Red Hat rejoint la communauté CentOS
Pour accélérer le développement de solutions open source innovantes

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Fondé en 2004, le projet CentOS se base sur le même code source que Red Hat Enterprise Linux (RHEL) pour offrir ses distributions Linux à une forte communauté.

Techniquement, CentOS est comparable à un clone de RHEL. Mais, cependant un clone très populaire. En termes de part de marché pour le segment des serveurs web en entreprise, CentOS devance de très loin RHEL. En effet, pour janvier 2014, CentOS compte 25 % de part de marché des serveurs web Linux, contre 8,3 % pour Red Hat.


L’annonce officielle du support de CentOS par Red Hat n’a pas de quoi surprendre. Par contre, que peut-on bien attendre de ce support ? L’un des faits marquants, c’est la modification apportée au « board » de développement de CentOS (CentOS Governing Board). Trois membres recommandés par Red Hat font leur entrée dans le « CentOS Core Team ». Il s’agit des développeurs Carl Trieloff, Karsten Wade et Mike McLean.

D’un autre côté, ce sont aussi quelques développeurs du « CentOS Core Team » qui se font employer par Red Hat dans le cadre du soutien au projet CentOS. Il s’agit des développeurs Johnny Hughes Jr, Jim Perrin, Fabian Arrotin et Karanbir Singh.

Karanbir tient à préciser que ses amis développeurs et lui travaillent pour Red Hat, mais pas pour la distribution RHEL. Par conséquent, les fans de CentOS ne devraient pas s’inquiéter de ce que cela ait un impact négatif sur leur distribution fétiche.

Bien au contraire, le support de Red Hat serait très bénéfique à CentOS en termes d’échange de technologies et améliorations de la distribution.

Le but de Red Hat est d’accélérer le développement des solutions open source innovantes, dont pourraient bénéficier ses produits, notamment RHEL, RHEL OpenStack Platform, Red Hat Cloud Infrastructure, Red Hat Enterprise Virtualization, Red Hat JBoss Middleware, OpenShift by Red Hat ou Red Hat Storage

Sources : List CentOS, W3tech

Et vous ?

« Nous travaillons pour Red Hat, mais pas sur RHEL ». Doit-on prendre pour argent comptant ces propos du développeur Karanbir ?

Comment qualifiez-vous l'attitude de Red Hat ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de bruneltouopi bruneltouopi - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/01/2014 à 12:02
Il est vrai que j'ai eu à utiliser ubuntu comme server mais de là à voir qu'il se retrouve à 27 % du sondage des serveurs web linux utilisés hummm j'en suis surpris.
Debian c'est vrai est plus mature et la progression d ubuntu dans son coté serveur est interessant.
Maintenant vu que RedHat est une solution entreprise.Pourrais t-on avoir une avancé enrichissante de CentOS dans les bref delais.Je suis sceptique que peut se tramer "Nous travaillons sur Red Hat mais pas sur RHEL".il y'a quelques choses qui clochent.Qu'est ce que Red Hat gagnerait à faire utiliser Centos à des fins non productives à RHEL?
Dans tous les cas la prochaine distribution linux que je testerai est centos.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/01/2014 à 14:04
Citation Envoyé par bruneltouopi  Voir le message
Maintenant vu que RedHat est une solution entreprise.Pourrais t-on avoir une avancé enrichissante de CentOS dans les bref delais.Je suis sceptique que peut se tramer "Nous travaillons sur Red Hat mais pas sur RHEL".il y'a quelques choses qui clochent.
Qu'est ce que Red Hat gagnerait à faire utiliser Centos à des fins non productives à RHEL?

En fait, CentOS permet aux gens de trouver quelque chose entre l'innovation a fond avec Fedora (qui va trop vite pour certains utilisateurs) et RHEL (qui a un cycle de release focalise sur la stabilite et la maturite et qui ne peut donc pas assimiler l'innovation aussi vite).
Du coup CentOS est en effet un bon compromis pour pas mal de scenarios, y compris chez Red Hat, qui mise dessus comme une bonne distribution (qui plus est gratuite) pour baser des projets Cloud.
Offres d'emploi IT
Développeur perl h/f
Kobaltt - Aquitaine - PAU
Développeur big data H/F
Geosys - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Conception/dév logiciel java h/f
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil