Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google, Apple, Intel et Adobe poursuivis par 60 000 personnes
Pour un pacte secret afin de ne pas débaucher leurs employés respectifs

Le , par Francis Walter

40PARTAGES

12  0 
De nos jours, les firmes informatiques font partie des entreprises ayant le plus grand nombre d’employés. Cette main d’œuvre est encore plus importante quand il s’agit des géants américains Apple et Google.

Pourtant, aussi grandes et puissantes que ces firmes puissent être, elles ne sont pas épargnées par les accusations en tout genre. C’est ainsi qu’environ 60.000 travailleurs de la cité industrielle Silicon Valley ont donné leur accord pour poursuivre un procès contre Apple, Google et plusieurs autres entreprises. Ils accusent entre autre ces entreprises d’avoir signé un compromis de six accords secrets pour mettre fin au phénomène de débauchage d’employés. Il s’agirait donc d’un accord de non-concurrence entre 2005 et 2007, dans lequel on retrouve Google, Apple, Intel, Adobe, Intuit, Pixar et Lucasfilm. Il consisterait à ce que les sept entreprises concernées ne proposent pas de meilleures rémunérations ou conditions aux travailleurs d’une firme concurrente.

Un litige sur lequel le juge Lucy Koh, chargé de l’affaire, n’a pas tardé à statuer : « le fait que les six accords bilatéraux identiques ont été atteints dans le secret des sept inculpés dans une période de deux ans suggère que ces accords résultent d’une collusion, et pas d’une coïncidence. »

Le compromis aurait débuté par un email envoyé par le regretté Steve Jobs au CEO de Palm Ed Colligan, dans lequel le fondateur d’Apple presse en vain son homologue d’accepter cet accord inédit. Colligan n’étant pas d’accord, Jobs se tourne alors vers d’autres firmes.

Un autre pionnier de cet arrangement, c’est Eric Schmidt, CEO de Google. Les employés prétendent qu’il a négocié des offres non-concurrentes avec Intel et Intuit, toujours pour éviter le changement d’employeur.

Une tentative de poursuite avait eu lieu en 2010 mais s’était soldée par un échec. Le ministère de la justice américaine n’a pas autorisé un procès contre les accusés. Le juge Koh a récemment déclaré que les employés étaient maintenant libres de poursuivre les entreprises en vertu des lois antitrust Sherman et California’s Cartwright.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 6-MarViN
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/01/2014 à 14:41
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
La séparation des pouvoirs, ils ne savent pas ce que c'est, aux Etats-Unis ?
Je te rassure, en France aussi on sait pas ce que c'est.
11  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/01/2014 à 14:12
"Le ministère de la justice américaine n’a pas autorisé un procès contre les accusés"

Intouchables. La séparation des pouvoirs, ils ne savent pas ce que c'est, aux Etats-Unis ?
7  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/04/2014 à 16:48
Citation Envoyé par Ozeil Voir le message
Ils avaient l'intention de demander 3 Milliards et n'obtiennent que 324 millions. Ça me choque, si tu porte plainte tu ne te laisse pas acheter pour 5000$ si tu espérais avoir dix fois plus!
Encore une fois, cette somme n'est versee que si le proces va jusqu'au bout, ce qui est somme toute tres rare dans ce genre de proces. La somme demandee est volontairement exorbitante, en partie pour forcer un reglement amiable.
Et il faut deduire de cette somme les frais d'avocats, non negligeable dans ce pays.

Si vraiment ils pensaient pouvoir obtenir 3 milliards, voir 9, ils n'auraient jamais accepete 324 millions.
2  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/01/2014 à 16:06
Citation Envoyé par 6-MarViN Voir le message
Je te rassure, en France aussi on sait pas ce que c'est.
C'est pas faux.
1  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/01/2014 à 13:56
Citation Envoyé par Faridsarl Voir le message

Le compromis aurait débuté par un email envoyé par le regretté Steve Jobs
Hum, pas vraiment regretté pour le coup!

Sinon bonne réaction des salariés face à ces vieilles méthodes patronales.
1  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/01/2014 à 9:28
Ca ne m'etonne guere que ce genre d'accords existent : ces entreprises se sont livrees a une guerre du debauchage pendant des annees, et puis a un moment, pouf ca diminue fortement...

Il y a le meme genre de debauchage entre FB et Google, mais je crois que ca continue, donc il est probable qu'il n'y ait pas d'accords.
1  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/04/2014 à 16:13
Citation Envoyé par M4itreG Voir le message
Si ces entreprises sont réellement innocentes, pourquoi payer ?
C'est le principe de la justice aux Etats-Unis : la tres tres grande majorite des proces intentés se terminent avant d'avoir commencé par un accord financier (ceci n'est pas un jugement de ma part, mais un fait, et les chiffres sont trouvables -- ils ont notamment ete sortis lorsque certains medias ont explique le fonctionnement de la justice etats-unienne lors du reglement amiable de l'affaire DSK).

Sur le pourquoi, c'est une question de risque : les consequences d'un jugement aux Etats-Unis sont souvent tres tres lourdes, et les deux parties ont un interet reel a trouver un accord financier avant.
1  0 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/04/2014 à 16:16
Citation Envoyé par Tripow Voir le message
Un peu plus de 5000$ par personne, c'est rien..
Je ne suis pas sûr que ça soit aussi équitablement répartie, mais ça fait une belle somme.
1  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/04/2014 à 16:29
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
Je ne suis pas sûr que ça soit aussi équitablement répartie, mais ça fait une belle somme.
Certes, mais si l'entente est réelle, cette somme est loin d'égaler le préjudice.

Imagine une augmentation de 500 euros (je dis au pif, mais c'est surement plus vu les boites citées) mensuelle qu'ils auraient eu en changeant de boite (encore une fois si l'entente est réelle), multiplié par le nombre d'année (4 ans ici), il y a encore du manque à gagner.
1  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/04/2014 à 16:35
324 millions $ / 60 000 employés = 5 400$ / employé
C'est ridiculement bas

Surtout quand on sait que les salaires dans l'IT à la Sillicon Valley tournent dans 80k$/an env. (pour un jeune développeur), c'est encore plus ridicule (6,75% du salaire annuel seulement...)

Au vu du préjudice sur 4 ans, je pense que ça doit représenter un manque à gagner bien supérieur à ça
2  1