Roslyn : Microsoft utilise en interne son compilateur en tant que service
La plateforme ambitionne d'ouvrir la boite noire qu'est un compilateur

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Roslyn, le compilateur en tant que service de Microsoft, s’approche de la version finale. Microsoft s’est mis au « dogfooding » (scénario pendant lequel une compagnie utilise ses propres produits pour démontrer ses qualités et capacités) avec la plateforme.

Roslyn ambitionne non seulement de fournir un outil de compilation pouvant être utilisé dans le Cloud, mais également de démystifier cette étape du cycle de développement d’une application.

Actuellement, un compilateur serait un peu comme une boite noire pour le développeur. Celui-ci sait globalement ce qui s’y passe et le résultat obtenu, mais ne peut exploiter les informations générées par le compilateur.


Roslyn ouvre cette boite en mettant à la disposition des développeurs un ensemble d’API (Compiler API, Services API et Editor Services API) qu’ils peuvent exploiter pour inspecter et affiner leur code.

L’API de compilation fournit les informations exposées à chaque étape du processus de compilation, à la fois sémantiques et syntaxiques. Les API Services peuvent être utilisées pour l’analyse de code, avec un accès direct à des modèles objets et à la couche de compilation. Edito Services API donne accès aux outils de l’éditeur de code de Visual Studio, notamment l’IntelliSence, le refactorisation, la coloration syntaxique, etc.

Avec cette approche, le compilateur agit désormais comme un service, pouvant être consommé par une autre application écrite en C# ou Visual Basic. Chaque partie du processus de compilation peut être utilisée par un programme tiers.

« Roslyn introduit un modèle de compilateur beaucoup plus ouvert, ce qui permettra aux développeurs de toucher l’intérieur même du compilateur, et de voir comment il fonctionne », explique Matt Gertz, développeur chez Microsoft.

Roslyn a été entièrement écrit en C# et VB.NET (contrairement aux autres compilateurs de Microsoft qui ont été écrits en utilisant également C++). Le compilateur est entré dans une phase de test en interne. Il a été utilisé par les ingénieurs de Microsoft pour recompiler 60 000 projets, y compris des projets phares de la société, afin de tester ses performances.

Roslyn sera lancé en version RTM dans un avenir proche, probablement lors de la conférence BUILD, qui est annoncée pour avril 2014.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous du projet Roslyn ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/12/2013 à 15:28
Ca peut apporter des choses.
Mais quoi ? Certe le compilateur est une boite pseudo noir, mais on devrait savoir ce qu'il fait en théorie pour savoir ce qu'il ne faut pas faire en pratique.
Si de ce coté ca aide les développeur .net c'est cool.
Ca permetera d'avoir des outils de qualimétrie du code qui se branche directement dessus pour faire des rapport avec une intégration continue.

La question que je me pose maintenant c'est est ce que ca existe dans d'autre langague (Java, pyton, PHP) ? Parce que je ne code pas en C# ni en .net.
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/12/2013 à 16:09
Que pensez-vous du projet Roslyn ?

Qu'il était temps ! De CodeDom aux arbres d'expressions en passant par EnvDTE et compagnie, pas moyen d'avoir un foutu AST exhaustif et à jour. Sans même parler de leurs fonctionnalités respectivement limitées et de l’impossibilité de les faire interagir ensemble. Il fallait se tourner vers Mono ou la Common Language Infrastructure pour des solutions, chacune avec leurs faiblesses (absence de garantie pour l'avenir de CLI, possibles ruptures de l'API à l'avenir pour les deux, etc).

Bref, dix années de gâchis qu'on espère bien vite oublier si Roslyn se montre aussi cool qu'on l'espère.
Avatar de ctxnop ctxnop - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 18/12/2013 à 17:17
J'ai vraiment hâte ! J'ai beaucoup de projets en standby en attendant qu'il sorte.
J'ai résolus certains trucs avec Mono.CSharp, mais il m'en reste d'autres sur lesquels je bloque (enfin, j'ai des solutions, mais qui ne valent pas l'investissement).
Je fais beaucoup beaucoup de compilation au runtime, et de génération de code, ainsi que des possibilité de scripting. Alors ce que promet ce compilo ne peut que me réjouir.
Avatar de FR119492 FR119492 - Rédacteur https://www.developpez.com
le 18/12/2013 à 23:13
Mais pourquoi pas revenir à l'assembleur? C'est génial: on voit tout, on sait tout, on décide tout.
Jean-Marc Blanc
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 19/12/2013 à 1:05
Citation Envoyé par FR119492  Voir le message
Mais pourquoi pas revenir à l'assembleur? C'est génial: on voit tout, on sait tout, on décide tout.
Jean-Marc Blanc

J'ai l'impression que tu n'as pas bien compris de quoi il s'agit...

L'intérêt de Roslyn est d'ouvrir les mécanismes internes du compilateur, ce qui permet d'accéder à l'abstract syntax tree, aux résultats de l'analyse sémantique, etc. Ça va permettre de réaliser plein d'outils d'analyse de code et de refactoring, sans se prendre la tête à recréer soi-même un parser. Ça n'a strictement rien à voir avec l'assembleur...
Avatar de GuruuMeditation GuruuMeditation - Membre expert https://www.developpez.com
le 19/12/2013 à 8:41
Ca va permettre de faire un de ces Resharper ! Et bien plus encore. Faut suivre Matthieu Mezil, il est à fond dedans depuis les premières previews.
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil