Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

UK : Ethical consumer s'insurge contre Amazon
Et lance un appel au boycott massif des consommateurs britanniques pour les fêtes de fin d'année

Le , par Cedric Chevalier

0PARTAGES

7  0 

« Boycottez Amazon. Il propose des achats moins chers au détriment de nos services publics. » peut-on lire sur la page officielle d’Ethical consumer, l’association des consommateurs britanniques.

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et Amazon sera très certainement le lieu où beaucoup d’internautes réaliseront leurs achats. Qu’est-ce qui peut justifier cette réticence ? Qu’est-ce qui se cache derrière cet appel au boycott massif ? La réponse tient en deux mots simples « optimisation fiscale ».

Le problème ne date pas d’aujourd’hui sur le sol britannique. Les firmes Microsoft, Google et Oracle sont même de grandes championnes de cette pratique, au même titre qu’Amazon. Ces grosses compagnies amassent à la pelle les bénéfices et ne reversent pas grand-chose en contrepartie au fisc local.

La mondialisation a modelé un nouvel environnement socio-économique ; cependant, les réglementations des échanges peinent à suivre le rythme. C’est ce qui se passe avec les taxes, comme le déplore Margareth Hodge, MP parlementaire britannique qui supporte l’initiative d’Ethical consumer.

Ajouté à cela, la volonté des gouvernements d’attirer les investisseurs et de favoriser la création d'emplois en réduisant les taxes, ne fait qu’empirer la situation. Pour Margareth Hodge, la conséquence est élémentaire : les entreprises locales sont en danger.

« Il est extrêmement urgent et important que nous prenions position contre ces firmes qui évitent de payer les taxes. Nous devons détruire leur réputation. » dira-t-elle. Dans une interview accordée à Ethical Consumer la parlementaire a même affirmé avoir abandonné Amazon au profit d’autres alternatives (John Lewis, Debenhams, Lush, Next) et invite ses compatriotes à en faire autant.

Le moment est indiqué pour l’appel au boycott. Cependant, recevra-t-il une réponse favorable de l’ensemble des consommateurs britanniques ? C’est une toute autre histoire.

Source : Ethical consumer

Et vous ?

Si vous étiez britannique, auriez-vous respecté l'appel au boycott ?

Quelles pourraient être les conséquences pour le consommateur si ces grosses firmes payaient normalement leurs taxes ?

Pour vous, quelle peut être la solution qui satisfasse à la fois les consommateurs, le fisc et les grosses entreprises ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Charvin
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/12/2013 à 17:19
Citation Envoyé par Arnaud13 Voir le message
Donc, en résumé, on demande aux consommateurs de mettre la main au portefeuille, en payant plus cher mais chez des concurrents qui eux pratique moins l'évasion fiscale (je ne crois pas qu'il y en ai qui ne la pratique pas du tout ) , autorisé par les gouvernements ...
Exactement.

Payer plus cher, chez des concurrents qui :
- Payent leurs impots
- Payent correctement leurs salariés
- Payent correctement leurs fournisseurs.

Ca vous choque ?
10  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/12/2013 à 11:01
Citation Envoyé par Cedric Chevalier Voir le message

Si vous étiez britannique, auriez vous respecté l'appel au boycott ?
C'est bien gentil, mais s'il fallait boycotter toutes les entreprises qui font de l'optimisation fiscale, il reste tout juste de quoi aller elever des chevres dans le larzac...
Microsof, Oracle, Google, Apple et Amazon sont surement les 5 plus grosses, et qui donc en profitent le plus, mais c'est pareil pour tant d'autres... Tout le monde cherche a utiliser les differentes niches fiscales a sa disposition pour essayer de payer moins d'impots.

Quelles peuvent être les conséquences pour le consommateur si ces grosses firmes payaient normalement leurs taxes ?
Un modele economique different pour ces entreprises, et donc des PDG et des boards pas content -- mais toujours tres riches.

Pour vous quelle peut être la solution qui satisfait à la fois les consommateurs le fisc ainsi que les grosses firmes ?
A part une fiscalisation mondiale et uniforme, toute solution est illusoire.
12  3 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/12/2013 à 1:16
Citation Envoyé par Cafeinoman Voir le message
Les sociétés du CAC40, toutes française donc, paient en moyenne 8% d'impôt sur les sociétés. Les PME française en moyennes 28%. Le taux théorique est de 33%.
Même si c'est ridicule, 8% c'est déjà mieux que les proches de 0% d'Amazon, lui qui fait croire qu'il ne fait aucun bénéfice en France... En fait, tous les achats sur Amazon France sont en fait faits sur Amazon Luxembourg. Bizarrement aucun produit ne part du Luxembourg. Perso, je fustige autant les boites que les lois qui leur permettent de le faire.

Il faut quand même se rendre compte que l’évasion fiscale et l'optimisation fiscale, on le paie avec des augmentations d'impôts qu'on trouve inacceptables. Finalement, en payant moins cher sur Amazon & co., tu le paieras juste plus d'impôt plus tard, et des routes moins bien entretenues, un plus mauvais service public.
8  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/12/2013 à 16:01
Ah ! C'est pour une histoire de fiscalité ?
Je pensais que le problème venait de leur politique managériale d'esclavagiste...
Autant pour moi.
7  1 
Avatar de Cafeinoman
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/12/2013 à 23:59
Les sociétés du CAC40, toutes française donc, paient en moyenne 8% d'impôt sur les sociétés. Les PME française en moyennes 28%. Le taux théorique est de 33%.

