates avec des taux d'upload de 100 Ko/s le réseaux se retrouve désormais avec une masse de power seeders sur des seedbox ou dédiés avec des taux d'upload de 10 M/s ou 100M/S soit 100 à 1000 fois plus qu'avant, et que donc n'importe qui peu désormais télécharger presque n'importe quoi en quelques minutes

Au lieu de décourager les gens de pirater, hadopi sert juste à générer un gros CA chez les vendeurs de seedbox et les dédié low cost.

Tu as des offres seedbox ou VPN à 5 Eu/ mois, soit bien moins que le prix d'un seul CD, ce qui est en train de se passer c'est que tous le monde aura une seedbox ou un un VPN ou tout simplement peerblock qui semble être efficace et que donc Hadopi ne sert à rien, ce qu'on essayé de dire tous les comités anti hadopi depuis le début, mais les "politiques" ne comprennent rien à tout ceci, ce sont de pauvres crétins ignares au mieux.

Plutôt que de dépenser en pure perte des centaines de millions d'euros pour une administration Hadopi qui ne sert à rien à part augmenter la dette du pays, les instances gouvernementales pourrais se poser des questions sur les causes de tout ceci, comme des erreurs qui me paraissent fondamentalement grave, et liberticides, comme par exemple :
- Garder cette durée de carence stupide sur les disponibilité des DVD et sur les plateformes VOD, ce qui oblige les gens pressés à pirater au lieu de commander le film via DVD ou offre légale VOD. C'est une loi profondément stupide et liberticide, résultat : Piratage.
- Ne pas avoir adapté le tarif des produits, le tarif des produit devrais être le prix des auteurs plus un petit pourcentage pour la plateforme de vente, et non pas garder un prix aussi prohibitif pour les produits culturels, ce qui produit le piratage. Par exemple comment tu peu avoir sur Amazon le même prix qu'un livre papier pour un livre virtuel alors que tu as pas à l'imprimer, à le transporter, à le stoquer, ni à mettre au pilon les plus de 50% à 90% d'invendus, ce qui à un coût énorme ? Au lieu de garder ce prix artificiellement très élevé, pourquoi pas remettre à plat le prix du livre virtuel, à savoir droits d'auteur plus commission plateforme de vente (quelque pourcents et pas 30..50% comme fait Apple !) , ce qui diviserais le prix du livre virtuelle par environ 5 à 10 ! Et bien non le lobby des éditeurs à gagné avec la complicité des pauvres crétins politique ignares, résultat : piratage massif des ebook.

Si les produits culturels sont disponibles immédiatement via internet via l'offre légale, et avec un tarif accessible, bien moins de gens se sentirons dans l'obligation de pirater, et voudrons payer avec plaisir l'auteur ou l'artiste qui est derrière la création, et non pas payer 90 à 95% du prix du bien culturel à une bande d'escrocs qui fait du racket organisé en bande criminelle. Vouloir interdire au gens de télécharger ces produits avec ce stupide délais de carence, et de vouloir artificiellement garder le tarif 5 à 10 fois le prix réel, voila l'erreur. Dans le prix du livre, les droits d'auteur sont très petits, voir minime, et le coût de distribution de ce genre de produit via informatique est infinitésimal, cela se compte en centimes. Le prix du livre virtuel est totalement artificiel est grotesque , les consommateurs le savent, et au lieu de payer avec plaisir l'auteur, ils préfèrent pirater plutôt que de donner 95% du montant de leur commande à une bande de criminels escrocs et raquetteur en bande organisée (l'état est "complice" de l'escroquerie puisque que la TVA est basé sur le prix, plus le tarif est élevé plus la TVA l'est). Donc la bande de criminels escrocs racketteurs c'est : éditeur plus plateforme de vente plus état, une bande de 3 escrocs. Qui est victime dans histoire ? les auteurs et artistes qui ne touchent plus rien à cause du piratage massif et généralisé. Qui en bénéficie : les vendeurs de seedbox, VPN et serveur dédiés low cost.

Si on regarde bien, on est encore dans une logique d'état totalitaire et despotique : Tentative de l'état d'imposer d'une escroquerie pitoyable et lamentable par la force via Hadopi. Réaction du peuple victime de cette tyrannie abjecte : résistance via piratage (VPN, Seedbox et Peerblock). On aurais pu penser que le PS sois disant "défenseur des droits du peuple" aurait défendu les auteurs et les consommateur contre la bande d'escrocs racketteurs, supprimé la loi de carence liberticide, et changé le système pour mieux payer les auteurs et non les racketteurs escrocs, et bien il n'en est rien, le PS ne sert à rien et à demandé à Hadopi de sévir de plus belle, PS = Parti escroc despotique & stalinien.

A titre personnel j'aurais aimé que le PS se batte pour supprimer toutes les très nombreuses lois liberticides : le passage du PS au pouvoir aurais pu servir à quelque chose d'autre que de ruiner leur pays en sabotant les mécanismes naturels de l'économie de marché, et bien il n'en est rien, le Parti Stalinien travaille au contraire sur tout un tas de nouvelles lois liberticide pour asservir le peuple.... Ce qui d'ailleurs se produit à chaque fois dans ce cas de figure (URSS avec Staline, Chine avec Mao, Corée du nord, et Cambodge avec Pol Pot). Ces gens d'une profonde débilité sont sur d'avoir raison, même quand ils ont tord, et ils feront tout pour imposer à la masse populaire toutes leurs idées abjectes et stupides, même par la force s'il le faut.
9  0 
Avatar de I_Pnose
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/01/2014 à 17:38
Si je comprends bien, le groupe d’étude pointe du doigt OVH parce que ce dernier ne surveille pas activement ses clients. Les gens finissent par trouver anormal ce qui est pourtant dans l’ordre des choses ; aucune loi n’oblige un FAI à surveiller ses clients (sauf si un abus/violation est signalé). Bref je ne sais pas d’où sort cette étude, mais l’expertise des auteurs fait peur.

Bon, mais la vraie question ; Hadopi ça existe encore ?
7  1 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/01/2014 à 18:31
Citation Envoyé par Shuty Voir le message
Comment se renvoyer la balle pour expliquer ses résultats médiocres ?
Pour m'a part, j'ai reçus le deuxième avertissement en AR. Depuis je passe par un VPN comme la plupart des gens.
Hadopi ou comment gonfler le CA des vendeurs de VPN, Seedbox et serveurs dédies low cost.

Du coup ne vont se faire gauler que les inconscients, probablement des mômes qui ont pas de CB pour commander un VPN ou une seedox, ou qui ont pas pensé à installer Peerblock (qui semble être efficace) , et c'est Maman qui va recevoir la facture.

Évidement pendant ce temps les députés ne comprennent rien à tout ça, déjà que je viens de voir une interview ou un député PS pense qu'il faut abandonner l'Euro pour le Bitcoin, la France est dirigé par une bande de demeurés (et de voleurs) je suppose que vous le savez déjà
7  1 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/01/2014 à 21:53
Il faut dire que pour pas se faire gauler par Hapopi, certains petits malins on pris des kimsufit chez OVH pour les transformer en seedbox géantes, donc à savoir 1 To de données, du débit en upload à gogo, résultat seed monstre de fichiers piratés à partir des serveurs OVH, vu que hadopi envoi des mails aux particuliers et pas aux hébergeurs. Donc pour OVH hadopi c'est tout bénéf, très bon business.
Sauf que la flicaille hadopi pendant sa traque des ip des pirates tombe de plus en plus sur les IP des Kimsuffit, je pense que l'info à été remontée c'est pour ça que OVH à été pointé du doigt. OVH à tout intérêt à ce que les dispositions actuelle Hadopi ne changent pas : menacer les ip des particulier, et donc les obliger à prendre une offre Seedox bas de gamme, ou alors la Rolls de la seedbox à savoir un un Kimsuffit chez OVH, des millions d'euro à venir : Hadopi c'est la poule au œuf d'or pour OVH.
5  0 
Avatar de Mr_Exal
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/01/2014 à 11:10
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Il faut dire que pour pas se faire gauler par Hapopi, certains petits malins on pris des kimsufit chez OVH pour les transformer en seedbox géantes, donc à savoir 1 To de données, du débit en upload à gogo, résultat seed monstre de fichiers piratés à partir des serveurs OVH, vu que hadopi envoi des mails aux particuliers et pas aux hébergeurs. Donc pour OVH hadopi c'est tout bénéf, très bon business.
Sauf que la flicaille hadopi pendant sa traque des ip des pirates tombe de plus en plus sur les IP des Kimsuffit, je pense que l'info à été remontée c'est pour ça que OVH à été pointé du doigt. OVH à tout intérêt à ce que les dispositions actuelle Hadopi ne changent pas : menacer les ip des particulier, et donc les obliger à prendre une offre Seedox bas de gamme, ou alors la Rolls de la seedbox à savoir un un Kimsuffit chez OVH, des millions d'euro à venir : Hadopi c'est la poule au œuf d'or pour OVH.
Tant mieux pour eux. Franchement j'attends toujours le mail d'Hadopi, ça me fait mal au coeur vu le volume qui transite par chez moi de n'avoir toujours rien reçu.
5  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/01/2014 à 18:25
Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
à mes yeux OVH se doit de rester neutre, tout comme les FIA...jusque très récemment OVH hébergeait tous ses serveurs en métropole, une action en justice est donc aisée pour les ayants droits français et la HADOPI.

