Arrêté au cinéma parce qu'il portait des Google Glass
Le FBI le soupçonne d'avoir piraté le film

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les lunettes à réalité augmentée de Google ne sont même pas encore disponibles pour le grand public qu'on note déjà un incident relatif à leur utilisation. Aux États-Unis, un homme a été arrêté par le FBI à la demande de la MPAA (Motion Picture Association of America, association qui défend les intérêts d'Hollywood), pour avoir regardé un film au cinéma équipé des Google Glass.

Il était venu voir Jack Ryan : Shadow Recruit avec sa femme. Un employé du cinéma a alors prévenu un représentant de la MPAA. Ce dernier s'est empressé de contacter le département de la Sécurité intérieure, en charge de la lutte antiterroriste mais également des affaires de piratage. Celui-ci a alors dépêché des agents pour interroger le testeur.

Pendant plus de quatre heures, l'homme a subi un interrogatoire musclé de la part du FBI. Tant bien que mal, le spectateur a expliqué qu'il portait la version 2 du prototype de Google Glass, qui permet d'intégrer des verres correcteurs à l'objet connecté, qu'il avait éteint ses lunettes mais qu'il en avait besoin pour voir. Il n'a visiblement pas été cru. Toutefois, après l'interrogatoire, les agents ont accepté de connecter le gadget à un ordinateur et ont pu constater que rien n'avait été enregistré. Pour se faire pardonner, le cinéma a offert quatre places au spectateur.

Cette histoire relancera sans doute le débat autour des endroits où peuvent être portées les Google Glass. D'ailleurs AMC explique que « bien que nous soyons d'énormes fans de la technologie et de l'innovation, porter un dispositif qui a la capacité d'enregistrer de la vidéo n'est pas quelque chose d'approprié dans une salle de cinéma ». Mais le MPAA met un peu d'eau dans son vin en disant que « nous n'avons pour le moment aucune raison de penser que (les Google Glass) représentent actuellement une menace significative dont pourrait résulter le vol de contenus ». Il reconnaît que « dans le cas présent, aucune activité (de piratage) n'a été découverte », même si le lobby n'entend pas laisser les spectateurs porter des lunettes électroniques sans qu'ils aient à en rendre compte.

Source : Washington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Avec leur autonomie actuelle limitée, les Google Glass représentent-elles une réelle menace pour l'industrie du cinéma ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 15:02
Le FBI n'a rien de mieux à faire que de harceler des gens qui pourraient avoir screené un film ? N'y-a-t-il pas des crimes et du terrorisme à combattre ?

Tout cela me laisse penser que si le plaignant (la MPAA) a plein de sous, le FBI y mettra tous les moyens, y compris disproportionnés, pour arrêter le dangereux suspect.
Avatar de niarkyzator niarkyzator - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 15:12
Ca me laisse la même impression. Le FBI est une milice privée ...
Avatar de azmar azmar - Membre averti https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 15:14
Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Avec son autonomie actuelle limitée, les Google Glass représentent-ils une réelle menace pour l'industrie du cinéma ?[/QUOTE]

L'autonomie de ce genre de produits va augmenter rapidement je pense, donc même si pour le moment l'autonomie est restrictive, je ne pense pas que cela sera encore les cas d'ici quelques mois/années.

En revanche je ne sais pas si la qualité et l'angle de vue de la caméra sont adaptées à une telle pratique.

Dans tous les cas la réaction du FBI est, sinon risible, vraiment inadmissible.

Azmar
Avatar de darkman19320 darkman19320 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 15:19
Je trouve la réaction du FBI un peu musclé mais qu'en est-il de l'employé du cinéma? N'aurait-il pas mieux fait de lui demander de laisser ses lunettes à l'entrée?
Avatar de Uranne-jimmy Uranne-jimmy - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 15:36
Bienvenue aux états unis, lieu où même les surprises des kinders sont interdites alors que les enfants doivent porter des gilets par balle pour éviter de mourir en allant à l'école...
Faut qu'ils arrêtes là ... En supposant même qu'il enregistrait : qualité pourrave, il y a tout un tas d'autres méthodes pour récupérer un film, ils tapent au hasard pour faire des exemples, vlà une belle façon de faire.

Du coup moi ça m'a bien fait marrer.
Avatar de nirgal76 nirgal76 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 16:09
J'en pense que les américains sont complètement barrés. On l'aurait moins fait chier s'il était entré avec un M16
Avatar de Mr_Exal Mr_Exal - Membre expert https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 16:38
Citation Envoyé par darkman19320 Voir le message
Je trouve la réaction du FBI un peu musclé mais qu'en est-il de l'employé du cinéma? N'aurait-il pas mieux fait de lui demander de laisser ses lunettes à l'entrée?
T'es pas bien? Il aurait pu le tuer avec ses Google Glass qui tirent des lasers !
Avatar de Kearz Kearz - Membre expert https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 17:13
J'en pense que les américains sont complètement barrés. On l'aurait moins fait chier s'il était entré avec un M16
Depuis quand un M16 met en danger les bénéfices des majors?
Avatar de celi66 celi66 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 17:21
Le FBI n'a vraiment rien d'autre a faire, c'est vrai c'est plus facile a atteaper un simple spectateur qu'un dealer de drogue, narcotrafficant ou autre pestifere dangereux, les Etat-Unis le pays oû tout peut arriver.
Avatar de Albinre Albinre - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 22/01/2014 à 18:50
C'est la pointe de la technologie, mais ça m'intéresse absolument pas... Prochaine étape, incruster des puces dans les têtes des gens
Contacter le responsable de la rubrique Accueil