Edward Snowden : je travaille toujours pour la NSA
Ils sont les seuls à ne pas s'en rendre compte

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les révélations sur les exactions de la NSA se succèdent comme les épisodes d'une série hollywoodienne. Edward Snowden, l'ancien contractuel de la NSA à l'origine des fuites, qui s'était juste fait porteur du message, a accordé une interview au Washington Post pour expliquer son geste.

«Je ne voulais pas changer la société», a-t-il déclaré, «je voulais donner à la société l'occasion de décider si elle voulait se changer elle-même. ». Le jeune homme s'est dit satisfait d'avoir réussi à informer le public sur l'étendue massive de la surveillance d'internet et des communications téléphoniques par le gouvernement américain. «Pour moi, en termes de satisfaction personnelle, la mission est déjà accomplie»

De plus, Snowden souligne que bien qu'il a signé le Formulaire Standard n°312 qui est une clause de confidentialité sur les informations classifiées, sa loyauté était ailleurs. «Le serment d’allégeance n’est pas un serment de garder le secret», scande-t-il, «c’est un serment envers la Constitution. Ce serment, je l’ai tenu, alors que Keith Alexander et James Clapper l’ont brisé.». Il poursuit en disant que ceux qui l'accusent de trahison n'ont pas compris son objectif. «Je n’essaie pas de mettre la NSA à terre, j’essaie d’améliorer la NSA. Je travaille toujours, en ce moment même, pour la NSA. Ils sont les seuls à ne pas s’en rendre compte.».

Une campagne qui a en tout cas porté ses fruits. En effet, le président Barack Obama va prononcer un discours sur le sujet en janvier. Le chef du monde libre a qualifié de «nécessaire et important» un débat sur le rôle de la NSA. D'ailleurs, il envisage une modification des vastes capacités d'espionnage dont l'agence dispose qui ont soulevé tant de critiques au sein des défenseurs de la vie privée.

Source : Washington Post

Et vous ?

Partagez-vous le point de vue d'Edward Snowden ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Qu3tzalify Qu3tzalify - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/12/2013 à 19:40
Wow, le bloc "Retrouvez le dossier de la rédaction" est sacrément long !
J'ai l'impression que depuis ces révélations, on ne parle que de cela.
Avatar de hn2k5 hn2k5 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/12/2013 à 10:30
Le chef du monde libre
Hum... C'est un tantinet pompeux non ?
Déjà qu'il a même pas les clés de chez lui...
Avatar de diabolos29 diabolos29 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/12/2013 à 11:56
Citation Envoyé par hn2k5 Voir le message
Hum... C'est un tantinet pompeux non ?
Peut être pas.

Pour preuve, si l'on s'intéresse à quelques grosses productions hollywoodiennes, on sait que c'est grâce aux USA (et régulièrement grâce à leur président) que le monde libre gagne toujours à la fin.

Mais il y a peut être un truc qui foire dans mon raisonnement ...
Avatar de quanta quanta - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/12/2013 à 13:41
Je vais être crû, mais autant appeler un chat un chat. Pour moi c'est juste de la haute trahison. Ce réfugier chez l'ennemi géopolitique russe en est une parfaite illustration.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/12/2013 à 14:00
Citation Envoyé par quanta Voir le message
Pour moi c'est juste de la haute trahison.
Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Ce réfugier chez l'ennemi géopolitique russe en est une parfaite illustration.
La NSA s'est réfugiée en Russie?

Les traîtres, c'est bien ceux qui trahissent leur pays en bafouant les lois et les libertés du peuple.
Avatar de herdans herdans - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/12/2013 à 14:34
Comment appelle-t-on un état qui adopte exactement les mêmes valeurs et les mêmes méthodes, que celui qu'il est censé combattre? Stasi-unis et Russie même combat. La Russie version 2010's a presque l'air d'un bon samaritain à côté des States : Guantanamo (vs Pussy Riot/Greenpeace), surveillance de la population mondiale télécom et bancaire.

Apparemment, il suffit que le système soit défendu par celui qui a obtenu le prix Nobel de la Paix par anticipation, pour que ce soit "le Bien".

L'état américain qui, a trahi le monde libre, s'estime "trahi" par Snowden

Que de paradoxes...

Ne parlons pas de la France. Si la situation n'était pas si grave, ce serait presque drôle.