Toutes les entreprises pratiquent l'optimisation fiscale. Mais seule les grandes ont les moyens de le faire "bien". Après, faut-il boycotter? C'est un bon moyen de faire passer un message, même quand l'impact économique est négligeable. Certaines campagne de boycott, comme celle contre les produits issus des colonies de Cisjordanie, on eu un impact non négligeable en terme de prise de conscience des populations, même si c'est un combat loin d'être terminé.

Mais je pense que si agir en tant que consommateur est un moyen, c'est en tant que citoyen que nous devons nous exprimer. Ce système (car c'est bien là qu'est le problème) est maintenu par les gouvernements qui plient devant le capital. Et tant que les citoyens ne se battront pas pour un gouvernement s'attaque au capital, rien ne changera...
6  0 
Avatar de Cafeinoman
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/12/2013 à 14:02
Citation Envoyé par Jaujon Voir le message
Mieux le pays se porte!
Je préfère que l'argent reste dans le privé plutôt qu'il aille alimenter l’État qui ira arroser ses copains et l'investira sûrement moins bien qu'une société privée.
Amazon sont des salauds? Ils sont en pleine croissance et créent des emplois. Mais je sais qu'avec notre logique si particulière tout cela est très mal vu.
Hou le beau discours idéologique... même si je suis pour un meilleur contrôle des actes de nos élus par les citoyens, dire que l'investissement public est moins utile que celui du privé est une ineptie économique. La collectivité, état ou territoriale, est seule à investir à la fois sur le long terme et sans se préoccuper de rendement. Elle est donc la plus efficace d'un point de vue social.

Quant à la création d'emploi par Amazon, je t'invite à te renseigner à la fois sur les conditions de travail des salariés et sur les projet de robotisation des entrepôts et des chaînes de livraison...

Et enfin, petite parenthèse sur la fiscalité : modifier la redistribution est nécessaire, mais ce n'est qu'un leurre si on ne s' attaque pas à la distribution primaire des revenus, et donc au système...

PS: @Jaujon rien de personnel hein...
6  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/12/2013 à 16:05
C'est bien gentil, mais s'il fallait boycotter toutes les entreprises qui font de l'optimisation fiscale
Et tabasser ceux qui leur ont permis !!
5  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/12/2013 à 15:49
Citation Envoyé par Cafeinoman Voir le message
Et enfin, petite parenthèse sur la fiscalité : modifier la redistribution est nécessaire, mais ce n'est qu'un leurre si on ne s' attaque pas à la distribution primaire des revenus, et donc au système...
Ce que je ne ferai jamais ceux qui sont élus, car ça revient à se sabrer de leur privilège. Revoir tout le système c'est aussi foutre en l'air une bonne partie du système public pour le revoir... qui va accepter ça ? Il n'y aura que lors qu'une masse critique de personnes qui se seront réveillé à cause de leur condition de vie inacceptable que ça va bouger. Pour l'instant, tout ce que fait l'état, c'est endormir ceux qui auraient le plus à gueuler, mais je ne pense pas que ça va durer éternellement, surtout si tout continue de se dégrader. La crise de 2008, ça risque d'être du pipi de chat par rapport à ce qui risque d'arriver dans quelques années.
5  0 
Avatar de eric.c
Membre actif https://www.developpez.com
Le 16/12/2013 à 8:26
Perso, je n'ai pas attendu qu'on me suggère un boycott. Quand j'ai su qu'Amazon allait payer en Irlande (ou au Luxembourg) les impots sur les bénéfices faits en France j'ai trouvé qu'il était urgent de retourner chez le petit libraire à coté de chez moi (25 bornes quand même). Les prix sont quasiment les mêmes (prix unique du livre) et le contact plus sympa. En plus, il paie ces impots au même percepteur que moi ; ça crée des liens

On ne peut pas raler contre l'augmentation des impots et encourager des montages certes légaux mais pas très moraux.

Quand tous les gros auront été attirés par les pays dont la seule industrie est le dumping sur les impots des sociétés et que tous les petits seront morts de la concurrence des gros il ne restera plus que quelques salariés (s'il en reste) et quelques petits patrons pour faire tourner la machine. Ca va faire cher par tête de pipe.

Regardez les centre commerciaux. dans les années 70-80, leurs prix étaient attractifs. Du coup, les centres villes se sont désertifiés. Maintenant que les consommateurs ont pris le pli, les tarifs de la grande distribution sont comparables à ceux des quelques indépendants survivants.

Samedi, pour la corvée des courses de Noël, j'ai écumé les commerces d'une petite ville pas loin. Promenade détendue, discussions agréables avec des gens souriants, c'est mieux que le marathon au milieu d'un centre commercial bondé dans un boucan d'apocalypse avec des vendeurs faisant assaut de stress et d'incompétence.

Au résultat, ça m'a couté un brin plus cher mais pas des masses pour des produits de meilleure qualité qu'on a pris le temps de m'expliquer. Franchement, ça vaut le surcout
5  0 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/12/2013 à 16:20
Citation Envoyé par cuicui78 Voir le message
Le low-cost n'a de sens que si un prix supérieur existe.
Si comme tu le dit tout devient low-cost alors en fait c'est plus du low cost mais un prix normal. et donc le low cost a fait baissé le niveau de vie.

Donc on gagne moins pour dépenser moins.
Sauf que le low-cost implique également une baisse non négligeable de la qualité du produit ou service.

C'est donc gagner moins pour dépenser moins pour moins bien.

Et dans le cas fréquent où moins bien veut dire produit moins robuste, on arrive à :
Gagner moins pour dépenser moins pour moins bien pour acheter plus souvent, donc dépenser plus. Et ce, proportionnellement au niveau de vie.

Franchement ce n'est pas très encourageant.
4  0