le travail de l'hébergeur s'est d'assurer techniquement la mise en ligne d'un contenu dont ils ne sont pas responsables; que ce soit du point de vue du copyright, de l'idéologie ou de quoi que ce soit d'autre. Ensuite si une action en justice demande à OVH de supprimer un contenu il est normal qu'ils le fasse.
C'est en effet leur politique me semble t'il.
De toute façon au pire ils ont de quoi se payer les meilleurs avocats et de faire tourner l'administration Hadopi ou autres en bourrique pendant des années, ne serait ce qu'avec divers vices de procédures potentiels.
4  0 
Avatar de SurferIX
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 31/01/2014 à 10:41
Citation Envoyé par Mr_Exal Voir le message
Tant mieux pour eux. Franchement j'attends toujours le mail d'Hadopi, ça me fait mal au coeur vu le volume qui transite par chez moi de n'avoir toujours rien reçu.
Fais comme ma femme : télécharge un film moisi en screener mais ultra récent, tu verras c'est instantané.
3  0 
Avatar de NaSa
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 24/01/2014 à 17:28
Plus rien ne m'étonne. Encore des pseudos experts, du même acabit que ceux qui ont conseillés les députés qui ont pondus Hadopi.
Après bizarre qu'ils s' en prennent à Ovh. C'est une preuve qu'elle fait de l'ombre à ces concurrents et le lobbying sur ces 'experts' est criant.
Le premier indexeur de lien p2p c'est. ........ pas ovh..
Quand au p2p étonnant que ça existe encore.

De toute manière quelle que soit la technologie de partage employée ils auront toujours 5 ans de retard
2  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/01/2014 à 11:26
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Il faut dire que pour pas se faire gauler par Hapopi, certains petits malins on pris des kimsufit chez OVH pour les transformer en seedbox géantes, donc à savoir 1 To de données, du débit en upload à gogo, résultat seed monstre de fichiers piratés à partir des serveurs OVH, vu que hadopi envoi des mails aux particuliers et pas aux hébergeurs. Donc pour OVH hadopi c'est tout bénéf, très bon business.
Sauf que la flicaille hadopi pendant sa traque des ip des pirates tombe de plus en plus sur les IP des Kimsuffit, je pense que l'info à été remontée c'est pour ça que OVH à été pointé du doigt. OVH à tout intérêt à ce que les dispositions actuelle Hadopi ne changent pas : menacer les ip des particulier, et donc les obliger à prendre une offre Seedox bas de gamme, ou alors la Rolls de la seedbox à savoir un un Kimsuffit chez OVH, des millions d'euro à venir : Hadopi c'est la poule au œuf d'or pour OVH.
à mes yeux OVH se doit de rester neutre, tout comme les FIA...jusque très récemment OVH hébergeait tous ses serveurs en métropole, une action en justice est donc aisée pour les ayants droits français et la HADOPI.

le travail de l'hébergeur s'est d'assurer techniquement la mise en ligne d'un contenu dont ils ne sont pas responsables; que ce soit du point de vue du copyright, de l'idéologie ou de quoi que ce soit d'autre. Ensuite si une action en justice demande à OVH de supprimer un contenu il est normal qu'ils le fasse.
2  0