Après la Guerre Froide, on a droit à la Guerre Économique et Cyber. Et dans cette nouvelle forme de guerre, c'est chaque pays pour soi, vu que l'Europe à part faire un grand marché unique et préserver la paix en Europe, l'ambition mondiale frôle le 0... On aura les moyens de contester l'hégémonie technologique, quand on réformera la France et quand on arrêtera de vouloir ouvrir naïvement notre pays aux concurrents américains, chinois, qui font de la fausse monnaie pour obtenir le monopole en cassant les prix. Encore faut-il pour cela, avoir une certaine ambition politique française et européenne. Par contre, pensez à prévenir nos dirigeants sur les modalités de la guerre, car pour l'instant, nous perdons la guerre, et je ne suis même pas sûr qu'ils soient au courant que cette guerre existe.

Soyons clair là-dessus, on trimbale quelques casseroles qui font pencher la balance en notre défaveur. L'absence de priorité, la décentralisation incontrôlée permet de multiplier les dépenses, engendrant une hausse des impôts et assimilés, seule solution de nos têtes pensantes, (réduction des ambitions pharaoniques de la bourgeoisie politique local? inconnue au bataillon).

Pour rebondir dans le domaine qui nous intéresse, l'informatique, est un secteur vital qui mériterait davantage d'investissement dans un rôle offensif (attaque, vol d'information)et défensif (sécurité des données). Par exemple, on pourrait mettre le paquet dans la DGA, l'ANSI, la prévention conseil aux PME, en évitant les fiasco SSII Steria Louvois et les autres surveillances traitresses de la population française. Nous ne sommes pas la menace Nous sommes innocents, nous ne méritons ni la suspicion, ni la surveillance fichage 24/7/365. Ici, c'est la France, c'est pas les States, il nous reste des valeurs : "prouvez la culpabilité" ou ayez un semblant d'élément à charge avant de nous traquer.
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 30/12/2013 à 15:19
Citation Envoyé par herdans Voir le message

Ne parlons pas de la France.
Si, parlons-en justement de la France, pays des libertés et des droits de l'homme.

On sait, depuis ce mois-ci, pourquoi la France ne pouvais pas accueillir un type comme Snowden.
La France vient de voter un article de loi (article 20 de la LPM, anciennement article 13) qui, grosso-modo, légalise en France les pratiques que la NSA fait, elle, illégalement chez elle.

Parlons-en de la France !!!
Avatar de Model_T101 Model_T101 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 31/12/2013 à 8:11
un article tres instructif, cliquer sur les points rouges :
http://www.spiegel.de/international/.../a-941262.html
Avatar de Arsene Newman Arsene Newman - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 17/01/2014 à 14:02
Vos SMS, une mine d’or pour la NSA
DishFire, où comment la NSA collecte des données à partir de 200 millions de SMS journaliers

Souriez, vous êtes espionné ! Non ceci n’est pas une blague, en effet il est probable que vos SMS soient présents dans la base de données de la célèbre agence américaine, la NSA.

Un vaste programme d’espionnage et de collecte de SMS téléphoniques dénommé « DishFire » a été révélé, suite à une investigation conjointe entre « The Guardian » et « Channel 4 News » sur des documents de la NSA datant de juin 2011, fournis par Edward Snowden.

Cette révélation intervient à un jour de l’annonce du président américain Barack Obama, portant sur une profonde réforme des programmes de surveillances mis en place par la NSA, alors qu’au même moment une porte-parole de l’agence qualifiait ce programme de légal.

« DishFire » permet la collecte de plus de 200 millions de SMS journaliers envoyés à travers le monde, toutefois il semblerait que cela ne concerne pas les réseaux téléphoniques se trouvant aux USA.

Le programme de la NSA ne s’arrête pas là, en effet un programme dénommé « Prefer » permettrait d’extraire des données pertinentes à partir de la Base de données de SMS, parmi les informations recherchées par « Prefer » : les transactions bancaires, les géolocalisations ou encore les carnets de contact. A titre d’exemple, chaque jour plus de 1.6 million de SMS de Roaming envoyés près des frontières sont collectés.

Cette mine d’or d’informations n’a pas été exploité uniquement par la NSA, mais aussi par son équivalent et allié britannique le GCHQ, pour espionner et surveiller ses concitoyens à leur insu, sans que le GCHQ ne soit inquiété par la justice et les lois en vigueur (Regulation of investigatory Powers Acts) car ce programme de surveillance porte la signature de l’agence américaine.


Source : The Guardian1, The Guardian2

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Cette révélation aura-t-elle un effet sur la crédibilité de prochaines réformes présentées par le gouvernement américain ?
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/01/2014 à 17:40
Citation Envoyé par Hannibal90 Voir le message
Cette révélation aura elle un effet sur la crédibilité de prochaines réformes présentées par le gouvernement américain ?
On ne peut pas tomber plus bas que terre.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil