JavaScript souffle sa 18e bougie
Toute application pouvant être écrite en JavaScript, sera-t-elle finalement écrite en JavaScript ?

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
JavaScript souffle sa 18e bougie. Faisant pratiquement office de « risée des langages de programmation », tant il est critiqué pour ses faiblesses, la souplesse du langage de script lui a permis de largement s’imposer sur le Web.

« Netscape et Sun annoncent JavaScript, un langage de script multiplateforme et libre pour Internet et les réseaux d’entreprise », annonçait Netscape dans un communiqué de presse il y a 18 ans.

Développé par Brendan Eich, directeur de la technologie chez Mozilla, le langage avait été nommé dans un premier temps « Mocha », ensuite « LiveScript », avant d’adopter le nom JavaScript à son lancement en 1995.

Depuis cette date, JavaScript a fait du chemin. Bref historique :

  • 1997 : adoption de la norme ECMA-262 ;
  • 2002 : naissance du format JSON (JavaScript Object Notation), qui est devenu un standard pour l’échange des données sur le Web ;
  • 2005 : sortie d’Ajax ;
  • 2006 : John Resig dévoile jQuery ;
  • 2009 : JavaScript fait ses premiers pas côté serveur avec Node.js ;
  • 2009 : JavaScript s’invite dans les applications mobiles hybrides avec PhoneGap ;
  • 2010 : naissance des bibliothèques modernes NPM, BackboneJS, RequireJS ;
  • 2011 : JavaScript devient un langage de première classe dans Windows 8 ;
  • 2012 : les Framework populaires AngularJS 1.0 et Ember 1.0.pre sont dévoilés ;
  • 2013 : JavaScript devient le langage de référence pour GNOME ;
  • 2013 : Firefox OS est dévoilé avec des API et une couche d’interface utilisateur entièrement écrites en JavaScript.


Fort de son soutien par l’industrie, JavaScript est devenu un élément essentiel pour mesurer les performances des navigateurs. Chrome, Firefox, Internet Explorer, etc. au fil des années se sont livrés une bataille féroce dans l’optimisation de la vitesse d’exécution du code JavaScript.


Depuis le lancement de NPM (le gestionnaire de packages pour Node.js), celui-ci a enregistré une croissance fulgurante et pourrait même d’ici 2015 dépasser Rubygems et Maven Central (gestionnaire de packages Java).


Côté applications développées avec le langage, sur Github, JavaScript est le langage le plus utilisé dans les projets hébergés sur la plateforme.


Cette folle épopée de JavaScript a poussé Jeff Atwood, créateur de StackOverflow, à énoncer la loi de Margaret Atwood : « toute application qui peut être écrite en JavaScript, sera finalement écrite en JavaScript. »

Dans ce registre, on peut citer le projet d’implémentation de Git en JavaScript, le système d’exploitation mobile Firefox OS, ou encore la migration des applications de PayPal de Java vers JavaScript.

Avec cette évolution, la loi de Margaret Atwood finira-t-elle par devenir une réalité ?

Source : resin.io


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 17:09
Il n'y a rien à dire de plus que le js à désormais bien sa place dans l'univers du web.

Sans js, les sites seraient très pauvre et sans grande intéractions.
Après il faut dire aussi que ça syntaxe objet est assez spéciale et peu parfois s'avéré repoussante pour les nouveaux.
Avatar de BlueScreenJunky BlueScreenJunky - Membre du Club https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 17:25
2005 : sortie d’Ajax ;

A quoi correspond cette date ? Sauf erreur de ma part il est possible de faire de l'ajax depuis le support de xmlhttprequest, donc vers 2000.
Avatar de michel.bosseaux michel.bosseaux - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 17:30
XMLHttpRequest a d'abord été développé par Microsoft, en tant qu'objet ActiveX, pour Internet Explorer 5.0. (septembre 1998). Il a ensuite été repris et implémenté successivement sous Mozilla 1.0 (mai 2002), Safari 1.2 (février 2004), Konqueror 3.4 (mars 2005) puis Opera 8.0 (avril 2005).

En avril 2006, il a été proposé pour devenir une recommandation du W3C.

(Source : Wikipedia - Infos vérifiables par ailleurs)

Le problème, c'est que le monde entier a semblé le découvrir au milieu des années 2000 (dans mes souvenirs, 2005 oui), au moment où la demande de "recommandation" a été lancée.
Avatar de Pilru Pilru - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 17:34
2013 : JavaScript devient le langage de référence pour GNOME ;

Gnome 3 est apparu en 2011.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 17:52
maintenant que javascript a atteint la majorité il va pouvoir se débrouillé comme un grand
Avatar de esired esired - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 17:53
Code : Sélectionner tout
1
2
3
 
var message = "Happy birthday JS"; 
alert(message);
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 18:41
Franchement, entre le javascript de 1995 et celui de 2013, il y a un monde !
Avatar de Fanvan Fanvan - Membre actif https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 19:49
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
2005 : sortie d’Ajax

Citation Envoyé par BlueScreenJunky  Voir le message
A quoi correspond cette date ? Sauf erreur de ma part il est possible de faire de l'ajax depuis le support de xmlhttprequest, donc vers 2000.

Il n'y a eu aucune "sortie" d'ajax en 2005. Le terme a été inventé en 2005 et est resté. Mais on faisait déjà de l'ajax avant ça, effectivement. XMLHTTPRequest, ça date de IE5, en 1998.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 09/12/2013 à 13:58
Javascript c'est imposé sur le Web car il a toujours été libre et ouvert a tous et donc pouvait être installé de base sur les navigateurs sans risque de devoir des royalties. Il a toujours aussi permis une large
La force de Javascript qui fait son efficacité c'est son mode "événementiel". Contrairement à la plupart des autres langages on peut aisément passer à une fonction anonyme en paramètre a une fonction. En C/C++ ou Java, il faut lui donner un nom.
Ce qui lui permet de conquérir le marché des serveur c'est l’efficacité qui lui a été conféré par le moteur V8 de Google Chrome.
Avatar de jpiotrowski jpiotrowski - Membre régulier https://www.developpez.com
le 14/12/2013 à 17:57
Tempérons cet enthousiasme débordant : javascript est le principal moyen d'attaquer n'importe quel PC, même sans Java. Et si on peut avoir un ordinateur sans Java, sans Flash, sans Acrobat reader, sans Silverlight, on a toujours javascript.
Offres d'emploi IT
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil