Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

IA : 705 204 processeurs pour simuler en 40 min
Une seconde d'activité du cerveau humain

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Combien de temps faut-il à un superordinateur du top 5 des supercalculateurs les plus puissants au monde pour simuler une seconde d’activité de la machine à penser la plus évoluée connue sur terre qu’est le cerveau humain ? 40 minutes.

À la suite de bien d’autres équipes de recherche, une collaboration de l’institut de recherche RIKEN, de l’institut des sciences et technologies d’Okinawa et du centre de recherche allemand Forschungszentrum Jülich s’essaie, elle aussi, à cet exercice : la simulation informatique de l’activité cérébrale.

Le projet a demandé la puissance de calcul du superordinateur japonais K (705 204 processeurs pour 1,4 million de gigaoctets de mémoire vive), ainsi que le logiciel sous License GNU NEST, pour simuler l’interconnexion de 1,73 milliard de neurones par 10,4 trilliards de synapses. À titre de rappel, ce nombre de neurones et d’interconnexions, qui peut paraître gargantuesque à première vue, ne représente en fait que 1 % de la totalité du réseau neuronal humain.

Même si l’avancée paraît insignifiante, elle se fait dans le bon sens. Les experts sont confiants, et estiment que simuler l’ensemble du réseau de neurones du cerveau humain est possible avec un ordinateur capable d’effectuer un quintillion, soit 1 000 pétaflops, d’opérations en virgule flottante par seconde.

« Si les ordinateurs capables d’effectuer des pétaflops d’opérations en virgule flottante comme K peuvent simuler 1 % de l’activité cérébrale, alors des ordinateurs capables d’effectuer des quintillions d’opérations en virgule flottante par seconde seront amplement suffisants pour simuler la totalité du réseau neuronal humain », explique l’expert Markus Diesmann.

Actuellement, les ordinateurs capables de telles prouesses n’existent pas, et ne verront probablement pas le jour avant 2020, selon les prévisions d’Intel. Affaire à suivre.

Télécharger NEST

Source : Telegraph

Et vous ?

Il faut des quintillions d'opérations en virgule flottante pour simuler complètement un cerveau humain en fonction. Et au-dessus, que pourrait-on simuler d'après vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de squizer squizer - Membre habitué https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 13:30
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
Il faut des quintillions d'opération en virgule flottante pour simuler complètement un cerveau humain en fonction. Et au dessus, que pourrait-on simuler d'après vous ?

1) Une communication entre 2 cerveaux...

2) L'intégralité des mouvements solaires et planétaires de la voie lactée

3) Le mouvement des toutes les molécules dans un verre d'eau en prenant en compte toutes les forces qui s'y appliquent
Avatar de Zilpix Zilpix - Membre habitué https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 14:11
L'Univers ?
Avatar de Darktib Darktib - Membre averti https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 14:27
C'est pas mal comme prouesse, est-ce qu'ils vont publier un aperçu de ce que ça a donné ?

Juste un petite note concernant la news: en français le système numérique est le système long, donc:
1 000 pétaflops = 1000^6 flops = 10^18 flops = 1 trillion
1 quintillon = 10^30

Du coup, pour les chiffres, c'est 1 exaflop (1 trillion de flops en français), et 1 billiard de synapses (10^15 synapses).
Avatar de link66 link66 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 15:14
J'ai du mal à comprendre ce qu'ils ont fait.

Comment on détermine la quantité de calculs correspondante à une seconde d'activité cérébrale ?

De leur coté, ils ont fait quoi ? Quelques itérations sur un réseau de neurone artificiels, composé de 1.7 milliard de neurones reliés par 10 trilliards de connexions définies aléatoirement ?

A part prouver la robustesse de NEST pour des RNA gigantesques, j'ai du mal à saisir le but de la manip.
Avatar de saad.hessane saad.hessane - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 15:22
En fait, si je comprend bien, les 705204 processeurs et les 1,4 million de gigaoctets de mémoire vive ne font pas que "simuler" l'activité du cerveau humain, mais "émuler" l'architecture du cerveau humain.

C'est sur cette émulation que va tourner la simulation.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 15:58
Citation Envoyé par link66  Voir le message
J'ai du mal à comprendre ce qu'ils ont fait.

Comment on détermine la quantité de calculs correspondante à une seconde d'activité cérébrale ?

De leur coté, ils ont fait quoi ? Quelques itérations sur un réseau de neurone artificiels, composé de 1.7 milliard de neurones reliés par 10 trilliards de connexions définies aléatoirement ?

A part prouver la robustesse de NEST pour des RNA gigantesques, j'ai du mal à saisir le but de la manip.

+1

Un peu journalistique comme article

Parce que j'en connais autour de moi pour qui ça doit pas être très compliqué de simuler 1 seconde d'activité cérébrale

Steph
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 16:22
Parce que j'en connais autour de moi pour qui ça doit pas être très compliqué de simuler 1 seconde d'activité cérébrale

Même si ton cerveau était 10 fois plus puissant que ceux autour de toi, ce ne serais pas très difficile de le dépasser une fois que l'on aura atteint le leur. Mais il aussi probable que ton cerveau soit plus simple a simuler.

Ce n'est pas plus on a de neurones, plus on est intelligent... Mais on sait par expérience que des neurones, avec du travail..., deviennent intelligent. Pour répondre aux autres, cette simulation sert a avoir une structure de cerveau. Plus la recherche progresse, plus on organise cette structure et en parallèle notre capacité a simuler augmente... Mais si ça se trouve avec un super calculateur comme K et le bon programme on pourrait faire plus intelligent que notre cerveau. On sait faire intelligent en imitant notre cerveau et pour des cas très spécifique. Mais il y aussi un autre intérêt a imiter notre cerveau : le comprendre. C'est par exemple ainsi que l'on a compris comment notre cerveau traite l'image d'ou émerge des thérapies.
Avatar de mascoco mascoco - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 19:51
1 seconde seulement pour 1% de neurone ! sachant que le cerveau peut contrôler plusieurs tâches en même temps, c'est à dire, je peux parler au téléphone, bouger mon doigt, regarder la TV, sentir quelque chose cramer dans ma cuisine et et...et...

je pense on est encore très loin pour simuler 173 milliards de neurones (100%).

Darwin aurait un autre avis sur notre nature s'il était encore vivant, certainement pas la nature.
Avatar de minnesota minnesota - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 20:03
arf, y'a rien de plus puissant que de simuler un cerveau en ébullition.
Mais qu'est-ce qui est susceptible de mettre un cerveau en ébullition ?
Avatar de jnspunk jnspunk - Membre du Club https://www.developpez.com
le 15/01/2014 à 20:25
"La performance combinée de tous les systèmes (top 500) est de 223 500 petaFLOPS"
Potentiellement 200 fois le cerveau humain.
Ha, on me dit que ça coûte un peu chèr pour l'instant.

Citation Envoyé par minnesota  Voir le message
arf, y'a rien de plus puissant que de simuler un cerveau en ébullition.
Mais qu'est-ce qui est susceptible de mettre un cerveau en ébullition ?

Comme pour un court circuit en reliant les pôles d'une batterie, penser de ne pas penser
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil