Opération Co-Traveler ou comment la NSA piste vos déplacements
En collectant vos données de géolocalisation

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
De nouvelles révélations d'Edward Snowden montrent que la NSA est capable de suivre des personnes à la trace grâce à leur portable, même lorsqu'il n'est pas utilisé. Pour se faire, l'agence se connecte aux câbles qui relient les différents réseaux mobiles dans le monde et collecte les données de géolocalisation. Au moins deux sociétés dont le nom n'est pas cité collaborent avec la NSA dans cette optique. Un responsable de cette collecte confie que « nous obtenons de vastes volumes » de données de géolocalisation partout dans le monde.

Baptisée Co-Traveler, l'intérêt de cette opération est de « retracer les mouvements et de mettre en lumière les relations cachées entre les personnes ».

Au total, l'agence stocke des informations sur « au moins des centaines de millions d'appareils » et enregistre « près de 5 milliards » de données par jour. Le volume de données enregistrées et stockées par la NSA atteindrait les 27 térabytes, soit le double de la bibliothèque du Congrès qui est considérée comme étant la plus importante du monde.

« Les capacités de la NSA pour géolocaliser sont ahurissantes » s'indigne le Washington Post qui estime pour sa part que « la plupart des efforts pour avoir des communications sécurisées » sont vains. Catherine Crump, une avocate de l'association des libertés civiles ACLU, pense que « cette surveillance à grande échelle de centaines de millions de portables bafoue nos obligations internationales de respect de la vie privée des étrangers comme des Américains ». Le CDT (Centre pour la Démocratie et la Technologie) a estimé que « la géolocalisation des portables a de profondes implications pour la vie privée et fait froid dans le dos quant à la liberté de réunion ».

Aucun des officiels de la Maison Blanche ou de la NSA n'a encore commenté ces révélations.

Source : Washington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 05/12/2013 à 9:12
ça me parait techniquement possible...donc c'est probablement vrai. Les données existent, il n'y à plus qu'à les exploiter.
Avatar de Bestel74 Bestel74 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 05/12/2013 à 9:28
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message


Qu'en pensez-vous ?
Je pense qu'ils auraient du conclure un accord bien avant toutes ces dernières révélations, ils doivent s'en mordre les doigts

En stratégie ça reste de sacré bourrins les USA quand même !
Avatar de Arnard Arnard - Membre émérite https://www.developpez.com
le 05/12/2013 à 9:50
Je pense que ce chiffre (que je vois depuis hier) de 27To de données stockées est foireux...

Admettons que qu'ils enregistrent 5 milliards de données par jour. Que chaque donnée pèse 1 octet (oué, ça fait cheap pour stocker une géolocalisation, mais c'est pour le raisonnement)

5 000 000 000 (le nombre d'infos par jour) * 365 / 1024 / 1024 /1024 / 1024 = 1.66To de données stockées / an, en prenant comme base que chaque information pèse un octet, ce qui est trop léger (si on prend comme exemple une coordonnée gps, en degré-minute-seconde pour la latitude et la longitude. Si on stock les sms cela fait du poids en plus. S'ils enregistrent les conversations itoo, mais l'article ne mentionne que le gps à priori...).

En géolocalisation (je prends le cas le plus précis, en partant que la NSA veut des données précises :p),
- l'angle va de 0 à 360° : donc écrit sur 2 octets (1 octet => 0-255)
- les minutes de 0 à 60 : 1 octet
- les secondes de 0 à 60 : 1 octet

Donc 4 octets pour la latitude, autant pour la longitude, on s retrouve à 8 octets. Ajoutons qu'il faut associer ces coordonnées à un identifiant du téléphone, l'heure d'enregistrement de cette information...

Bref un nombre sans fondement à mon sens, repris et copié-collé par tout le monde. Je ne serais pas surpris qu'ils stockent 27To/an...

Edit : pour préciser : 27To en valeur absolu semble sous-évalué, traquer des coordonnées GPS par an représentant 1.66*8 = 13.28 To/an AU MINIMUM (plus date, identifiant du smartphone, toussa qui ne rentre pas dans le calcul). Si on considère qu'ils traquent depuis la sortie de l'ihpone (smartphone, gps...), cela fait 5 à 6 ans, donc 13.28*6 = 79.68 To de données potentielles (et y a des chances qu'ils traquaient déjà avant via la localisation des antennes, mais dans le doute...).

Donc dire que la base de données de la NSA sur nos déplacements pèse 27To me semble léger.
Avatar de landry161 landry161 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 05/12/2013 à 10:21
ça devient grave franchement
Avatar de bjm13 bjm13 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 05/12/2013 à 10:30
[QUOTE=Arnard;7599817]Je pense que ce chiffre (que je vois depuis hier) de 27To de données stockées est foireux...

N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)
Avatar de Bestel74 Bestel74 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 05/12/2013 à 10:42
Citation Envoyé par bjm13  Voir le message
Citation Envoyé par Arnard  Voir le message
Je pense que ce chiffre (que je vois depuis hier) de 27To de données stockées est foireux...

N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)

Aucune agence de sécurité/renseignement surveille toute sa population, c'est impossible. Ces données doivent être issues de personnes ciblés, même si derrière il met la pression et révèle que tout le monde est tracé
Avatar de Arnard Arnard - Membre émérite https://www.developpez.com
le 05/12/2013 à 11:07
Citation Envoyé par bjm13 Voir le message
N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)
Votre réaction montre que je me suis mal exprimé. Quand je dis 27To est foireux, j'entendais que ce chiffre est sous-évalué (on entend 27To en global, ma supposition/interrogation de 27To/an). Vu le volume de données enregistrées, on dépasse laaaaargement ces 27To. Je n'inclus pas les déplacements, car on parle de 5 milliards d'informations, ce qui peut signifier 50 millions de smartphones enregistrés 100 fois...

J'ai apporté un edit à mon message pour clarifier cela.
Avatar de Grimly Grimly - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/12/2013 à 13:52
Citation Envoyé par Arnard Voir le message
Votre réaction montre que je me suis mal exprimé. Quand je dis 27To est foireux, j'entendais que ce chiffre est sous-évalué (on entend 27To en global, ma supposition/interrogation de 27To/an). Vu le volume de données enregistrées, on dépasse laaaaargement ces 27To. Je n'inclus pas les déplacements, car on parle de 5 milliards d'informations, ce qui peut signifier 50 millions de smartphones enregistrés 100 fois...

J'ai apporté un edit à mon message pour clarifier cela.
En effet. Je m'attendais plus à 1Po/an en comptant réplications, index, etc...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/12/2013 à 11:29
Citation Envoyé par bjm13 Voir le message


N'oublier pas le nombre de fois que ces données doivent être enregistrées par jour (On se déplace, non?)
Sans compter qu'une seconde d'angle, en latitude et en longitude, ça fait environ 30 mètres. Les GPS font mieux que ça. Ils sont capables de repérer au mètre près. Ils peuvent aussi donner des mesures d'altitude, si le récepteur est en vue de 4 satellites au moins. Et tout un ensemble de metadonnées.
Avatar de HardBlues HardBlues - Membre actif https://www.developpez.com
le 09/12/2013 à 16:18
Ce qui serait intéressant c'est de connaître la méthode qu'ils utilisent pour récupérer les données dans nos smartphones...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil