Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

Skype hébergé dans Windows Azure
Une étape qui marque la fin des échanges P2P

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Dans un entretien avec The Register, Scott Guthrie, vice-président de Windows Azure, a confirmé que Skype, le service VoIP de Microsoft, est désormais mis en place et fonctionnel sur les serveurs de Windows Azure. Il faut toutefois noter que cette étape, bien que très importante, n'est certainement pas la dernière dans l'intégration du produit sur le cloud. En effet, les versions actuelles des différents clients ne sont pas encore totalement adaptées à cette infrastructure.

Mais ce n'est pas tout. Guthrie en profite pour rappeler qu'Azure n'est pas un service utilisé seulement par les clients Microsoft, mais aussi par Microsoft lui-même. « Chaque client Office 365 a un identifiant Windows Azure Active Directory » précise-t-il avant d'ajouter que « toute authentification, toute la sécurité, tout contrôle d'accès d'Office 365 passe par Windows Azure. Xbox Live et Xbox One utilisent énormément Windows Azure en arrière plan. ».

D'autres services Microsoft sont également en train d'être préparés à une migration imminente. SkyDrive peut être cité à titre d'exemple. « Tout nouveau stockage sur SkyDrive va maintenant sur Azure » explique le responsable.

L'objectif visé par Microsoft est de décharger les smartphones et les tablettes des calculs liés à la transmission P2P et de recevoir un flux unique de données. L'éditeur estime que les échanges P2P diminuent la réactivité générale sur les applications mobiles et provoquent des délais parfois importants dans la synchronisation des messages. Il faut quand même dire que des services comme Bing, le moteur de recherche de l'entreprise, ou Outlook, sa messagerie, n'ont toutefois pas été transférés vers Azure. D'ailleurs, l'entreprise n'a laissé filtré aucune information quant à un éventuel transfert vers Azure.

Source : Channel Register

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Est-il possible d'envisager que la totalité des services de Microsoft soient basés sur sa plateforme cloud ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ymoreau ymoreau - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/12/2013 à 9:45
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
L'objectif visé par Microsoft est de décharger les smartphones et les tablettes des calculs liés à la transmission P2P et de recevoir un flux unique de données.

Je serais curieux d'avoir un avis technique là dessus. Est-ce qu'il y a vraiment une optimisation en faisant ça ? (Edit: c'est une question sincère hein !)
Parce que ce que je retiens moi c'est surtout qu'ils vont maintenant faire transiter toutes leurs données par leur serveur, pratique pour analyser/enregistrer etc.
Avatar de Lana.Bauer Lana.Bauer - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 19/12/2013 à 11:36
Je présume que la mise à jour qui m'est parvenue sur mon smartphone est une mise à jour qui implique ceci ? Ou bien est ce que le logiciel ne doit pas être mis à jour relativement à ça ?
Avatar de gretro gretro - Membre actif https://www.developpez.com
le 19/12/2013 à 20:16
Moi je sais que ça va régler bien des problèmes du genre qu'il faille rester en ligne jusqu'à ce que l'interlocuteur se connecte afin que les messages soient bien acheminés.

Je pense que c'est bien que le chat soit centralisé. Cependant, les appels audio et vidéo auraient dû rester en P2P selon moi. Plus simple pour Microsoft et nécessite moins de ressources de leur part. Enfin, ce sont eux qui voient leur Business Model.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/12/2013 à 14:21
D'une manière générale, avec l'évolution des technologies web, j'ai l'impression qu'en réalité, la technologie va exactement dans l'autre sens. Le client devient de plus en plus important et le serveur sert surtout encore pour le stockage des données. C'est ce qu'on peut voir avec l'évolution des technologies autour de Javascript et du HTML 5, mais aussi avec l'évolution des technologies serveur, qui vont clairement vers une plus grande simplification, le NoSQL remplaçant les SGBDR, les serveurs d'applications basés sur Node.js ou Vert.x remplaçant les serveurs lourds type JavaEE. Au niveau serveur, le throughput devient plus important que la capacité de traitement.
Offres d'emploi IT
AMOA Chef de projet fonctionnel H/F
EXTERNATIC - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Ingénieur systèmes et réseaux h/f
KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS France - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Développeur d'application web F/H
Link-consulting - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil