Débits Internet : le gouvernement publie un arrêté
Pour mettre fin aux publicités trompeuses des opérateurs

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Le gouvernement avait promis d’encadrer les annonces des débits dans les publicités des opérateurs de télécommunication. Un arrêté a été publié afin de protéger les consommateurs.

En octobre dernier, Benoit Hamon, ministre de la consommation et Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’économie numérique, mettaient en garde les opérateurs sur les publicités alléchantes utilisées par ceux-ci pour vanter des débits exceptionnels, mais qui sont souvent très loin des débits réels qu’obtiennent les consommateurs.

En effet, les annonces des fournisseurs d’accès à internet (FAI) se focalisent beaucoup trop sur le débit théorique maximal, qui n’est pratiquement jamais atteint par les clients à cause de nombreux paramètres comme les équipements techniques. Une situation dénoncée à plusieurs reprises par les associations de consommateurs.

Se livrant une bataille sans merci pour le haut débit, les opérateurs et les FAI ont excellé ces derniers temps dans l’annonce de débits de nature à tromper les consommateurs. On se souvient notamment du cas Free, avec son offre de fibre optique présentée comme la plus rapide d’Europe, avec un débit descendant de 1 Gbit/s, jugée « de nature à induire en erreur les utilisateurs » par le régulateur français.

Il était temps d’agir. Comme ils s’y étaient engagés, Benoit Hamon et Fleur Pellerin ont pris cet arrêté pour obliger les opérateurs à ne plus communiquer sur le débit maximal, mais à annoncer dorénavant des fourchettes atteignables par le consommateur, en utilisant par exemple les mentions « débit descendant atteignable en général entre 1 Mb/s et 15 Mb/s » ou « débit montant atteignable en général inférieur à 1 Mb/s ».

Par ailleurs, l’arrêté prévoit qu’à partir du 1er juillet 2014, les opérateurs devront fournir aux consommateurs des « informations pédagogiques » et une estimation personnalisée du débit qu'ils sont susceptibles de leur proposer préalablement à l'abonnement.

Source : arrêté relatif à l'information préalable du consommateur sur les caractéristiques techniques des offres d'accès à l'internet

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Était-il temps de prendre de telles mesures ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 13:03
Hééé bien... ! Il était temps !

Entre les promesses et les actes il y a souvent une bonne distance qui les séparent. C'est vrai qu'avec toutes ces offres qui disent 20Mega/b et qu'au final on en a peine 8...
Avatar de samus35 samus35 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 13:39
C'est un bon début mais je pense qu'il aurait presque été bien/mieux de forcer l'utilisation en unité "octets" et non plus "bits", déjà là dessus, le consommateur lambda s'y perds.
Avatar de Jbx 2.0b Jbx 2.0b - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 14:23
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
C'est un bon début mais je pense qu'il aurait presque été bien/mieux de forcer l'utilisation en unité "octets" et non plus "bits", déjà là dessus, le consommateur lambda s'y perds.
Complétement d'accord, ce qu'on observe nous c'est un téléchargement en ko/s réels. Entre mon offre soit-disant "20 mega" (ce qui sans unité ne veut rien dire du tout, on est bien d'accord) et les 700 ko/s max que j'obtiens en téléchargement, il y a un gouffre.
Les opérateurs donnent l'impression de profiter allégrement de ces petites imprécisions qui restent floues pour une grande majorité de leurs clients.
Avatar de Szadek Szadek - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 14:28
Je m'interroge sur l'aspect pédagogique de la chose, sera-ce vraiment efficace ? Quand on voit que certaines études établissent qu'un internaute sur deux ne s'y retrouve plus entre les différentes normes et terminologies la tâche me semble ardue.

Cela dit, dans le fond l'idée est bonne, et il était plus que temps de mettre le holà sur les effets d'annonces des FAI.

Les installations étant très différentes et la qualité des équipements aléatoire d'une rue à une autre, il est de toute façon quasiment impossible de normaliser l'affichage.
Avatar de I_Pnose I_Pnose - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 15:45
Tout à fait d’accord avec mes VDD. Qu’ils ne soient pas en mesure de satisfaire leur offre, soit ; la qualité des installations étant ce qu’elles sont. Mais leur publicités ne couvrent pas du tout la réalité, et c’est un peu scandaleux (quel est le pourcentage de leur client qui atteignent les 2.5Mo/s avec une offre 20Méga ? certainement ceux qui sont à 50m du DSLAM et qui n’habitent pas en résidence...). Je passerai sur la confusion que peux générer le fameux 20Méga tagué en gros sur leurs spots...

La réalité ? Avec une offre 20Méga, je me farci un petit 325Ko/s en débit descendant (parfois je me demande pourquoi j’ai pris un abonnement alors qu’un hotspot gratuit n’est pas forcément moins performant pour faire de la simple navigation).
Avatar de plawyx plawyx - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 16:16
tout le monde sait ou s'est rendu compte qu'en fonction de l'heure, du jour, le débit fluctue terriblement, en tout cas pour une liaison ADSL.
Pour l'ADSl toujours, les performances chutent avec l'éloignement du NRA et de la qualité du réseau FT (vieux câbles ou pas, etc..)
Les performances dépendent aussi de la qualité du réseau interne du client (après la DTI).

Bref, il y a tellement de paramètres qui rentrent en ligne de compte, que pour faire une offre valide commercialement sur toute la France, les opérateurs vont prendre une fourchette tellement grande que cela risque de ne pas changer grand chose
Avatar de loukoum82 loukoum82 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 16:17
OVH fait ça depuis longtemps pour son ADSL...
On sait notre debit quasiment exact avant de prendre l'abonnement.
Avatar de I_Pnose I_Pnose - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 16:22
A quand des forfaits Internet facturés selon le débit =P ? (j’ai du 250ko/s je paie tant, si j’ai du 2Mo/s je paie un chouilla plus...).
Avatar de plawyx plawyx - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 16:24
Citation Envoyé par loukoum82 Voir le message
OVH fait ça depuis longtemps pour son ADSL...
On sait notre debit quasiment exact avant de prendre l'abonnement.
OVH où pas, si tu surfes sur un site surchargé ou si le site plafonne ton débit , quid de ton débit nominal
Avatar de plawyx plawyx - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/12/2013 à 16:26
Citation Envoyé par I_Pnose Voir le message
A quand des forfaits Internet facturés selon le débit =P ? (j’ai du 250ko/s je paie tant, si j’ai du 2Mo/s je paie un chouilla plus...).
entièrement d'accord: cela compenserait l'inégalité devant la desserte et la qualité du service finale
Contacter le responsable de la rubrique Accueil